dimanche 5 janvier 2014

Princesse Riquiqui et le dragon sous le lit de Dominick illustré par Tony Rochon


  • Date de parution : 02/12/13
  • Éditeur : Tournez la page (Editions)
    ISBN : 978-2-36473-066-3
    Nb. de pages : 64 pages
    Prix: 5€

    Note: 4/5

    Vous pouvez acheter ce livre sur Decitre

    Quatrième de couverture:

    Princesse Riquiqui ne veut plus se laisser impressionner par le dragon qui a élu domicile sous son lit et décide de prendre les choses en mains.
    Armée d'un bâton en guise d'épée, protégée par une armure découpée dans un grillage, coiffée d'une passoire pour casque, Princesse Riquiqui se faufile sous son lit pour chasser le malotru.
    Quelle n'est pas sa surprise quand elle tombe nez à nez avec le monstre!
    Une aventure mouvementée!
    Princesse Riquiqui, sept ans et demi, ne s'en laisse pas compter. Plutôt que de rester cacher sous la couette, elle décide d'affronter ce qui se cache sous son lit et va faire une surprenante découverte...
    Qui l'emportera du monstre ou de la princesse? Pourquoi cette "chose" se terre-t-elle sous ce lit? Que veut-elle?
    Un jolie petite histoire qui plaira aux bons lecteurs de 8/9 ans. Le vocabulaire et la longueur de certaines phrases font que ce livre ne s'adresse pas à des lecteurs débutants mais plutôt à des jeunes lecteurs qui aiment lire de belles histoires. Le thème est universel et traité de façon assez original entre tradition et modernité. Une princesse très attachante, qui n'a pas froid aux yeux, un "monstre" très... surprenant le tout pour une histoire qui ne laissera pas indifférent.
    Je suis assez séduite par les illustrations, très colorées, aux contours bien nets, très expressives.
    C'est le premier volume d'une série... à suivre!
    Vous êtes tentés? Alors, je vous propose d'en gagner deux exemplaires, grâce aux éditions TOURNEZ LA PAGE.
    Pour gagner rien de plus simple, laissez-moi un commentaire sous cette chronique en me racontant une de vos peurs d'enfance, je tirerai au sort deux personnes le 23 janvier. A vos claviers!

    8 commentaires:

    1. Merci Thalie :) Une de mes peurs étant enfant, c'est lorsqu'il fallait aller à la cave chercher une bouteille d'eau ou autre chose. j'avais toujours peur de tomber sur ...je ne sais quoi en fait! Mais je détestais quand ma maman me demandait d'aller chercher quelque chose à la cave.

      RépondreSupprimer
    2. Une peur d'enfant et toujours d'adulte du reste:les araignèes mais je me soigne!
      Par contre une anecdote qui m'est arrivée lorsque j'avais 8/9 ans...une de mes copines m'avait affirmé que si l'on voulait quelque chose il fallait le répéter 100 fois et cela arrivait,alors le soir dans mon lit j'ai répété 100 fois "je veux que E.T vienne chez moi"...sauf que prise de peur je me suis dit oui mais si en fait il est pas gentil...alors du coup j'ai répété 100 fois "je ne veux pas que E.T vienne chez moi" cela m'a tenu éveillée un petit moment et nous a valu avec ma copine de bonnes tranches de rigolade durant de nombreuses années lorsqu'on se souvenait de cet épisode!

      RépondreSupprimer
    3. Je me souviens de portraits assez austères dans la chambre où je dormais pendant les vacances chez mes grand-parents. J'avais peur qu'ils sortent de leur cadre pendant mon sommeil... et viennent me chatouiller les pieds...

      RépondreSupprimer
    4. Je me souviens être restée toute seule avec ma petite soeur un soir quand j'étais petite (pendant un court moment), et j'avais très peur que des intrus pénètrent dans notre maison, je l'ai donc emmenée se cacher avec moi sous une petite table du salon et on a attendu là sans faire de bruit jusqu'à ce que mes parents reviennent.

      Mais dans l'ensemble j'étais bien plus courageuse quand j'étais enfant que maintenant, je suis devenue peureuse en grandissant.

      RépondreSupprimer
    5. alors je dormais tranquillement, apres qvoir lu un livre, et tout à coup j'entends, tsss tss je tend l'ireille, et ts tsssssssssss et puis je sens quelque chose se poser sur ma jambe, puis tssssssssssssss plus fort, et puis sur l'autre jambe, (j'étais cachée sous les draps) je HURLE et mon papa est venu me sauver d'une sauterelle maléfique :) c'est ça de dormir les fenetre ouvertes à la campagne :)

      RépondreSupprimer
    6. Bonjour,

      Meilleurs voeux merci pour ce concours. Alors une de mes peurs d'enfance... il y a celle ou des araignées géantes, poilues ... envahissaient ma chambre c'était horrible.

      RépondreSupprimer
    7. Zut je suis en retard!!!!! Je répond quand même en racontant ma plus grande terreur d'enfance. Je devais avoir 7 ans il me semble. A l'école pour faire peur, ma meilleure amie me racontait des histoires de dame blanche, dame noire. Un classique! Mais très impressionnée. Le soir je n'arrivais pas à m'endormir. Mes parents laissaient la porte de ma chambre ouverte si bien que j'avais une vue assez profonde sur le couloir. Un couloir bien obscure. Je distinguais la silhouette d'une femme aux cheveux longs...noire qui s'approchait. Et dès que je sentais qu'elle était sur le pas de la porte de ma chambre; HOP je hurlais. Je réveillais mes parents et cette histoire a duré bien un mois. J'en tremblais des dents, j'en pleurais. Mon père a décidé de me mettre une veilleuse et de fermer la porte de ma chambre. Depuis ce fut assez mieux. Mais je m'en souviens très bien tellement ma peur était violente. Merci pour ce concours! Bisous

      RépondreSupprimer
    8. Merci à toutes pour avoir participé à ce concours. Lael, je te compte quand même car j'ai été très longue à livrer les résultats.

      RépondreSupprimer