dimanche 19 avril 2015

Chevaux de foudre d'Aurélie Wellenstein

Date de parution : 13/04/2015
Éditeur : Magnard Jeunesse
ISBN : 978-2-210-96126-5
EAN : 9782210961265
Présentation : Broché
Nb. de pages : 222 pages
Poids : 0,286 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 21,5 cm × 1,7 cm
Prix: 12.90€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Alix a tout perdu. Son père, sa terre, et même son nom. Devenue esclave à Rome, elle est précipitée dans le monde des courses du Déluge. Ces compétitions violentes et sans pitié voient s'affronter les fulgurs, des chevaux de foudre dont le corps s'électrise quand l'orage éclate.
Monter sur leur dos, c'est mettre sa vie en jeu, mais la liberté couronne les vainqueurs. Aidée par Marcus, le prodige de son équipe, Alix va lier son destin à Ira, un étalon indomptable, aussi beau que mortel...
 
Une très belle découverte...
 
Ce n'est pas un secret, je ne suis pas très sensible aux histoires avec des chevaux. Mais, en lire ne me dérange pas quand c'est aussi bien écrit et que c'est aussi original.
 
Alix n'a plus rien. Elle se retrouve asservie à Rome où elle va devoir s'occuper des écuries. Seule femme parmi des hommes, le pire serait à craindre sans l'intervention du mystérieux Marcus. Ce jeune homme, cavalier émérite, a très vite perçue que la jeune femme avait un don avec les Fulgurs, ces chevaux de foudre, ces étalons aussi dangereux qu'indomptables que Marcus chevauche malgré tout dans des compétitions acharnées afin de faire gagner son équipe et de remporter un maximum d'argent.
Peu à peu un lien se tisse entre les deux jeunes gens. Mais Alix reste sur ses gardes, méfiante, elle n'arrive pas à faire complètement confiance à Marcus.
Alix parviendra-t-elle à recouvrer la liberté? Marcus est-il fiable? Quels dangers les attendent?
 
Je me suis régalée. J'ai adoré le décor, l'originalité du roman, les personnages sont intéressants. Entre un roman qui se passe dans l'antiquité et un brin de surnaturel avec ces "Fulgurs", ça fonctionne plutôt bien. Aurélie Wellenstein renouvelle le genre (comme elle l'avait déjà fait avec Le cheval et l'ombre), elle propose de nouvelles pistes et c'est une très bonne idée. Le lecteur est surpris, découvre quelque chose, se plonge volontiers dans le livre car c'est du jamais lu et ça fait du bien.
Ce n'est pas un coup de cœur absolu mais c'était vraiment une très chouette lecture.
A découvrir!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire