jeudi 9 avril 2015

La fille qui avait deux ombres de Sigrid Baffert

Date de parution : 11/03/2015
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-21738-5
EAN : 9782211217385
Présentation : Broché
Nb. de pages : 267 pages
Poids : 0,37 Kg
Dimensions : 14,8 cm × 21,8 cm × 2,1 cm
Prix: 15.80€

Note: 5/5 COUP DE COEUR!

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Chaque matin au réveil, Elisa s'attend à retrouver la maison sens dessus dessous, des meubles déplacés, certains bibelots retournés, les placards de la cuisine chamboulés ou encore la baignoire remplie à ras bord comme c'est arrivé la nuit dernière. Nul doute pour Elisa que sa grand-mère est responsable de ce grand bazar. Il est vrai que Rose fait des trucs bizarres depuis quelques temps, comme ce rendez-vous pris chez un chirurgien esthétique pour changer de tête.
Est-ce qu'elle ne serait pas plutôt en train de la perdre ? Elisa est tellement obnubilée par cette idée qu'elle commence à faire de drôles de rêves, à ressentir des sensations bizarres comme celle d'être hantée par une ombre. Une ombre de trop. C'est à se demander qui de Rose ou d'Elisa est la plus perturbée dans cette histoire…
 
Quand les secrets de famille refont surface...
 
Quand sa grand-mère annonce qu'elle veut faire de la chirurgie esthétique et commence à se comporter de façon étrange, Elisa pense que Rose commence à perdre la tête. Des phénomènes étranges se produisent: une baignoire remplie pendant la nuit, des cadres renversés... Mais qu'est-ce qui ne tourne pas rond? Peu à peu, Elisa a l'impression de perdre pied. Elle commence à faire des rêves étranges, se sent bizarre. Elle décide d'enquêter, mais plus elle découvre des éléments sur le passé de Rose, plus son mal-être s'accentue. Serait-elle en train de devenir folle? Que s'est-il passé dans la vie de Rose pour que tout bascule?
 
Un roman prenant, haletant, déroutant, émouvant, déstabilisant... Une écriture unique, qui décortique la psychologie des personnages jusqu'au moindre détail. Une jeune femme en devenir, une femme face aux fantômes de son passé. Il est temps de tomber les masques et que la vérité éclate. Mais quelle vérité! Elisa va devoir s'accrocher et un voyage en Italie sera la clé. Une affaire de femmes, plusieurs générations unies pour se (re)construire. Rose et Elisa n'en sortiront pas indemnes mais pour avancer, elles devront se serrer les coudes. Seulement Rose s'entête, s'emmure dans le silence, ne veut pas se confronter à un passé qu'elle pensait à jamais enfoui. Mais une ombre plane, une ombre de trop..
J'ai adoré ce roman. J'ai été malmenée, parfois effrayée, surprise, peu à peu les pièces du puzzle s'assemblent. Elisa est un personnage différent des autres, elle vit des choses très éprouvantes. Rose, cette grand-mère qui paraît si froide, si distante, si perdue. Une tête de mule face à une tête brûlée. Un roman rondement mené que l'on prend en plein cœur. Dès le début, j'ai été accrochée, ne comprenant pas vraiment ce qui se passait, imaginant une histoire évidente alors que c'était tout le contraire qui se déroulait. Lorsque tout bascule qu'Elisa se retrouve à vif, lorsque Rose se détourne mais qu'est-ce qui avait bien pu être à l'origine de tout cela? Elisa vivait tranquillement avec ses parents et son frère chez ses grands-parents: Jules obsédé par l'envie de faire une bière parfaite et Rose, grand-mère à forte poigne. Et puis, cette dernière décide de changer de tête et Elisa perd la sienne. Difficile de vous en dire plus sans spoiler alors je me contenterai d'un: "Juste sublime! "

2 commentaires: