dimanche 13 juin 2010

Thalie à la rencontre d'... Agnès de Lestrade



Parfums de livres est un blog que je veux ouvert à tous. Je souhaite que ce soit un lieu d'échange et de partage, aussi ai-je décidé de créer cette rubrique pour vous faire (re)découvrir un auteur, un illustrateur ou bien un éditeur. Agnès de Lestrade a généreusement accepté de se prêter au jeu pour cette première.
En charge des albums dans ma librairie, son nom revenait dans de nombreux coups de cœur. Agnès de Lestrade a une écriture magique qui me touche à chaque fois, aussi, je devais faire quelque chose pour lui dire:"merci!".
Notre rencontre sur le salon du livre de Villeurbanne a été incroyable, riche d'échanges et d'émotions, c'est peu de temps après qu'est née l'idée de ce focus particulier.

Qui est... Agnès de Lestrade?

Agnès de Lestrade est une "boulimique" d'écriture, de création en tout genre. Quand elle "n'écrit pas, elle pense au prochain livre qu'elle va écrire" (dixit les éditions Milan). Généreuse, elle invente des histoires fabuleuses mais aussi des jeux de société ou des chansons pour les enfants. Elle est éditée entre autres chez: Milan (Arto et la fée des livres), Le Rouergue, Tourbillon, L'atelier du poisson soluble, Sarbacane, Flammarion (Mes géants, mes parents)... Elle a été de nombreuses fois primée et cette semaine elle s'est vue décerner 2 prix des incorruptibles pour L'abécédaire à croquer (illustré par Dankerleroux) pour le niveau maternelle et Les étoiles dans le cœur pour le niveau cm2/6ème.

6 questions pour mieux la connaître:

Quel est le livre qui t'a conduit à l'écriture?
c’est “toujours rien” de Christian Voltz. Du coup quand mon premier livre au Rouergue est sorti, j’ai eu l’impression de réaliser mon rêve suprême ! Restait juste à en trouver un autre !

As-tu une anecdote rigolote concernant l'une de tes dédicaces?
Plein de choses drôles mais une en particulier : je mets souvent des boules quies dans mes oreilles, pour travailler, dormir et en fin de salon quand le brouhaha commence à m’attaquer les neurones. Un jour, une petite fille m’a demandée : “Pourquoi t’as de la patafixe dans les oreilles ?”

Comment décrirais-tu ton métier?
Ma passion d’écrire est devenu un métier. Mais elle reste avant tout mon besoin viscéral de mettre en mot ce que je ressens de la vie....un peu comme quand j’étais enfant et que j’écrivais dans mon cahier “Mon père me fait ch... Je le déteste” après je me sentais légère. Aujourd’hui, je fais plus dans la dentelle, enfin...j’espère. Et d’ailleurs, maintenant, j’adore mon père !

Que penses-tu des blogs de lectures?
Je lis souvent les blogs de lecture, parfois pour voir ce qu’on dit de moi !!!! Ca fait un peu égocentrique je vous l’accorde !
Avoir des nouvelles de mes potes à travers leurs derniers livres, me donner envie d’acheter une merveille....


Quel est le livre que tu as écrit qui te tient le plus à cœur?
J’ai un faible dans mes livres pour “la vie sans moi”, un court roman coups de poings qui a fait pleurer tous mes copains. Et j’adore faire pleurer mes copains !
Et comme j’aime aussi qu’ils me fassent pleurer, je vais citer deux romans merveilleux : “joyeux ornithorynxe” de Cécile Chartres et “Les Ostrogoths” de Martine Pouchain. Et comme j’aime les livre philosophiques qui n’en n’ont pas l’air, “Tous pareil” d’Edouard Manceau, qui vient de perdre contre moi aux prix des incorruptibles (avec grande élégance puisqu’on a mangé au restau ensemble après) et qui aurait mérité de gagné...aussi ! Sinon, je reste fan de “Moi j’attends” de Davide Cali. Et mon tout dernier coup de cœur, c’est pour “La petite casserole d’Anatole”.


Pour clore l'interview, je te propose de te laisser la parole, tu peux parler de ton actu, de tes coup de cœur ou autre:
Quant à mon actualité, je suis très fière de mon futur roman à sortir en novembre dans la collection dacodac au Rouergue et qui s’appelle “Un indien dans mon jardin”. J’ai un faible aussi pour “Mes géants mes parents” chez Flammarion et deux de mes romans que j’ai reçu hier...en chinois ! Et puis bien sûr, la grande fabrique de mot....

Puisqu’il me reste un temps de vide à combler, (ne jamais combler le vide !), je dirai que j’écris pour chercher comment on fait avec, la vie, ce drôle de truc qui nous tombe dessus le jour de notre anniversaire et qu’on n’a pas choisi. Ce truc qui nous fait mal, rire, pleurer...Et tant que je n’aurais pas trouvé, je continuerai à écrire, c’est à dire....toujours ! (je croise les doigts parce que ça porte malheur d’affirmer quelque chose aussi fortement) Alors, blogueur et blogueuses, croisez tous les doigts avec moi pour que nos rêves ne s’achèvent jamais.


Thalie: Je croise les doigts, et je sais que nous sommes nombreux à le faire, car c'est un plaisir de plonger dans tes livres. Mille mercis encore pour avoir pris le temps de répondre à mes questions malgré un emploi du temps qui te laisse peu de répit.

Billets publiés sur Parfums de livres:

Arto et la fée des livres
L'abécédaire de la famille
Mes géants, mes parents
Mon cœur n'oublie jamais

Pour prolonger le plaisir, voici une bibliographie des albums et romans d'Agnès de Lestrade (j'en oublie sûrement):

La petite fille qui ne voulait plus cracher (2003 Mouche, à l’école des loisirs)
L’arbre à pluie (album Milan)
Le rêve de Léon (album tourbillon. Sélection du prix Baobab)
C’est peut-être ça être amoureux (roman cadet Milan. Prix des incorruptibles 2008)
La marchande de vent (album Motus. Sélection du prix France télévision)
Le jour où j’ai perdu mon temps (album Poisson Soluble)
L’enfant qui mangeait les nuages (album Rouergue)
Le plus gentil loup du monde (album la Joie de lire)
J’habite sous les étoiles (roman Milan cadet plus. A obtenu trois prix de lecteurs)
Le parapluie de madame Hô (album Milan. Sélection de l’éducation nationale )
L’abécédaire à croquer (Album Milan. Prix des Incorruptibles 2010)
Les espoirs de Bouba (album Sarbacane)
La grande ourse d’Ikomo (album Flammarion)
Les choses cassées d’Octavio (album Gauthier Languereau)
La grande fabrique de mots (Album Alice jeunesse)
La petite tricoteuse d’histoires (album Nathan)
Des étoiles dans le cœur (roman Milan cadet plus. Prix des incorruptibles 2010)
L’envol du hérisson (roman zigzag aux éditions du Rouergue)
L’abcédaire des supers héros (Album Milan. Oct 2009)
Mes jours papillons, mes jours hérissons (album Albin Michel)
Les souliers de Jacob (Album Sarbacane)
Le cœur n’oublie jamais (roman zigzag au Rouergue. Fev 2010)
Tout le monde veut voir la mer (roman zigzag, au Rouergue. Oct 2010)
Les géants (album Flammarion)
Ce qui est bien avec la vie (roman Milan cadet)
Loup surprise (roman Milan benjamin)
La vie sans moi (roman Mic Mac)
La petite fileuse de brume (album Mic mac)
C’est pas la fin du monde (roman Bayard)
L’invention des parents (roman zig zag, Rouergue)
Arto et la fée des livres (album Milan)
Mes bêtises préférées (Poisson Soluble)
Le petit chaperon rouge (2010, Milan)
Les trois petits cochons (2010, Milan)

5 commentaires:

  1. Super ton billet, quelle belle interview!!! Agnès de Lestrade parle magnifiquement bien, les mots nous touchent!!
    ps: je t'ai mis en lien sur Oko et l'oiseau, j'avais oublié oups!! erreur rectifiée! bisous et belle semaine ma Thalie!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce partage de cette sympathique interview ;)

    RépondreSupprimer
  3. Lael: C'est une femme tellement super. Elle est géniale en tant qu'auteure et en plus elle est restée très accessible. Mon gros coup de cœur.
    Kikine: C'est un plaisir ;)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    interview intéressante, mais la typographie de votre site est difficile à lire - et il y a quelques fautes d'orthographe.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour votre commentaire. Pour les fautes, je me relis pourtant beaucoup mais certaines m'échappent encore, je vais donc redoubler d'attention. Pour la typo, vous êtes le premier à me le dire, je vais donc lancer un petit sondage pour connaitre l'opinion des autres visiteurs. Bonne journée

    RépondreSupprimer