vendredi 12 novembre 2010

Cela de Moka


Catégorie chef d'œuvre

Quatrième de couverture:

" Cela ne pensait pas encore.
Cela ne pouvait que ressentir et expérimenter. Mais Cela savait qu'il fallait procéder avec précaution. Son attention se porta sur la chose à quatre pattes qui produisait des sons plus que désagréables. Cela ignorait encore que c'était un chien. Pas à sa mesure pour l'instant. L'autre chose à deux pattes l'était encore moins. Restait la dernière, petite, tremblante et faible chose. Mais elle intéressait aussi la chose à deux pattes.
Cela n'eut pas le temps d'effectuer le transfert. Cela ne le regretta pas car Cela ne savait pas ce qu'était le regret. Cela sentit que la chose tremblante était mourante, donc inutile. "


Âmes sensibles s'abstenir!!!
Cela est une chose inexplicable. Cela observe ce qui l'entoure et prend possession de ce qui est vivant.
Cela commence par une limace, puis un hibou, un chat, puis un sans abri etc.

Parallèlement vit une famille de cinq personnes:
- la maman, Sophie, présidente de l'Association des Résidents du Lotissement, qui va s'intéresser de près au parc près de chez elle où sévit Cela parce que quelqu'un met des pièges dans le parc et que les enfants pourraient être blessés.
- le papa, Christian, qui joue un rôle mineur dans le roman.
- la grande sœur, Alix, 14 ans collégienne
-Le frère, Ulysse, 12 ans féru d'informatique. Il entend parler d'un logiciel, Centurion, capable de penser par lui-même. Aider de son ami Sam, il va réussir à ce procurer ce programme de façon illégale mais éprouve des difficultés à le faire fonctionner convenablement.
-la petite sœur, Marie-Beth, une petite fille très dégourdie qui va dans le dos de son frère apprivoiser Centurion et devenir sa "maman".
Cette famille a un chien Sido qui va être le premier à sentir Cela.

Les chemins de Cela et de la petite famille vont se croiser et leurs vies vont en être bouleversées.

C'est un roman très fort, édifiant même. Mêlant habilement notions philosophiques (grâce à Centurion qui apprend de nouveaux termes comme bien, mal, sentiments etc.), enquête policière car le roman est parsemé de cadavres, horreur (certaines scènes sont vraiment peu ragoûtantes) et fantastique avec la créature Cela, vous être pris aux tripes dès le début du livre qui devient de plus en plus palpitant au fil des pages et vous ne pouvez plus le lâcher jusqu'au point final. C'est un roman assez court (153 pages) mais qui tient ses promesses et qui est incroyablement riche en rebondissements. Je le recommande donc vivement!

EAN13: 9782211056847

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire