vendredi 15 février 2013

Player One d'Ernest Cline

Date de parution : 24/01/13
Éditeur : Michel Lafon
ISBN : 978-2-7499-1772-6
Nb. de pages : 407 pages
Dimensions : 16,2 cm × 24,1 cm × 3,1 cm
Prix:17.95€

Note: 3/5

Quatrième de couverture:

2044 : la Terre n'est pas belle à voir. Comme la majeure partie de l'humanité, Wade Watts passe son temps dans l'OASIS, un monde virtuel où chacun peut faire et être tout ce qui lui chante. Il rêve secrètement d'être celui qui décrochera le gros lot... James Halliday, le créateur de l'OASIS, est mort quelques années auparavant sans laisser de successeur. Pour décider du sort de sa fortune, il a créé une véritable chasse au trésor.
Battre des records à Pac-Man, réciter par coeur des paroles de Devo, et trouver les failles des jeux vidéo cultes : voilà l'unique moyen d'accéder à son héritage colossal. Des centaines de personnes ont essayé, en vain. Joueurs invétérés ou grands groupes corrompus, tous s'y sont cassé les dents. Wade se dit qu'il serait peut-être capable de relever le défi. Et il résout la première énigme.
 
Un roman qui ravira les fans des années 80...
 
Si le sujet me plaît beaucoup (je le trouve original) et si l'hommage aux années 80 est plutôt réussi, je ne suis pas entièrement conquise par ce roman.
 
Commençons par les points positifs:
- le sujet: je le trouve vraiment intelligent! Dans une société où pour suivre il faut être connectés, c'est plutôt bien vu. Les joueurs de jeux vidéos en ligne ou de jeux vidéos tout court d'ailleurs, y trouveront forcément leur comptes car le héros, Wade Watts se réfugie dans l'OASIS, un monde virtuel où il est plus facile d'être celui que l'on veut être plutôt que celui que l'on est en réalité...
- les personnages: des gentils vraiments gentils (et profonds) et des méchants très méchants... L'auteur joue avec nos nerfs et on se demande vraiment qui va remporter "la partie"... Il y a également une solidarité très appréciable entre les différents protagonistes, ça me plaît. J'ai aussi apprécié que Wade rencontre des difficultés et que tout ne soit pas tout cuit pour lui, il en bave vraiment et ça ne l'en rend que plus sympathique...
- la documentation: c'est un roman assez pointu sur la culture musicale, des jeux vidéos ou encore des films des années 80. L'auteur est un véritable passionné qui nous captive dans la quête de l'oeuf comme si nous étions un des personnage du roman.
 
Et pourtant,
Je n'ai pas réussi à rentrer pleinement dans le livre, je me suis ennuyée pendant les 150 premières pages, ensuite le rythme s'accélère et je me suis accrochée mais la mayonnaise n'a pas vraiment pris. J'aurais aimé un peu plus de retours au réel car l'essentiel du roman se déroule dans l'OASIS. La fin est cependant assez mignonne.
Les geeks ou les fans de jeux vidéos seront pleinement conquis mais malgré le fait que j'aime les années 80, je pense que je n'étais pas faite pour ce livre, cela dit ce roman change de ce qui se fait en ce moment c'est déjà une très bonne chose: dépaysement garanti!
 
 
TENTEZ VOTRE CHANCE ET ESSAYEZ DE GAGNER UNE BORNE D'ARCADE, Cliquez ici

1 commentaire:

  1. je garde un bon souvenir de ce roman. j'y ai trouvé quelques longueurs notamment entre les 2 premiers niveaux mais l'univers développé à tout de même su me conquérir. dommage que tu n'y ai pas trouver autant d'intérêt

    RépondreSupprimer