mercredi 8 août 2018

A la belle étoile d'Eric Sanvoisin

Date de parution : 21/06/2018
Éditeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-96935-06-2
EAN : 9791096935062
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 76 pages
Poids : 0.143 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 19,0 cm × 0,8 cm
Prix: 9.50€

Note: 15/20

Quatrième de couverture:

Yaëlle a un grand frère handicapé, Pierrot. Un matin, elle lui propose de l’accompagner à l’école. Pierrot est ravi : ça fait tellement longtemps qu’il rêve d’aller à l’école des gens normaux. Mais quand on se moque de lui, il perd tous ses moyens. Alors, il fugue et s’égare dans la ville, où il rencontre la Dame, qui vit dans la rue et dans un château en carton.

Yaëlle a un grand frère différent. Un grand frère adulte mais qui dans sa tête n'a que six ans. Pierrot ne passe pas inaperçu et il n'est pas facile pour la jeune fille de l'assumer pleinement malgré l'amour qu'elle lui porte. 
Un jour pourtant, Yaëlle accepte que Pierrot l'accompagne à l'école. Mais ses amies posent trop de questions, mettent mal à l'aise Pierrot et finissent même par se moquer de lui. S'en est trop pour Pierrot qui est très sensible. Il s'enfuit, le  cœur meurtri. Il court, court, court jusqu'à ce qu'il se calme enfin, mais il est loin de chez lui et ne reconnaît pas les rues. C'est là qu'il va faire la connaissance de la Dame. Cette Dame vit dans un château en carton dans la rue. Mais qui est-elle vraiment? 
Pendant ce temps-là, Yaëlle est très inquiète pour son frère et est partie à sa recherche? Où peut-il bien être?

Un roman sensible et tendre sur la différence, le regard des autres, l'indigence, la vie et ses coups du sort. C'est assez bien écrit, les personnages sont attachants, surtout Pierrot et son doux regard sur la vie qui nous ouvre les yeux sur bien des choses. 
Ce n'est pas un roman drôle mais comme il est légèrement décalé, il permet de mettre en évidence les aspects âpres de la vie et met également en lumière les personnages que l'on aurait tendance à négliger. Pour que le regard ne se détourne plus et que le lecteur soit face à une autre réalité.
J'ai beaucoup aimé.

BONUS: Vous pouvez feuilleter ce roman en CLIQUANT ICI


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire