vendredi 5 août 2016

Célibataire longue durée de Véronique Poulain

Date de parution : 04/05/2016
Éditeur : Stock
Collection : La Bleue
ISBN : 978-2-234-07993-9
EAN : 9782234079939
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 211 pages
Poids : 0.285 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,5 cm × 2,0 cm
Prix: 18€


Note: 3.5/5

Quatrième de couverture:

A la veille de ses cinquante ans, Vanessa Poulemploi, la bien nommée, va devoir relever un triple défi : trouver l'amour, gagner sa vie et se marier. Autant vous dire que ce n'est pas gagné.

Vanessa Poulemploi est une femme pleine de surprises. La vie à deux? Très peu pour elle et pourtant, elle rêve du prince charmant! Ayant déjà expérimenté la vie de couple avec le père de ses deux enfants, elle craint la routine. Femme ambivalente, pleine de contraste, elle semble plus adulescente que mature. C'est ce qui fait son charme mais qui est également sa plus grande faiblesse. 
Les hommes la prenne pour une cruche et elle ne parvient pas à se fixer. 
Se retrouvant au chômage, son premier roman sur le point d'être publiée, Vanessa Poulemploi voit là un signe du destin pour changer du tout au tout. Mais les habitudes ont la vie dure...
Heureusement, elle peut compter sur ses deux meilleures amies à la vie à la mort, Marie et Greta, ainsi que sur sa psy, pour se recentrer sur l'essentiel. Mais enfin, encore faudrait-il savoir ce qui est essentiel pour elle... De liste en liste, peu à peu, Vanessa pourrait se trouver enfin. Alors, changera/ne changera pas? Telle est la question.

J'avais vraiment beaucoup aimé le premier roman de Véronique Poulain, Les mots qu'on ne dit pas (Voir chronique). Son style rafraîchissant et son franc-parlé m'avaient convaincue et régalée.
C'est donc avec beaucoup d'impatience et d'attentes que je me suis lancée dans cette lecture. Je n'ai pas été déçue, c'est complètement farfelu et drôle. Vanessa est une vraie gamine, pas du tout une jeune quinqua comme on se l'imagine. Les lectrices de 20 à 101 ans y trouveront leur compte sans problème. 
Si je n'ai pas eu de coup de cœur c'est parce que ce coup-ci, pour moi, il n'y a pas eu de grande surprise ou de grande originalité.
J'ai passé un super moment de lecture mais certains moments étaient un peu convenus à mon goût.
Ce qui me plaît est la personnalité de l'auteure qui transperce à travers son personnage. Véronique Poulain et Vanessa Poulemploi partagent leurs initiales, leur CV (cf. l'auteure a été l'assistante de Guy Bedos), leur âge et certainement leur côté malicieux et enjoué. Si ici le livre est qualifié de "roman", et non pas de "récit" comme le premier, la frontière entre les deux semble ici assez mince.
Vanessa Poulemploi est une femme marrante, la copine qui fait rire, capable du meilleur comme du pire et qui a besoin de tuteurs de temps en temps. J'aime sa personnalité (en laquelle je me suis parfois retrouvée bien que n'ayant pas le même âge: je suis la reine des listes et de l’ascenseur émotionnel), son évolution et sa pugnacité. Elle est maladroite et attachiante.
J'ai eu l'impression de retrouver une bonne copine et, par conséquent, je n'ai fait qu'une bouchée de ce roman idéal pour se détendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire