mercredi 20 mars 2013

Kinsaku, le poète guerrier de Calouan

Date de parution : 02/03/13
Éditeur : Zoom éditions
Collection: Héros d'ailleurs
ISBN : 978-2-919934-83-6
Dimensions : 12,0 cm × 17,0 cm × 0,5 cm
Prix: 8.90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Kinsaku, dernier né d'une longue lignée de guerriers au service des seigneurs du Japon, parle très peu. Au point que ses camarades le surnomment Kinsa le muet. Il n'aime pas se battre non plus, au désespoir de son père qui s'obstine pourtant à lui faire prendre des cours de combat.
Kinsaku rêve d'autre chose, de poésie, des mots qui dansent et s'organisent dans sa tête mais ne parviennent pas à franchir ses lèvres...
Il devra apprendre à lutter, mais pour se faire enfin entendre.
 
Basho-Kinsaku Marsuo est l'un des pères fondateurs, au XVIIème siècle, des poèmes sous forme de haïku.


Voici un petit texte très tendre, très doux comme la couverture le laisse pressentir. Calouan, dans un texte très court (38 pages environ), nous présente un petit garçon attachant, Kinsaku qui se sent très malheureux à la simple idée de se battre. Il n'aime pas ça et s'enferme dans son mutisme pour ne pas avoir à décevoir son père. Kinsaku rêve de poésie, les mots s'imposent dans son esprit et vont lui donner la force de révéler qui il est vraiment. Mais Kinsaku est surtout un personnage très sensible qui va devoir lutter pour accomplir son destin. Son père arrivera-t-il à entendre sa souffrance et à accepter sa différence?
 
J'ai beaucoup aimé le texte de Calouan. Ses mots sont justes, jamais inutiles, efficaces comme des haïkus. Décidément cette collection est prometteuse. On voyage à travers les continents, les siècles et on découvre des personnages tous aussi différents que fascinants. A découvrir...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire