lundi 22 septembre 2014

Mots rumeurs, mots cutter de Charlotte Bousquet illustré par Stéphanie Rubini


Date de parution : 04/09/14
Editeur : Gulf Stream
Collection : Les Graphiques
ISBN : 978-2-35488-236-5
EAN : 9782354882365
Présentation : Broché
Nb. de pages : 72 pages
Poids : 0,252 Kg
Dimensions : 17,0 cm × 24,0 cm × 0,9 cm
Prix: 15€

Note: 5/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre, en cliquant ICI

Quatrième de couverture:

Je me suis levée, les mains tremblantes. J'entendais des chuchotements, des rires dans mon dos. J'ai pris le morceau de craie, regardé les chiffres inscrits sur le tableau. Des fractions qui auraient dû être faciles, des fractions qui se délitaient devant moi, des chiffres bizarres, monstrueux, qui me frappaient comme les insultes et les ricanements, comme la vérité qui me sautait au visage...

 
L'adolescence est décidément un phase cruelle!
 
Léa se retrouve assise à côté de Mattéo lors du cours d'Allemand, s'attirant la jalousie de bon nombre de ses camarades qui se mettent à la taquiner gentiment. Léa qui n'avait pas plus prêté attention que cela au jeune homme commence à le percevoir différemment. Comble de bonheur, il semble également s'intéresser à elle. Ce qui devait arriver arriva, Léa et Mattéo sortent ensemble. Quelle joie pour Léa! Mais les baisers de Mattéo deviennent plus insistants, il a clairement envie de plus. Léa est encore sur la réserve. Elle est d'une nature plutôt timide... Pourtant, le temps d'une soirée entre copines, elle se lâche et tout bascule...

Léa va devenir la cible de ses camarades.
 
Qui pour s'apercevoir de sa détresse? Qui pour la sortir de là?

Un roman-BD poignant, terriblement d'actualité. J'aime beaucoup ce que propose Charlotte Bousquet, sujets "coup de poing" dans la lignée de Rouge Tagada, écriture incisive, sans concession. Pas de fioriture ni de détours inutiles! On va droit au but, droit au cœur. Léa est si naïve, si simple. Elle se laisse entraîner dans un tourbillon infernal, n'ose pas parler de sa détresse, emmurée dans sa honte. Les actes de ses camarades deviennent de plus en plus barbares et ne semblent pas vouloir cesser. Heureusement que quelqu'un va oser intervenir, une personne à laquelle Léa n'aurait pas pensé... sinon les conséquences auraient pu prendre une tournure dramatique.
Il y a tout dans ce livre: l'isolement de l'adolescente, la descente aux enfers, le désarroi des parents qui voient bien le mal-être de leur fille mais ne savent pas comment lui venir en aide, la cruauté de certains adolescents qui se croient au dessus des autres, la main tendue...
Un livre qui pourra être utile aux ados, sans être moralisateur pour autant. On assiste à une tranche de vie, la fin est ouverte, libre aux interprétations.
J'ai pris ce livre en plein cœur et je vous en recommande vivement la découverte.

 

1 commentaire:

  1. Une de mes prochaines lectures !! J'avais adoré Rouge Tagada !

    RépondreSupprimer