Parce que les tatouages sont notre histoire d'Héloïse Guay de Bellisen

Date de parution : 03/01/2019
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-21678-1
EAN : 9782221216781
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Poids : 0.226 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,6 cm × 1,5 cm
Prix: 18€

Note: 15/20

Présentation de l'éditeur:

« Ici seront racontées les histoires vraies de tatoués qui ne se connaissent pas et ne se connaîtront jamais et qui pourtant ont accompli le même voyage, la même odyssée. Un passage entre ce qu’on ne sera plus et ce que l’on devient. Et dans ce genre d’acte, il y a toujours du vivant et du mort, le présent et le passé. Toutes les histoires sont vraies, tous les personnages ont existé et existent. Ils se font tous écho, réveillent leurs tatouages ensemble. C’est un livre qui ne ment pas car il rend hommage au relief de la chair et convoque nos ressources dormantes. » 
Héloïse Guay de Bellissen, dont le corps revêt de nombreux dessins et inscriptions, s’interroge en écrivain sur la signification, l’esthétique, la portée du tatouage. Dans le salon de son mari tatoueur, elle assiste à des scènes drôles, bouleversantes, intrigantes, qu’elle mêle ici à ses propres expériences et à d’autres histoires ou légendes provenant de tous les coins du monde et de toutes les époques… Pour creuser le sens de ce geste ancestral qu’est le tatouage, Héloïse Guay de Bellissen donne aussi la parole à la peau, à la cicatrice, au symbole… Son texte pénètre le corps et l’esprit comme une musique, tour à tour douce et tranchante, capable de nous emmener dans les recoins les plus sombres et mystérieux de l’écriture, pour d’un coup s’envoler avec légèreté vers la beauté.

A l'instar de l'aiguille qui s'insert sous la peau, les différentes voix du récit s’immiscent en nous.
Il y a celle de la fille-livre, du corps, de l'abstrait, celles d'autres auteurs, d'autres témoins.
Il y a un avant, un après le/les tatouage(s), un cheminement à chaque fois différent. Douceur, brutalité, pudeur, violence, ça pique, repique, trace, dessine...
La chair n'est pas lisse, ce récit non plus, différentes typographies, différents visages, différentes vies s'entremêlent.
Qu'est-ce qu'un tatouage? Pourquoi? Quel cheminement? Quelles idées reçues? Quels bouleversements?  Mais surtout, quelle histoire!

Je suis tatouée, j'adore les tatouages et ce roman m'intriguait vraiment.
J'ai beaucoup aimé l'approche de l'auteure, elle-même tatouée et voix du livre.
Les chapitres qui composent ce roman sont des verbes: Aimer, S'électrifier, Se taguer, S'édifier, Changer, Grandir, Cicatriser, S'historiser, S'affronter, Se morceler, Être marqué, Trouver le dragon, Couper et S'écrire.
Inventés ou réels, peut importe, nos corps ont leur histoire propre, défi personnel, réel besoin, hasard, le corps s'écrit, se raconte, se marque.
Pas juste un roman, pas totalement un témoignage, pas qu'un documentaire, un poème, une création originale. On peut le lire de façon linéaire ou pas, il peut être intéressant de le lire selon l'envie...
Une jolie découverte.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

im@mie de Susie Morgenstern

C'est l'heure du bilan #1: 2018

40 défis pour protéger la planète de Sophie Frys, Cynthia Thiéry