lundi 26 septembre 2016

La Sirène de Kiera Cass

Date de parution : 22/09/2016
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-19298-6
EAN : 9782221192986
Présentation : Broché
Prix: 17.90€

Note:5/5

Quatrième de couverture:

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l'entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son coeur ?

Kahlen est une jeune femme réservée. Issue d'une famille aisée, elle embarque avec toute sa famille à bord d'un paquebot de rêve. Un chant envoûtant s'élève. Tous les passagers sont pris d'une soif irrépressible. Ils se jettent par dessus bord, parmi eux la mère, le père et les deux frères de Kahlen. La demoiselle elle-même est sur le point de succomber mais son envie de vivre est plus forte. 
Sauvée in extremis, elle signe un pacte avec l'Océan, s'engageant à la servir pendant 100 ans au terme desquels elle retrouvera sa voix et une vie normale. En échange, Kahlen devient une sirène, elle devra sur ordre de l'Océan provoquer des naufrages afin de la nourrir.
Le reste du temps, elle vit avec ses sœurs sur Terre comme autant d'anonymes. Les années passent et se ressemblent. Kahlen sert l'Océan avec ferveur, tout en se dégoûtant pour les meurtres commis.
Un jour, elle rencontre Akinli. Ce jeune étudiant, à qui elle refuse d'adresser la parole (cette dernière étant mortelle pour les humains), pense la jeune femme muette mais au lieu de s'en formaliser, il persévère et devient son ami. Akinli est un garçon simple, drôle, même si Kahlen est d'une beauté troublante, il la respecte et ne lui montre que de bons côtés.
Sentant qu'elle tombe peu à peu amoureuse de lui, Kahlen décide de fuir pour le protéger.
Cependant, l'amour véritable ne se trouve pas à tous les coins de rue et Kahlen doit lutter contre ses sentiments. Parviendra-t-elle à garder ses distance? L'Océan est-elle sincère avec ses Sirène? Une histoire d'amour est-elle possible entre Kahlen et Akinli?

J'ai dévoré en une après-midi cette nouvelle production de Kiera Cass. Si je n'en dirai pas plus sur le contenu (ce qui a été dit plus haut ne révèle rien d'autre que ce vous découvrirez dans les premières pages et il y a beaucoup de choses passées sous silence, d'autres personnages etc.), sachez que ce n'est pas un remake de La Petite Sirène et que c'est un "one shot".
J'ai trouvé qu'il y avait une belle dualité dans le personnage de Kahlen. Elle était prête à accepter n'importe quoi pour rester en vie, sans vraiment prendre conscience de ce dans quoi elle s'engageait. Chaque naufrage est une torture pour elle, et même si elle tente d'y trouver une justification valable, elle est hantée par ce qu'elle commet. Elle aime l'Océan comme une mère et en même temps la redoute. Sa rencontre avec Akinli lui rappelle son rêve de toujours: celui de rencontrer l'homme de sa vie et de se marier avec lui. Sa condition de Sirène l'en empêche évidemment, elle ne vieillit pas et il lui reste encore vingt ans à servir l'Océan... Mais elle peine à faire taire les battements de son cœur et il semblerait qu'aucune distance ne soit assez grande pour l'oublier.
C'est un beau roman, avec des idées nouvelles, un univers un peu poudré ("princesse") qui est très caractéristique de Kiera Cass (cf. La série La Sélection). C'est une lecture qui m'a plu car elle est pleine de bons sentiments sans être "gnangnan". Un peu de "fleur bleue" ne fait pas de mal de temps en temps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire