jeudi 22 mai 2014

Une saison à Longbourn de Jo Baker

Date de parution : 02/04/14
Éditeur : Stock
Collection : La Cosmopolite
ISBN : 978-2-234-07559-7
EAN : 9782234075597
Présentation : Broché
Nb. de pages : 393 pages
Prix: 21.50€

Note: 4.5/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre, en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Sur le domaine de Longbourn, vivent Mr et Mrs Bennet et leurs vénérables filles, en âge de se marier. A l'étage inférieur veillent les domestiques. Personnages fantomatiques dans le célèbre roman de Jane Austen, Orgueil et préjugés, ils deviennent ici des êtres de chair et de sang qui, du matin au soir, astiquent, frottent, pétrissent et vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs bien-aimés patrons.
Mais ce que les domestiques font dans la cuisine, sans être observés, pendant qu'Elizabeth et Darcy tombent amoureux à l'étage, relève d'eux seuls. Une histoire d'amour peut en cacher une autre, et qui sait quel secret enfoui risque de ressurgir.
 
Quand les personnages d'orgueil et préjugés croisent ceux de Downton abbey...
 
Mr et Mrs Hill travaillent pour Mr and Mrs Bennet et leurs filles. Tandis que Mrs B. essaye de marier ses filles à tout prix, du côté des domestiques, il se passe beaucoup de choses. Le quotidien de ses "petites mains" est rude, ponctué de tâches ingrates. Sarah et Polly, qui secondent les Hill, font de leur mieux mais les difficultés s'accumulent. Mr Bennet engage un jeune valet du nom de James Smith. Si au départ Sarah semble ne pas l'apprécier, très vite le jeune homme va se révéler indispensable... Mais plusieurs personnages cachent de lourds secrets: qui est vraiment ce monsieur Smith? Que cachent ses cicatrices? Quels rapports entretiennent tous les personnages?
 
Un bon roman pour les amoureux de littérature classique dont je fais partie. Si pour moi il n'égale pas le chef d'œuvre de Jane Austen, Une saison à Longbourn a le mérite de nous faire passer un très agréable moment de lecture. Les personnages sont profonds, ne se dévoilent pas immédiatement, sont complexes. Sarah est un personnage très attachant, à la fois candide, fofolle, elle grandit sous nos yeux. Mrs Hill n'est pas en reste, c'est une femme de poigne qui tient le domaine des Bennet d'une poigne de fer, mais sous ses aspects revêches, elle cache de lourds secrets. Si le focus est plutôt sur les domestiques, nous avons quand même les grandes lignes de ce qui ce passe chez les Bennet: les différents mariages, déceptions ou évènements marquants sont mentionnés.
Beaucoup de masques tombent, Jo Baker est allée très loin dans son analyse des domestiques et le roman est très "crédible" lorsqu'on le met en parallèle avec celui de Jane Austen. J'ai trouvé qu'elle allait dans le détail et qu'elle emmenait bien le lecteur. C'est presque un coup de cœur, si ce n'était mon côté puriste, je lui aurais mis la note maximale.
En tout cas, je vous le recommande
 
 

2 commentaires:

  1. Je l'attends avec beaucoup d'impatience! Il sort début juin au Québec, patience, patience! :)

    RépondreSupprimer
  2. oooh il me tente de plus en plus!!! surtout quand tu parles de downton abbey!!!

    RépondreSupprimer