lundi 19 février 2018

Révoltées de Carole Trébor

Date de parution : 04/10/2017
Éditeur : Rageot
ISBN : 978-2-7002-5623-9
EAN : 9782700256239
Format : Grand Format
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 254 pages
Poids : 0.33 Kg
Dimensions : 14,5 cm × 21,0 cm × 2,2 cm
Prix: 13.90€

Note: ⭐⭐⭐⭐

Présentation de l'éditeur:

Moscou, octobre 1917. La Première Guerre mondiale fait rage et le règne des tsars vient de prendre fin cédant la place à un gouvernement provisoire sourd à la détresse du peuple russe. Tandis que Lena, 17 ans, rejoint les rangs des révolutionnaires qui préparent l'insurrection, sa sœur jumelle Tatiana rêve d'une carrière au théâtre. Ensemble elles veulent contribuer à construire un nouveau monde. Ensemble elles veulent y conquérir une nouvelle place.

La révolution gronde à Moscou. Nous sommes en octobre 1917.
Dans un climat politique tendu, le peuple qui a faim, qui a froid, commence à mettre en place sa révolte. C'est dans ce contexte que deux sœurs de 17 ans qui vivent avec leur babouchka, ont décidé de réagir. Chacune à sa manière. Si l'une prend les armes et s'engage du côté des Bolcheviks, sa sœur Tatiana, plus douce, plus innocente, fait entendre sa voix par le chant, par le théâtre. 
Entre émotions d'adolescentes et violence quotidienne, les deux sœurs vivront des heures cruciales et intenses. Chacune avec sa personnalité mais jamais l'une sans l'autre.

Un très bon roman bien qu'un peu court.
On ne connaît pas grand chose sur cette période de l'Histoire aussi, j'aime l'idée de ce roman. Carole Trébor s'appuie sur des personnes ayant existé et les informations fournies à la fin du livre donne encore une intensité supplémentaire à cette lecture. 
Tatiana est réservée, observatrice, elle prend soin de sa grand-mère, c'est une rêveuse dont leur cœur bat plus fort dès qu'elle voit Vitali, un artiste qu'elle rencontre au théâtre où elle travaille. Lena est une jeune femme fougueuse, intrépide, qui n'a pas froid au yeux et qui prend les choses en main pour sauver ses proches. Elle a des opinions politiques très tranchées et cela lui vaudra d'être parfois incomprise. Elle se met en danger sans hésiter pour défendre ses idées.
Nous entrons dans le roman par le regard de Tatiana ce qui épargne au lecteur une trop grande violence et permet d'avoir du recul sur la situation.
C'est une bonne lecture qui m'a surtout plu pour sa documentation et pour l'habileté de l'auteure à traiter ce sujet particulier.

1 commentaire:

  1. Cette histoire m'intrigue beaucoup, j'adore la période durant laquelle les personnages évoluent !!

    RépondreSupprimer