mercredi 13 mars 2013

Kaleb (saison 2) de Myra Eljundir

Date de parution : 28/02/13
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-12683-7
Nb. de pages : 312 pages
Prix: 17.50€

POUR PUBLIC AVERTI
(déconseillé aux moins de 15 ans)

Note: 3.5/5

Quatrième de couverture:

Le pouvoir... Tel est tout l'enjeu de cette nouvelle saison. Mais qui le détient vraiment ? Kaleb qui, depuis qu'on lui a fait ce mystérieux tatouage, se laisse envahir par le Mal et entraîne Abigail en enfer ? Ou bien Abigail qui s'est, malgré le danger, jetée corps et âme dans cette folle passion avec Kaleb et abdique chaque jour un peu plus d'elle-même pour une noirceur qui la fascine et la grise ? Lequel des deux amants a vraiment l'ascendant sur l'autre et le pousse à aller toujours plus loin ? Les apparences sont parfois trompeuses… Au final, ne sont-ils pas juste les pions d'une partie maléfique qui a débuté il y a bien longtemps, quand sont apparus les premiers Enfants du Volcan, et dont la finale se jouera maintenant, qu'ils le veuillent ou non ? Le deuxième tome d'une trilogie de sang et de ténèbres qui fera voyager les jeunes adultes dans les terres les plus reculées d'Islande et d'Irlande, et qui fera renaître des légendes oubliées, dont celle de l'elfe noir.

Un deuxième tome encore plus sombre que le premier (lire la chronique du tome 1)
Je réitère une fois de plus mon avertissement NE LE DONNEZ PAS A LIRE A UN JEUNE PUBLIC, si certaines scènes pouvaient heurter la sensibilité dans le premier tome, le second va encore plus loin.
Kaleb bascule encore davantage vers le Mal mais jusqu'à quel point? A-t-il atteint le point de non-retour?
Ce second opus se concentre encore plus sur Abigail. Les deux héros se rencontrent enfin et la tension sexuelle entre les deux devient insoutenable. Pour autant céderont-ils à leur attirance? S'ils devaient succomber qu'elles en seraient les conséquences?
Qui est vraiment Abigail? Est-elle sincère ou bien joue-t-elle un double jeu? Kaleb la suivra-t-elle jusqu'en enfer?
Un roman sombre, tendus où les révélations s'enchaînent, où le lecteur n'est pas au bout de ses surprises... jusqu'à la dernière ligne!
C'est une série qui me déroute. Je suis gênée par des nombreuses scènes car je trouve que cela va parfois un peu trop loin. J'ai parfois l'impression que le lecteur se fait voyeur et c'est dérangeant. Pourtant, c'est un roman que je n'ai pas réussi à poser. Le Mal est le véritable héros. Il n'y a pas de happy end ou de moment de répit. C'est un roman différent qui ne fait pas dans le sentimentalisme.
Les scènes de sexe sont assez crues, le vocabulaire sans concession. Il y a du sang, des scènes à la limite du supportable. Peut-être que c'est ce qui me dérange, ce genre d'éléments dans une collection destinée à des "young adult", je serais moins sur la réserve si c'était clairement estampillé "adulte", le fait que ce soit accessible à un public plus jeune bah ça me bloque. En tant qu'adulte je sais que je peux m'attendre à tout ou presque et j'y suis préparée mais là...
C'est pour cela que je suis encore sur la réserve. J'ai très envie de lire la suite, de connaître le dénouement car je suis curieuse de savoir si l'auteure osera terminer son livre dans la noirceur, dans le même état d'esprit que les deux premiers opus. Est-ce que pour la première fois, un livre qui donne la part belle au Mal fera triompher ce Mal?
A suivre...
NB: Une mention spéciale pour la couverture dont le toucher est proche de celui de la peau... troublant!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire