lundi 3 juin 2013

Trois petits riens de Michaël Escoffier illustré par Kris Di Giacomo

Date de parution : 14/04/13
Editeur : Balivernes (Editions)
ISBN : 978-2-35067-083-6
Nb. de pages : 32 pages
Prix: 12€


Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Il était une fois trois petits riens, trois petits riens de rien du tout, partis, main dans la main, à la recherche d'un doudou. Le doudou a disparu. mais quand trois petits riens se plient en quatre, tout espoir n'est pas perdu.
 
 
Tendre et efficace...
 
Un bel album qui part de rien, de trois fois rien, et qui fait beaucoup de bien. Des illustrations minimalistes faites à partir de... rien, un texte qui part dans tous les sens mais qui garde tout son sens, le tout pour une histoire de doudou... moi j'en reprendrai bien un bout.
 
 
Comme d'habitude Michaël Escoffier me surprend.
Il part de trois petits riens qui vont au final être des héros et qui vont se plier en quatre pour retrouver un doudou perdu. Mais ce que j'aime surtout c'est comment ils s'y prennent pour retrouver l'objet tant adoré et les personnages qu'ils vont croiser. Je ne veux pas trop en dire sinon je vais vous gâcher les clins d'oeil et autres surprises que cet album vous réserve.
En tout cas, je suis séduite par cet univers décalé et pourtant si parlant. J'aime ne pas savoir où un album me mène, j'aime bien me perdre dans ce délire pour arriver à une jolie histoire au final.
 

J'aime l'objet autant que son contenu. J'aime bien le travail d'édition qu'il y a derrière ce livre. Le format, la qualité du papier, la mise en page, j'aime!
Les éditions Balivernes font des albums soignés et chaque livre est bien pensé. Bref j'AIME!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire