C'est lundi aujourd'hui de Sytske Van Koeveringe

Date de parution : 03/01/2019
Éditeur : Nil (Éditions)
ISBN : 978-2-84111-990-5
EAN : 9782841119905
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 336 pages
Poids : 0.385 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 20,5 cm × 2,9 cm
Prix: 20€

Note: 15/20

Résumé:

 Julia, trente ans à peine, est une jeune femme solitaire qui gagne sa vie en faisant des ménages. En pénétrant dans leurs maisons, leurs appartements, elle se confronte à une galerie de personnages singuliers dont elle va observer les habitudes et les âmes à mesure qu'elle nettoie leurs intérieurs. Mais elle va aussi perdre pied. Pourquoi ne pas prendre possession de la baignoire de l'appartement 61, du salon de la 122-D, se nourrir quasi exclusivement de chips chipées ou déguster une bouteille de rosé sur une terrasse qui ne lui appartient pas ? Sytske van Koeveringe nous offre avec C'est lundi aujourd'hui un premier roman envoûtant et insolite. En mettant en scène une femme de ménage pour qui la réalité s'effrite, dans une langue saccadée qui empêche tout épanchement émotionnel, elle nous oblige à regarder par le trou de la serrure et à sortir de notre cocon.

Julia est une jeune trentenaire qui fait des ménages pour gagner sa vie. Elle vaque d'appartement en appartement, de rencontre en désillusion. Elle prend peu à peu ses marques chez les autres au point de prendre une chips par ci, un chocolat par là puis pourquoi pas prendre un verre sur la terrasse. Julia se disperse, Julia perd pied peu à peu. Jusqu'où ira-t-elle?

Une écriture saccadée. Des chapitres très courts. Un roman construit comme un patchwork où le lecteur assiste à la décadence de Julia.
Julia est un personnage atypique, qui évolue comme en second plan, qui ne se fixe pas, un personnage de passage qui s'approprie des intérieurs qui ne sont pas à elle. Pour échapper à la pression parentale, la pression sociale, Julia trouve une manière bien à elle de s'échapper: se fondre dans la vie de ses employeurs. Un roman qui montre la solitude et le besoin d'être une autre pour se sentir moins seule, se sentir exister enfin.
Il est très difficile de se laisser bercer par l'histoire car ce n'est pas une écriture fluide, l'auteure semble vouloir nous inciter à rester en éveil, attentifs au moindre changement de l'héroïne.
Julia est un personnage mystérieux auquel on ne s'attache pas forcément mais l'intérêt du roman réside dans un ailleurs dont on trouve les clés à la fin.
Une lecture intéressante.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

im@mie de Susie Morgenstern

C'est l'heure du bilan #1: 2018

40 défis pour protéger la planète de Sophie Frys, Cynthia Thiéry