Dysfférent de Fanny Vandermeersch

Date de parution : 18/10/2018
Éditeur : Le Muscadier
Collection : Rester vivant
ISBN : 979-10-96935-11-6
EAN : 9791096935116
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 88 pages
Poids : 0.168 Kg
Dimensions : 14,0 cm × 19,0 cm × 0,9 cm
Prix: 10.50€

Note: 18/20

Quatrième de couverture:

Quelle étrange idée d'appeler un enfant Charlemagne ! Sans cet étrange prénom, Charly en est sûr, il serait un enfant comme les autres... à quelques adjectifs près. On le dit en effet trop distrait, dissipé, dispersé, voire discourtois, au grand dam des adultes qui l'entourent. Et cela lui vaut souvent les moqueries de ses camarades. Charlemagne est dyslexique, dysorthographique et dyspraxique. Mais qui a dit que les enfants multi-dys étaient bons à rien ? Tout le monde a un talent qui ne demande qu'à être révélé. C'est peut-être une chance d'être différent !

Charlemagne est un collégien "dyslexiques avec une légère dyspraxie et une dysorthographie". Des mots barbares pour dire que Charlemagne a un mode d'apprentissage et de réflexion différent de celui de ses camarades. Il est plus maladroit dans ses gestes, les lettres se mélangent dans sa tête et certains cours deviennent alors pour lui une véritable torture: "Uniquement des lettres, encore des lettres, toujours des lettres. Elles aussi, elles dansent. Des mots pour des maux. Mais heureusement, tous les cours ne se ressemblent pas, comme le cours d'arts plastiques où Charlemagne se débrouille puisque là au moins il n'y a pas de lettres.
Et puis, un jour, suite à une course d'orientation qui ne se déroule pas comme prévu, le jeune garçon va faire une merveilleuse découverte. Tous les enfants sont différents, et chacun a un petit truc bien à lui, un talent qui ne demande qu'à éclore. Charlemagne est sur le point de (re)naître, et s'il n'était plus seul? 

J'ai adoré ce roman. On découvre un jeune collégien qui doute, se dévalorise parce qu'il a quelques difficultés et se sent différent. Mais il va faire de belles rencontres qui vont lui permettre de cesser de focaliser sur ce qui ne va pas. Dès que Charlemagne se concentre sur de nouveaux apprentissages, il se redresse, il s'affirme: "Si j'osais enfin être moi-même..."
Les personnages de Clément, le grand frère bienveillant et Jade, la mystérieuse pianiste, sont bien venus et sont une véritable force pour Charlemagne.
L'écriture est belle, l'histoire touchante, j'ai passé un très bon moment de lecture!

Commentaires

  1. Tu me donnes très envie de lire ce roman, je ne connaissais pas du tout et pourtant il a l'air vraiment bien à te lire, et puis des livres qui ont des thèmes dans le style de celui-ci me plaisent toujours en général. Je prends note de ce titre et te remercie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, ça me fait plaisir. J'espère que tu apprécieras ce roman et que tu me donneras ton ressenti. A bientôt

      Supprimer
  2. Merci beaucoup pour ce très chouette retour !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

im@mie de Susie Morgenstern

C'est l'heure du bilan #1: 2018

40 défis pour protéger la planète de Sophie Frys, Cynthia Thiéry