mardi 18 août 2015

La maladroite d'Alexandre Seurat

Parution prévue pour le 19 août 2015

Date de parution : 19/08/2015
Éditeur : Rouergue
ISBN : 978-2-8126-0925-1
EAN : 9782812609251
Format : Grand Format
Nb. de pages : 112 pages
Poids : 0.167 Kg
Dimensions : 1,4 cm × 2,0 cm × 0,9 cm
Prix: 13.80€
Note: 5/5 ÉNORME COUP DE COEUR!!!
Vous pouvez acheter ce roman en cliquant ICI
Résumé:
Inspiré par un fait divers récent, le meurtre d'une enfant de huit ans par ses parents, La maladroite recompose par la fiction les monologues des témoins impuissants de son martyre, membres de la famille, enseignants, médecins, services sociaux, gendarmes? Un premier roman d'une lecture bouleversante, interrogeant les responsabilités de chacun dans ces tragédies de la maltraitance.
UN PREMIER ROMAN TRÈS PROMETTEUR!!!
Le sujet fait froid dans le dos. Une jeune fillette de huit ans est portée disparue. Très vite, les proches de la victimes se doutent que l'issue sera fatale.
Diana est une petite fille qui présente un retard évident de croissance et de développement. Sa famille proche, ses enseignants perçoivent les signes de maltraitance. Mais l'enfant se braque, elle a réponse à tout pour chaque marque, chaque bleu, chaque blessure. Les parents semblent à l'aise, décontractés. Ils n'ont visiblement pas l'air de se sentir inquiétés.
Comment sauver l'enfant? Diana est à la fois victime et complice de ses bourreaux. Comment l'aider?
Un roman chorale, beaucoup de voix s'élèvent. La grand-mère, la tante, le frère, les instituteurs, les médecins et beaucoup d'autres encore. Tout est savamment posé, couché sur le papier, implacable, percutant. L'écriture est belle, juste, parfaitement équilibrée. Le lecteur est happé, capturé, victime de cette histoire bouleversante.
Jamais aucune scène de violence n'est dépeinte, il n'est pas question de laisser voix au chapitre aux parents, jamais ils ne s'expriment directement comme les autres.
Diana est centrale, présente, omniprésente.
Un roman qui m'a totalement conquise.

1 commentaire: