vendredi 6 juin 2014

Six semaines pour t'oublier d'Abby McDonald

Date de parution : 30/04/14
Éditeur : Albin Michel Jeunesse
Collection : Wiz
ISBN : 978-2-226-25526-6
EAN : 9782226255266
Présentation : Broché
Nb. de pages : 400 pages
Prix: 15€

Note: 3/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Bientôt deux ans que Sadie est désespérément amoureuse de Garrett Delaney. D'ailleurs Garrett adore Sadie, il lui confie tous ses secrets. Sadie passe donc son temps à écouter les (nombreux) déboires sentimentaux de Garrett, ses envies, ses espoirs, sans que celui-ci se doute jamais des attentes de la jeune fille. Et l'été va être long car Garrett part pour le Massachussetts en stage d'écriture. Serveuse dans son café préféré, Sadie se morfond dans l'attente d'un appel, d'un signe, d'une carte postale.
Jusqu'au jour où l'équipe du café - LuAnn la cynique optimiste, Dominique la Française irascible, Josh le cuisinier mystérieux et son amie, Kayla - décide de prendre Sadie en main avec un programme en 12 points baptisé : " Oublier Garrett Delaney en six semaines. "

Un roman pour les vacances...

Sadie est amoureuse de Garrett. Follement, éperdument. Garrett adore Sadie. C'est... sa meilleure amie, sa confidente. Ca s'arrête là. Au grand dam de la jeune fille. Elle compte bien sur un stage d'écriture de six semaines pour enfin lui mettre le grappin dessus, d'autant que Garrett se retrouve enfin célibataire mais un imprévu vient tout compromettre. Sadie voit ses espoirs s'envoler et comprend qu'elle va devoir se "désintoxiquer" de Garrett. Mais comment faire quand tout votre univers tourne autour d'une seule et même personne? Sadie décide de se trouver un travail pour l'été afin de ne pas rester à attendre, des rencontres haut en couleurs vont peut-être lui apporter un début de solution. Mais gare aux rechutes éventuelles...
 
Un roman léger qui ravira les amoureuses du genre. Si je suis très midinette et si j'ai trouvé agréable cette lecture, les clichés, étant quand même bien présent (et cette manie de rendre le filles stupides dès qu'elles sont "in love") ont eu raison de moi. Certains passages sont toutefois assez réussis et sauve l'ensemble mais je n'en garderai pas un grand souvenir.
C'est une lecture idéale pour se détendre et ne pas se prendre la tête (c'est déjà pas mal!).
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire