mercredi 1 février 2017

George d'Alex Gino

Date de parution : 01/02/2017
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Neuf en poche
ISBN : 978-2-211-22745-2
EAN : 9782211227452
Format : Poche
Présentation : Broché
Nb. de pages : 176 pages
Poids : 0.259 Kg
Dimensions : 15,0 cm × 21,8 cm × 1,6 cm
Prix: 14.50€

Note: 5/5 ENORM

Quatrième de couverture:

Parfois, les gens ne voient pas les choses comme elles sont, mais comme ils croient qu'elles sont. Beaucoup de gens aiment George. Maman est très fière de son petit garçon, Scott aime son « frérot », et Kelly le tient pour son meilleur ami. Mais George sait que les gens ne voient pas qui elle est vraiment. Car, George en a la certitude, elle est une fille.

UNE VRAIE CLAQUE!!!

George est un garçon. Tout du moins en apparence car il cache à tous un lourd secret: George en est sûr, c'est une fille. Sensible, émotive, George aimerait sortir de sa coquille mais sera-t-elle comprise? Personne ne sait même pas sa meilleure amie Kelly.
Une pièce de théâtre: c'est la révélation! George sera le premier rôle, elle sera Charlotte! Peu à peu, elle prend confiance, peu à peu, elle se révèle. Mais ce rôle tant convoité lui sera-t-il accordé? Comment sa véritable identité sera-t-elle "accueillie"? Une chose est sûre, pour George rien ne sera plus jamais comme avant!

J'avais déjà lu et apprécié deux romans pour ados sur le thème de la transexualité, La face cachée de Luna et Le garçon bientôt oublié. George est également une belle découverte.
C'est un roman qui aborde un sujet encore très tabou et méconnu avec beaucoup de subtilité et d'intelligence. Il n'y a rien de racoleur ou de gênant dans cette lecture. George est un personnage qui nous invite à entrer dans la complexité de son monde. Son malaise est croissant, plus les jours passe plus son mal-être s'accentue. Son identité ne fait aucun doute mais il est difficile pour George, pourtant entouré de personnes bienveillantes, de se livrer, de s'affirmer. Comment dire que les apparences sont trompeuses alors que physiquement l'identité de George ne fait aucun doute? Pour George la douleur est psychique mais aussi physique, elle rejette ce corps qui lui semble "étranger", ses attributs qui lui semblent appartenir à un autre. Dans la vie de tous les jours, ses camarades ont compris que quelque chose détonait chez George mais ils sont incapables de dire quoi, et pour cause. 
Kelly, sa seule et unique amie fait tout pour mettre George à l'aise, jusqu'à l'encourager à jouer le rôle de Charlotte. Si elle ignore pourquoi George tient tant à ce rôle, elle encourage cette dernière à tenter sa chance et pense même George capable de décrocher ce rôle tant elle est investie.
Le lecteur suit le cheminement de George, ses doutes, ses peurs, ses envies. George est unique et bouleversante, on ne peut pas parler d'elle comme d'un garçon.
J'ai été très émue par ce livre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire