mardi 6 octobre 2015

Mes parents sont dans ma classe de Luc Blanvillain


Date de parution : 19/08/2015
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Neuf en poche
ISBN : 978-2-211-22213-6
EAN : 9782211222136
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 174 pages
Poids : 0.183 Kg Dimensions : 12,5 cm × 19,0 cm × 1,5 cm
Prix: 9€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:


Hier soir encore, je disposais de parents normaux, tous deux âgés de trente-six ans. Ce matin, à mon réveil, ils en avaient onze. Bien sûr, quand j'ai vu ces deux enfants à mon chevet, en pyjamas trop grands, je n'ai pas tout de suite compris. D'ailleurs, c'était l'heure de se préparer pour le collège… Le collège ! J'ai deviné que tout partait de là. Depuis le début de l'année scolaire, je détestais la sixième. Et mes parents, au lieu de me comprendre et de trouver une solution simple - m'offrir un tour du monde, par exemple - répétaient à l'envi qu'ils adoreraient avoir mon âge. Moi je répondais invariablement : « J'aimerais vous voir à ma place ». Apparemment, mon voeu vient d'être exaucé…

Fanny est en sixième. Pour elle, c'est un vrai cauchemar. Ses parents ne semblent pas partager son avis. Qu'à cela ne tienne, par un miracle, un enchantement, une intervention divine? Bref, par on ne sait quel subterfuge, les parents de la demoiselle retrouvent leur onze ans et par là-même, vont l'accompagner au collège. Horreur, malheur, mais comment faire? Personne ne doit découvrir la vérité, surtout pas l'affreuse Marianne (celle qui est toujours tirée à quatre épingles, belle comme le jour, sûrement richissime mais surtout la pire peste que la classe puisse compter).
Pourtant, les parents de Fanny semblent s'adapter, pire se faire adopter par tous, particulièrement par Joseph (ahhh Joseph), le garçon qui fait fondre le petit cœur de la miss.
Comment tout cela va-t-il finir?

Un roman drôle, très bien écrit. 
L'originalité ne réside pas seulement dans le thème, la façon dont il est traité; l'originalité réside aussi dans tous ces petits détails qui font sourire les adultes comme les enfants.
Chaque chapitre porte un titre qui renvoie à un texte de Littérature (soit en reprenant le titre intégral ou une partie): La métamorphose (Kafka), L'éducation sentimentale (Flaubert), L'élégance du hérisson (Barbery) etc.
Ce que je trouve génial c'est qu'au final, cette métamorphose ne surprend personne. Dès qu'un personnage est mis dans la confidence, rien de plus normal, c'est accepté. Il y a beaucoup de Roald Dahl, de Babeth Cole dans ce livre, tous ces auteurs qui me faisaient rêver petite, et qui m'ont laissé de beaux souvenirs.
C'est un roman farfelu, attachant, improbable, très agréable à lire en famille. 
Je trouve Luc Blanvillain excellent pour les enfants. Encore un coup de cœur!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire