Ma fugue dans les arbres d'Alexandre Chardin

Date de parution : 09/01/2019
Éditeur : Magnard
Collection : Romans perles
ISBN : 978-2-210-96619-2
EAN : 9782210966192
Format : Poche
Présentation : Broché
Poids : 0.302 Kg
Dimensions : 21,3 cm × 14,0 cm × 2,0 cm
Prix: 12.90€

Note: 19/20 Coup de cœur!!!

Présentation de l'éditeur:

Dans la même veine que Le goût sucré de le peur et des Vacances d'Apache : drôlerie, aventure, grand air et secrets de famille à la clé ! Le jour de ses onze ans restera longtemps pour Albertine à la fois le plus beau et le pire jour de sa vie. Elle dont le père a toujours interdit à ses enfants de grimper aux arbres, ou même de s'en approcher, voit enfin son rêve se réaliser : cette année, faute de pouvoir grimper aux arbres, elle aura au moins le plaisir d'y accrocher une balançoire, et de s'élancer vers le ciel. Du moins, le croit-elle. Car à peine la balançoire accrochée, la voilà coupée, mise à terre par son père... Furieuse, Albertine décide de défier son autorité, et grimpe à la corde laissée accrochée, enjambe la première grosse branche et monte encore plus haut, avant d'annoncer que plus jamais elle ne redescendra !

Albertine, Tine pour ses proches, est une demoiselle peu commune. C'est une vraie terreur  pour son frère Sylvain qu'elle n'hésite pas à entraîner dans ses aventures comme d'aller ramasser des limaces pour ne plus avoir à manger des courgettes que ce cher Nours, leur nounou adoré, prépare pourtant avec amour. Tine est un électron libre qui a un rêve: une balançoire dans un arbre pour son anniversaire.
Seulement voilà, ce rêve est presque impossible à réaliser parce que son père refuse catégoriquement que ses enfants grimpe aux arbres ou se perchent où que ce soit. Il oblige même sa fille à porter des robes parce que le caractère intrépide de cette dernière pourrait la mettre en danger.
Albertine et Sylvain voient peu leur papa et redoutent ses réactions.
Nours décide malgré tout de passer outre les interdictions et de faire plaisir à Tine.
Cette décision va avoir des répercutions inattendues sur toute la famille...

Quelle merveille! Quel joli roman!
J'avais beaucoup aimé Le goût sucré de la peur et dévoré Les larmes des Avalombres, aussi quel bonheur de retrouver l'écriture d'Alexandre Chardin!
Avant même d'ouvrir le roman, je savais que j'allais aimer. peu importe le sujet, je savais que j'allais être emportée vers un ailleurs avec des personnages attachants. Je n'ai pas été déçue puisque j'ai été aussi touchée qu'avec Le goût sucré de la peur et j'y ai retrouvé cette aura de mystère qui m'avait tant plu dans Les larmes des Avalombres.
C'est un roman pour les 9-12 ans qui est tellement bien écrit, tellement profond que cela touche un public bien plus large. On rit, on s'inquiète, on s'évade, on s'accroche, on s'élève, on passe par mille émotions (ce qui est un critère essentiel pour moi dans une lecture), ce n'est pas un roman linéaire. C'est un roman pour les rêveurs, pour les aventuriers, pour ceux qui aiment quand tout est bien qui finit bien.
Mon personnage préféré est Nours, cet homme-nounou surprenant, attachant, qui pense au bien-être des enfants et les connaît mieux qu'eux-même. S'il n'est pas le personnage principal, il reste central et déterminant. Une Mary Poppins au masculin.
Une pépite à lire absolument!!!

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

im@mie de Susie Morgenstern

C'est l'heure du bilan #1: 2018

40 défis pour protéger la planète de Sophie Frys, Cynthia Thiéry