vendredi 21 février 2014

La fille du docteur Baudoin de Marie-Aude Murail

Date de parution : 12/10/06
Editeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium
ISBN : 2-211-08431-1
Nb. de pages : 260 pages
Prix: 10.70€

ROMAN A PARTIR DE 15 ANS

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre sur Decitre

Quatrième de couverture:

Ils sont deux à se partager la clientèle du cabinet. Jean Baudoin, le fondateur, la cinquantaine à la fois fringante et fatiguée. Il ne garde jamais les gens plus de dix minutes, distribue les médocs comme les regards méprisants. Les malades l'énervent de plus en plus. Et Vianney Chasseloup, un débutant, avec des yeux d'âne, un prénom de saint, une triste figure de chevalier, les cheveux en pagaille et le veston froissé. C'est lui qui soigne tous ceux dont Baudoin ne veut plus : les vieux, les gâteux, les paumés, les cas désespérés. Mais voilà qu'un jour, parmi les patients du docteur Chasseloup, se glisse une toute jeune fille aux yeux bleus, presque violets. Violaine. Aussi jolie que son prénom peut le laisser espérer. Elle a tout pour être heureuse. C'est la fille du docteur Baudoin. Alors, qu'est-ce qu'elle fait là ?
 
Un thème délicat abordé avec beaucoup de justesse et de pudeur...
 
Violaine, la fille aînée du docteur Baudoin, a tout pour être heureuse. Elle est belle, appréciée de tous, ne manque de rien. Seulement voilà, un jour l'impensable se produit, Violaine se retrouve enceinte à tout juste dix-sept ans. Comment faire pour aborder ce sujet avec ses parents? Quel choix faire: garder ou pas ce bébé? Une fois la décision prise, encore faut-il l'assumer jusqu'au bout car un choix comme l'autre est lourd de conséquences. Et Vianney dans tout cela? Associé du docteur Baudoin, jeune homme effacé, médecin débutant mais plein de bonne volonté et d'empathie pour ses patients. Vianney, un prénom qui touche Violaine en plein cœur sans qu'elle ne comprenne pourquoi...
 
Marie- Aude Murail aborde ici le délicat sujet de l'avortement chez une adolescente (je peux le dire car nous l'apprenons très vite dans le roman). Le personnage de Violaine, en découvrant sa grossesse, réagit vraiment comme une jeune fille lambda: au début il y a la phase de déni: ce n'est pas vrai, si je fais comme si de rien était alors peut-être que cela s'en ira; puis il y a  la joie: peut-être que je vais le garder, c'est mignon un bébé, fille ou garçon? Comment vais-je l'appeler?; enfin, il y a le retour sur Terre: je suis encore une ado, je n'ai pas fini mes études, la grossesse ça rend malade, comment m'occuper d'un bébé alors que je ne peux même pas m'occuper de moi-même? Violaine est dans tous ses états. Elle prend alors la décision qu'elle juge être la plus raisonnable: celui de l'avortement. Mais un avortement n'est pas un geste anodin, c'est très bien rendu dans le roman. Avec sensibilité mais sans sensiblerie, on découvre que chaque étape est lourde de conséquence. Faire ça dans le dos de ses parents avec comme soutien une amie du même âge qui ne s'y connait pas plus que vous: c'est "flippant". Et puis il y a le docteur Vianney Chasseloup, et son regard tendre et rassurant: que vient-il faire dans cette histoire? Je vous laisse le découvrir.
Je peux juste ajouter que ce roman m'a beaucoup touchée. J'ai trouvé que ce délicat sujet (dans le sens où il fait encore débat dans notre société) avait été fort bien traité. A aucun moment il n'est question de juger l'une ou l'autre des décisions, ce n'est pas tant l'avortement qui est au final au centre du roman, mais plutôt l'ambivalence des sentiments qui habitent Violaine, la douleur, l'hésitation, la peur, l'angoisse etc. Tout est très bien dosé, sans voyeurisme, sans exagération, tout en étant très réaliste: c'est très bien écrit.
 
BONUS:
 
Pour moi, un roman de Marie-Aude Murail est un roman précieux. Comme une friandise, on le déguste ou on le dévore, il nous fait du bien dans tous les cas. J'ai eu la chance de rencontrer par deux fois cette auteure et je l'ai trouvée bouleversante, touchante de sincérité, c'est une auteure incroyable, humble, passionnante et passionnée, bref, une personne que j'apprécie vraiment.
Avec une collègue, nous avons pu poser des questions à Marie-Aude Murail, vous pouvez retrouver les vidéos ici:
 
PARTIE 1
PARTIE 2
 
Un immense merci à Lucile avec qui j'ai mené l'interview et qui s'est occupée de toute la mise en ligne!

2 commentaires:

  1. Oh, moi aussi j'aime énormément cette auteure, mais je n'ai pas encore eu la chance de la rencontrer. J'aimerais beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais beaucoup aimé ce roman, il faut dire que Marie-Aude Murail me déçoit rarement !

    RépondreSupprimer