lundi 11 mai 2015

Les quatre saisons de l'été de Grégoire Delacourt

Date de parution : 29/04/2015
Éditeur : JC Lattès
ISBN : 978-2-7096-4933-9
EAN : 9782709649339
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 267 pages
Poids : 0,315 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 20,5 cm × 2,5 cm
Prix: 18.50€

Note: 4/5

Vous pouvez acheter ce livre en cliquant ICI

Présentation de l'éditeur:

Eté 99, dont certains prétendent qu'il est le dernier avant la fin du monde. Sur les longues plages du Touquet, les enfants crient parce que la mer est froide, les mères somnolent au soleil. Et partout, dans les dunes, les bars, les digues, des histoires d'amour qui éclosent. Enivrent. Et griffent. Quatre couples, à l'âge des quatre saisons d'une vie, se rencontrent, se croisent et s'influencent sans le savoir.
Ils ont 15, 35, 55 et 75 ans. Ils sont toutes nos histoires d'amour.
 
Un roman où il est question d'amour...
 
Je n'avais pas lu La liste de mes envies qui a pourtant eu beaucoup de succès. Intriguée par la couverture, très fraîche, et par le sujet, je n'ai pas hésité un instant pour le prendre et le lire.
 
C'est un roman qui est construit en plusieurs épisodes. L'on y suit, entre autres, l'histoire d'un jeune garçon de quinze ans, très épris d'une jeune demoiselle de treize ans qui l'éconduit, celle d'une femme qui n'a pas eu de chance avec les hommes, ou encore celle d'une autre femme dont le couple s'essouffle et qui part en quête de renouveau. Il est question de blessures, de battements de cœur, mais aussi de fleurs, de tendresse et de souffrance.
Les histoires dont il est question semblent n'avoir a priori rien en commun, de même que les personnages; et pourtant, tous sont liés, les destins se croisent, la vie côtoie la mort, l'amour flirte avec la haine, la jeunesse apprend des anciens.
 
C'est un roman à la fois doux et brutal, qui vous touche en plein cœur. Une de ses lectures qui vous font battre le cœur plus fort, qui vous renvoie à de lointains souvenirs.
Ce roman me fait penser à Ensemble c'est tout d'Anna Gavalda.
Ici aussi, Grégoire Delacourt confronte des personnages à la fois très différents et en même temps très proches. L'âge, la situation familiale, leurs blessures, rien ne semble les relier, rien pour les rapprocher et pourtant, il suffit d'un lieu: les plages du Touquet, d'une date: le 14 juillet 1999 et tout bascule: les sentiments explosent au rythme des feux d'artifices, jusqu'au bouquet final où la lumière se fait, où les différentes pièces du puzzle se mettent en place, où chacun trouve sa place et trouvent les réponses.
C'est un roman facile à lire, un roman qui parle d'amour et de déraison, de réflexion mais aussi et surtout de passion.
 

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    j'ai bien aimé ce livre, mais moins que le précédent Delacourt.
    Jen parle ici
    http://mademoiselleestcommetoutlemonde.blogspot.fr/2015/10/livre-les-quatre-saisons-de-lete.html
    Bonne journée,
    Morgane

    RépondreSupprimer