lundi 22 janvier 2018

Abraham et fils de Martin Winckler

Date de parution : 17/08/2017
Éditeur : Gallimard
Collection : Folio
ISBN : 978-2-07-273370-3
EAN : 9782072733703
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 534 pages
Poids : 0.272 Kg
Dimensions : 11,2 cm × 18,0 cm × 2,2 cm
Prix: 8.30€

Note: ⭐⭐⭐⭐⭐ COUP DE COEUR

Quatrième de couverture:

«Ils avaient voyagé dans une Dauphine jaune à immatriculation temporaire, à la portière avant gauche d’une teinte un peu différente, et qui faisait beaucoup de bruit. La voici qui émerge de la rue Royale et roule en pétaradant sur la Grand-Place, et c’est un événement ; à l'époque tout le monde se connaît par ici, et une voiture qui ne dit rien à personne et s’arrête juste devant le monument aux morts, ça attire l’attention.» Printemps 1963, Tilliers-en-Beauce. Abraham, médecin rapatrié d’Algérie, cherche du travail. Son fils Franz n’a pas dix ans et aucun souvenir de leur vie passée. Ensemble et séparément, ils vont découvrir la France du Général, de la télévision d’État, du Canard enchaîné, des commémorations et des secrets empoussiérés.

Lorsqu'Abraham et son fils, Franz, débarquent à Tilliers dans leur Dauphine jaune, cela fait grand bruit. Qui sont ces deux étrangers? Quelle est leur histoire? Puis très vite, Abraham s'installe en tant que médecin, Franz va à l'école et ils se font vite une place. Abraham a une grande capacité d'écoute, ses méthodes surprenantes séduisent la patientèle et il est de plus en plus sollicité. Franz quant à lui est un jeune garçon très observateur. Victime d'un "accident" peu de temps auparavant et dont son père n'ose pas aborder les conséquences, sa mémoire lui joue des tours et se montre parfois défaillante. Mais le garçonnet est intuitif et s'il se mélange les pinceaux, il est extrêmement pertinent dans ses analyses, agréable et attachant. De nombreux personnages vont se croiser dans ce roman, la vie va suivre son cours, de belles rencontres, des secrets enfouis qui refont surface, des vérités qui éclatent... Accrochez-vous!

Un roman dense, attachant, bouleversant merveilleusement bien écrit!
J'avais déjà lu un roman de Martin Winckler, Le chœur des femmes (lire la chronique en cliquant ici), qui m'avait bouleversée. C'est donc avec impatience que je me plongeais dans ce roman. Je n'ai pas été déçue, loin de là. C'est une lecture envoûtante, tendre, palpitante, qui alterne plusieurs voix, qui mêle ce qui se passe dans la tête de Franz (ce gamin incroyable), ce que ressent Abraham, une voix mystérieuse et d'autres voix encore. C'est richement documenté, il y a du mystère, beaucoup d'amour, de la tendresse, des rebondissements. C'est un roman tendrement suranné qui nous transporte ailleurs dans les années soixante et parfois même avant. Les récits s'entremêlent, les pièces d'un savant puzzle se mettent en place et le lecteur a des envie d'encore. Le lecteur retient son souffle, écoute aux portes, devient indiscret, grâce à Franz, il devient aussi complice, grâce à Abraham. C'est une lecture atypique, patchwork, subtile, comme je les aime. Pour moi, ce fut comme un livre doudou, l'écriture est enveloppante, merveilleuse. Je me suis régalée et je suis impatiente de lire la suite...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire