vendredi 29 avril 2016

Alors que chante la jungle de Laurie Cohen illustré par Majorie Béal

Date de parution : 01/04/2016
Éditeur : Balivernes (Éditions)
Collection : Calembredaines
ISBN : 978-2-35067-125-3
EAN : 9782350671253
Format : Album
Présentation : Broché
Poids : 0.54 Kg
Dimensions : 21,7 cm × 31,0 cm × 0,8 cm
Prix: 14€

Quatrième de couverture:

Nature brute, vivante et sauvage, les jungles ont de multiples visages. Leur diversité est source de beauté, mais aussi de nombreux dangers. Qui n'a jamais rêvé ce s'y aventurer ?
Un album poétique et délicieusement illustré pour présenter la faune et la flore de la jungle.
Surprenante et envoûtante jungle où l'enfant découvre tous les trésors qui se cachent parmi la végétation.
J'ai beaucoup apprécié les couleurs, la géométrie du trait si caractéristique des illustrations de Marjorie Béal.
Le texte de Laurie Cohen est intelligent et instructif, tout en étant mélodieux.
C'est le sixième album de la collection après:
Et toute la ville s'éveille, A la campagne, Quand la montagne scintille, Le souffle de l'océan et Dans l'espace infini.
Une jolie collection à découvrir et à offrir!.


mercredi 27 avril 2016

Nos vies insoupçonnées d'Anaïs Jeanneret

Date de parution : 30/03/2016
Éditeur : Albin Michel (Éditions)
ISBN : 978-2-226-32287-6
EAN : 9782226322876
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 180 pages
Poids : 0.274 Kg
Dimensions : 14,2 cm × 20,6 cm × 2,0 cm
Prix: 16€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Une petite fille perdue. Une femme qui a fait le mauvais choix. Un commissaire désabusé et romantique. Une institutrice en colère. Une gloire des médias au parcours inattendu. Une mère et son fils dont la rencontre a scellé des liens d'autant plus solides que leurs passés furent chancelants. Autant de vies en apparence si banales... jusqu'à ce que l'écriture d'Anaïs Jeanneret en dévoile les subtils décalages et entrelacs : cette part du hasard, de la rencontre, ou encore du désir qui les fait soudainement palpiter et les relie les unes aux autres sous l'effet d'une force insoupçonnée.


Un roman à la construction surprenante, plusieurs chapitres, plusieurs personnages aux personnalités et aux âges très différents, que tout semble opposer et pourtant... Chacun d'entre eux est une pièce d'un puzzle qui se met en place à mesure que le roman avance. 
Il y a cette petite fille perdue qui se réfugie dans une école, cette femme de cinquante ans qui décide de prendre sa vie en main, cet homme qui ne se remet pas de la perte de son amour de jeunesse mais pas seulement.Qu'est-ce qui lie toutes ces vies? Comment peu à peu tout va prendre son sens? 

Une jolie écriture, des personnages auxquels le lecteur s'identifie instantanément, une fluidité dans la lecture et une envie de savoir où l'auteure veut nous emmener; tous ces éléments font que j'ai été séduite par ce livre. C'est une lecture qui fait du bien, positive et efficace. Un roman qui propose un regard différent sur des anonymes, en dévoilant ce qui se cache sous ces visages somme toute banals au premier abord et qui et en lumière une très belle histoire. Il y a une douce proximité créée entre les personnages et le lecteur, c'est une belle qualité pour un roman, c'est en tout cas quelque chose à laquelle je suis très sensible.
A découvrir!

mardi 26 avril 2016

Hoax de Christophe Léon

Date de parution : 15/02/2016
Éditeur : Oskar
Collection : La vie
ISBN : 979-10-214-0444-1
EAN : 9791021404441
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 221 pages
Poids : 0.26 Kg
Dimensions : 13,0 cm × 21,0 cm × 1,8 cm
Prix: 11.95€

Note: 4/5

Ce qu'en dit l'éditeur:



Kekili Zunu et sa famille ont fui le Togo. Son père, avocat opposant au régime, a été pourchassé par les autorités Ils trouvent alors asile en France. La jeune fille intègre en cours d'année la classe de 1re L du lycée Olympe de Gouges. Son professeur de français, Caroline Menez, 40 ans, mariée, deux enfants, remarque tout de suite que cette élève est brillante. Afin de la préparer au mieux au Bac de français, elle lui propose de l'aider gratuitement en lui donnant des cours particuliers chez elle. Au fil des semaines, des liens d'amitié se tissent entre l'adolescente et l'enseignante. Alors que les relations sont un peu conflictuelles avec ses deux grands adolescents, Caroline, troublée, se sent proche de la jeune fille. Mais un jour, par le biais des réseaux sociaux, une rumeur se propage dans le lycée. Les relations entre Kekili et son professeur de français ne seraient pas seulement d'ordre scolaire. Dans la cour et surtout dans la salle des profs, la rumeur enfle. Caroline, cette mère et épouse aimante et professeur respecté, serait-elle vraiment amoureuse de son élève ? Jusqu'où la rumeur ira-t-elle ? Et quelles conséquences aura-t-elle sur la vie de chacun ?...

Quand la rumeur s'en mêle...

Caroline Menez, quarante ans, est professeur de français. Mariée, deux enfants, elle a une vie somme toute assez commune, rythmée par le ronron du quotidien.
Kekili Zunu est une adolescente qui a fui le Togo avec sa famille, son père étant pourchassé par les autorités. Elle trouve refuge en France.
Caroline devient le professeur de Kekili. Décelant du potentiel chez la jeune fille, elle décide de lui donner des cours particuliers.
Jalousie, ennui? il n'en faut pas plus pour que naisse la rumeur. Caroline serait un prédateur, Kekili, sa proie. Quelle relation y a-t-il vraiment entre les deux? Est-ce que Caroline Menez jouait un double jeu? Jusqu'où la rumeur va-t-elle aller? Quelle sera son impact dans la vie des deux personnages?

Un roman percutant, choc, saisissant. Un sujet assez surprenant et déroutant. Christophe Léon aborde plusieurs sujets épineux: la naissance et l'impact d'une rumeur, la possibilité d'un abus entre un professeur et son élève et, le plus "tabou"(si l'on peut dire cela comme ça), le fait que ce professeur soit une femme.
On entend beaucoup de faits divers du genre, le thème n'est pas "innovant" mais là où l'auteur s'implique, c'est que cette fois, il s'agit d'une figure maternelle, une femme mais surtout une mère de famille peut-elle commettre un tel crime?
L'intelligence est la construction du roman, le fait de parler de rumeur, ce qui laisse l'ensemble du récit dans un certain conditionnel, une atmosphère d'hypothèses. Tout va très vite, comme une traînée de poudre, à l'instar d'une rumeur, tout va vite, fait boule neige, dévaste tout sur son passage avec des doutes persistants et dans l'esprit du lecteur mais aussi dans celui des protagonistes. Cependant, tout est très pudique, rien ne heurte, si ce n'est les sous-entendus. Et puis, le final m'a tout simplement coupée les jambes.
J'aime beaucoup cette collection des éditions Oskar, une maison d'édition engagée et qui ose. Chez eux, on trouve toujours des textes intelligents et forts, qui donnent matière à réflexion. Une fois de plus une lecture que je ne suis pas prête d'oublier.


lundi 25 avril 2016

A demain, Lou de Marie-Claude Vincent

Date de parution : 07/04/2016
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-18993-1
EAN : 9782221189931
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 164 pages
Poids : 0.216 Kg
Dimensions : 13,6 cm × 21,6 cm × 1,6 cm
Prix: 16€

Note: 5/5

Résumé:

La joie et la douceur règnent dans cette famille composée de parents amoureux et de leurs trois filles, Elisabeth, seize ans, Lou, douze ans, et Laura, un an. Jusqu'au jour où Elisabeth part passer le week-end chez une amie et ne revient pas. Bloquée par le silence des parents, Lou n'ose pas poser de questions. Le corps pressent ce que l'esprit refuse d'entendre, mais la vérité serait plus blessante que le silence. C'est sur cet événement que Lou revient, quatre ans plus tard, à la veille de ses seize ans, âge d'Elisabeth à sa disparition. Elle raconte sept longs mois d'attente obstinée, les cahiers intitulés Pour que tu sois au courant de tout quand tu reviendras, dans lesquels elle note le moindre changement survenu dans la famille, et les défis qu'elle s'impose afin de ne pas se laisser submerger par l'angoisse. Mais les comportements obsessionnels et compulsifs prennent de l'ampleur, les résultats scolaires sont en chute libre et Lou frôle les bords du précipice. Le jour de son treizième anniversaire, un oncle rompt enfin le silence et parle en termes clairs de la mort d'Elisabeth (elle est morte noyée). Lou raconte alors comment la vie est revenue en elle. Les affaires d'Eli rangées dans des cartons, l'installation de Laura, la petite soeur, dans le lit jumeau, et le rattrapage scolaire. Mais, lorsqu'elle atteint l'âge exact qu'avait Eli le jour de sa mort, elle ne voit comment se résoudre à devenir plus vieille que sa soeur. " La seule chose qui me paraît inconcevable, c'est de cesser, physiquement, d'être la petite soeur d'Eli. " Il va bien falloir, pourtant, passer ce cap... 

Lou a tout juste douze ans lorsqu'elle perd sa grande sœur Eli âgée de seize ans. Cette tragédie plonge la famille dans un désarroi profond où le silence est d'or, et Lou se réfugie dans une bulle composée de listes et de choses qu'elle consigne dans des cahiers pour qu'Eli ne soit pas trop perdue à son retour. Car oui, malgré que Lou sache que sa sœur est morte, puisque l'on dit tout le temps qu'elle est partie, la jeune fille s'est mis en tête qu'un jour Eli reviendra. Le deuil est douloureux pour Lou mais heureusement, la venue de son oncle va peu à peu l'aider à avancer. Eli va pouvoir de nouveau avancer et grandir. 
Un roman très fin et très juste. L'auteure pose les mots en douceur, en une succession d'épisodes et anecdotes, qui parfois font sourire ou émeuvent. L'émotion va crescendo, on s'attache à Lou, on essaye de comprendre, on traverse avec elle les différentes étapes d'un impossible deuil, on avance pas à pas, en essayant de garder notre souffle. L'importance des mots est mise en avant par Marie-Claude Vincent. Il est important de dire les choses clairement: Eli est morte. C'est brutal mais c'est un fait. En disant "Eli est partie", cela revêt une notion d'espoir, d'un retour, d'un miracle. Lou est jeune, la mort de sa soeur, avec laquelle elle partageait tout: la chambre, les secrets, la complicité, est juste impensable. Malgré qu'elle est plus ou moins conscience qu'elle ne la reverra jamais, puisque les mots ne sont jamais posés, Lou imagine le retour d'Eli. Un texte subtile, émouvant et intelligent. 
Une belle lecture!

samedi 23 avril 2016

Everything, Everything de Nicola Yoon

Date de parution : 15/04/2016
Éditeur : Bayard
ISBN : 978-2-7470-5278-8
EAN : 9782747052788
Présentation : Broché
Nb. de pages : 370 pages
Poids : 0.46 Kg
Dimensions : 13,7 cm × 21,0 cm × 2,6 cm
Prix: 16.90€

Note: 5/5 Juste parfait!

Quatrième de couverture:

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.
Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.
Madeline est une jeune fille touchante, pétillante qui vit littéralement dans une bulle. Atteinte d'une maladie rare, le moindre germe, la moindre bactérie, autrement dit, la moindre maladie, pourrait lui être fatale. Alors Madeline est contrainte de rester dans un lieu aseptisé. Ses seules compagnies sont sa mère, médecin , et Clara son infirmière.
Un jour, de nouveaux voisins s'installent dans la maison d'à côté. Une famille avec un jeune garçon, Olly d'à peu près l'âge de la jeune fille. A partir du moment où leurs regards se croisent, la vie de Maddy bascule. Elle qui se voyait finir ses jours dans sa bulle, commence à se poser des questions. Peut-elle tomber amoureuse? Peut-on l'aimer? Comment s'aimer?
QUELLE CLAQUE!!!!!!!
QUEL COUP DE CŒUR!!!!!
J'ai rarement lu un roman qui me plaise autant. C'est une lecture qui m'a fait palpiter le cœur, qui m'a donné des frissons, qui m'a bouleversée. C'est une belle histoire d'amour, de courage, de quête de soi, d'affirmation de soi, de remise en question...
Maddy est attachante, on tombe amoureux en même temps qu'elle d'Olly, on ressent chaque battement de cœur, on frissonne mais ce n'est pas qu'une histoire d'amour c'est plus que cela.
Dans la seconde partie du roman, la lecture devient plus sérieuse, l'amour oui mais il y a d'autres thèmes abordés, des secrets révélés, Olly a lui aussi quelque chose de lourd à porter que l'on découvre à mesure que défile l'histoire.
C'est une lecture intense, passionnante, envoûtante où certaines révélations font l'effet d'une douche froide.
MAGIQUE!!!
A LIRE D'URGENCE!!!

vendredi 15 avril 2016

Trust me de Malorie Blackman (VO)

Publisher: Random House Children's Publishers UK
ISBN: 9780552568470

Prix: £7.99

Note: 4/5

Synopsis:

Seventeen-year-old Jayna wishes she could spend every second of the day with Andrew. He's her first love, and he understands her like nobody else can. Jayna just wishes Andrew's prejudiced family could accept her - but when they're alone together, it hardly seems to matter. But something strange has happened to Andrew. He looks ...different. Pale and drawn, as if he hasn't been outside for days, with mysteriously cold green eyes. He won't go out in the sunlight, and he's unnaturally fast and strong. And now he wants Jayna to join him. Now she has to make the choice: to lose Andrew forever, or to be with him always - no matter the cost.    
 
Jayna a dix-sept ans, elle est très amoureuse d'Andrew. Ils projettent d'ailleurs de passer des vacances ensemble, rien que tous les deux.
Mais la mère de Jayna s'y oppose, la trouvant trop jeune et redoutant quelques débordements...
Après moultes supplications, Jayna obtient gain de cause et les deux amoureux peuvent donner libre court à leur amour durant des vacances idylliques. Mais la rencontre d'un jeune homme troublant risque de bouleverser à jamais leur périple. Une chose est sûre, Jayna et Andrew ne seront plus jamais les mêmes...
 
Malorie Blackman est très talentueuse. Une fois de plus, elle m'a embarquée sans problème dans ce roman. L'intrigue prend son temps, se pose pièce après pièce. L'histoire d'amours adolescente et de première fois laisse place à un roman plus angoissant où le surnaturel émerge et où le sang coule...
Si on se doute de ce qu'est devenu Andrew, le personnage de Jayna est plus complexe et torturé. Un roman où la différence revêt différentes formes et où la réflexion a toute sa place.
Un très bon moment de lecture! 

mercredi 6 avril 2016

Lavage à froid uniquement d'Aurore Py

Date de parution : 03/03/2016
Éditeur : Aube (Nouvelle éditions de l')
Collection : Regards d'ici
ISBN : 978-2-8159-1416-1
EAN : 9782815914161
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 270 pages
Poids : 0.322 Kg
Dimensions : 14,3 cm × 22,0 cm × 2,1 cm
Prix: 18.50€

Note: 5/5 Coup de cœur!!!

Quatrième de couverture:

"Ça part de traviole d'emblée et si je devais me présenter, je ne saurais trop par quel bout prendre ma vie. Aujourd'hui, elle se résume à être mère au foyer. J'ai 37 ans, trois enfants, un bel appartement au centre de Lausanne et bien que ça manque d'originalité, oui, je suis désespérée. Avant cela, j'étais médecin urgentiste. Avant cela encore, je faisais le deuil de ma mère morte trop tôt et de mon père entré dans les ordres.
Ah, et j'ai un frère, pas bien stable lui non plus. Un mari, par contre, qui l'est pour nous tous. Mais tout ça, c'est sans compter le cadavre qui vient de s'inviter sur la poussette des twins... " Tout est dit ou presque : ce roman intelligent et drôlissime vous propose de suivre les (més)aventures d'une jeune trentenaire qui se retrouve nez à nez avec un macchabée en sortant la poussette de ses jumeaux du placard de l'entrée.
Parce qu'elle s'ennuie à pleurer, elle décide de se mêler de l'enquête policière et ça donne un roman extrêmement bien écrit, enlevé et malicieux.
                
 
Si vous voulez passer un bon moment de lecture alors jetez-vous la tête la première dans ce roman!!!

Une jeune trentenaire, mère de trois enfants en bas âge, a renoncé à sa carrière de médecin urgentiste pour élever ses petits. Cette situation, loin d'être aussi idyllique qu'elle se l'était imaginée, la plonge progressivement dans un état de dépression. A 37 ans, elle rêve d'autre chose.
La découverte d'un cadavre dans un cagibi de son immeuble va lui apporter un nouveau souffle. La découverte d'une boîte de médicaments au nom de son frère, fait tout basculer.
La voici qui s'improvise détective. Ca tombe bien car elle connaît l'inspecteur Ginger qui est en charge de l'affaire.
Mais cette nouvelle fonction qui va tout remettre en question. Notre détective en herbe sent bien que sa vie ne sera jamais plus la même.
Alors qui du mari, du frère, de la belle-sœur ou de la baby-sitter a commis l'irréparable?

Beaucoup de bons points pour cette lecture:
des chapitres courts, du suspense, du rire, une écriture attachante, voici les ingrédients qui m'ont convaincue. un roman qui revêt les codes du roman policier mais avec plus de légèreté que de tensions. L'humour est une arme efficace et la jeune détective en a fait sa marque de fabrique.
Une lecture rafraichissante et bienvenue!!!
Une très bonne surprise!             

lundi 4 avril 2016

Trois jours et une vie de Pierre Lemaître

Date de parution : 02/03/2016
Éditeur : Albin Michel (Éditions)
ISBN : 978-2-226-32573-0
EAN : 9782226325730
Format : Grand Format
Présentation : Broché
Nb. de pages : 279 pages
Poids : 0.358 Kg
Dimensions : 14,1 cm × 20,5 cm × 2,5 cm
Prix: 19.80€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

" A la fin de décembre 1999, une surprenante série d'événements tragiques s'abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt. Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir. Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien..." 
 
Antoine a douze ans. Il vit seul avec sa mère. C'est un garçon plutôt discret et gentil. Il aime construire des cabanes dans les bois. Souvent, le fils des voisins, Rémi, six ans, vient le rejoindre. Rémi adore Antoine, il l'admire. Rémi ne dérange pas Antoine qui l'apprécie aussi. Seulement, il suffit que le père de Rémi ait un geste traumatisant aux yeux d'Antoine pour que ce dernier commette l'irréparable. Tout commence par la mort du chien...
 
Il suffit parfois d'un mauvais geste, d'un évènement marquant pour que tout bascule en un instant.
Le lecteur va suivre tout le déroulé de l'enquête et des recherches à travers le regard d'Antoine.
C'est un gamin attachant, touchant parfois même bouleversant. Il ne mesure pas vraiment l'ampleur de son geste mais la gravité des faits demeure et le poids de l'épée de Damoclès au dessus de sa tête devient omniprésent. Quand l'étau va-t-il se resserrer? Peut-il se sortir de cette situation? Quels rebondissements risquent de tout bouleverser?
Un roman éprouvant mené d'une main de maître d'un bout à l'autre. Le lecteur marche sur un fil tout le long et ne peut arrêter sa lecture avant le point final (et quel final!!!).
  
Le sujet dérange, mais Pierre Lemaître captive, happe le lecteur. S'il a fallu que je pose le roman à plusieurs reprises pour reprendre mon souffle, j'ai trouvé cette lecture très forte.
Un auteur vraiment incroyable!              

dimanche 3 avril 2016

Dead gorgeous de Malorie Blackman (VO)

Publisher: Random House Children's Publishers UK
ISBN: 9780552546331
Nb. de pages: 247

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Life is tough for Nova. Her frantic parents are obsessed by running their hotel and her older sister seems too grown-up and good-looking to spend time with her any more. Then Nova meets the gorgeous Liam and things start to look up. But Liam is having an even worse time than she is. He’s permanently stuck at the hotel and he can’t attract his brother’s attention either. At least Liam can see how hard Nova is struggling – and, in fact, she’s the only one who can see him at all! Could a new friendship between them help them both see the light at the end of the tunnel? A truly thought-provoking and entertaining black comedy from the very talented author of Pig-Heart Boy and, for older readers, Noughts and Crosses. - See more at: http://www.malorieblackman.co.uk/index.php?s=dead+gorgeous&s1=#sthash.leDB8J3n.dpuf
 
Nova n'a pas une vie très simple. Entre des parents obnubilés par la gestion de leur hôtel, une grande sœur qui semble inaccessible, difficile pour elle de trouver sa place dans la famille.
Elle fait alors la connaissance de Liam. Un garçon aussi beau qu'énigmatique. Liam semble très attaché à l'hôtel, son comportement est étrange, très vite, Nova découvre qu'elle est la seule a le voir.
Quelles sont les raisons de sa présence dans l'hôtel? Comment l'aider? Que cache Rainbow, la grande sœur au reste de sa famille?
 
Un roman haletant, profond qui aborde différents thèmes tels que l'anorexie, la place dans la fratrie... Il y a du mystère avec le séduisant fantôme Liam, le comportement de certains clients de l'hôtel: deux vieilles dames et un client d'une trentaine d'année, l'attitude des parents. Chacun est la pièce d'un puzzle qui s'assemble à mesure que la lecture avance.
Sous la forme d'un récit chorale, à l'instar de la sublime trilogie Entre Chiens et Loups, nous voyageons dans la tête de plusieurs personnages. Nous suivons leurs parcours semés d'embûches mais surtout nous nous attachons. Liam est un personnage complexe, est-il si bon que ça? Ne cache-t-il pas un côté plus obscure?
C'est une lecture pour un bon niveau B2, idéale pour se remettre à lire dans la langue de Shakespeare et nous donner confiance. Si je me débrouille avec l'anglais, il me reste encore du chemin pour être parfaitement à l'aise. Les lectures VO sont un challenge stimulant en tout cas et pour cette lecture, je suis plutôt satisfaite.

Mortelle Adèle: la rentrée des claques (tome 9) de Mr Tan et Diane Le Feyer

Date de parution : 02/12/2015
Éditeur : Tourbillon
Collection : Globulle
ISBN : 979-10-276-0106-6
EAN : 9791027601066
Format : Album
Présentation : Broché
Nb. de pages : 78 pages
Poids : 0.248 Kg
Dimensions : 16,3 cm × 20,2 cm × 1,0 cm
Prix: 8.95€

Note: 5/5 Coup de cœur!!!

Quatrième de couverture:

"Il y a une chose que je déteste plus que le lundi matin, les haricots verts et les devoirs, c'est cette peste de Jade... et ses paillettes ! Mais ne comptez pas sur moi pour me laisser faire. Je compte bien lui montrer que l'élève la plus mortelle de l'école, c'est moi !" Mortelle Adèle a enfin trouvé une bonne raison de se lever chaque matin pour aller à l'école : tenir tête à Jade et ses copines qui se croient les reines de la cour de récréation ! Et si la rentrée des classes a déjà eu lieu, les vrais problèmes ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez.
Car pour Adèle, c'est bientôt... la rentrée des claques !
    
 
On ne l'arrête plus...
 
Retrouvez la rouquine la plus pestouille qui soit!
Plus espiègle et facétieuse que jamais, le cauchemar des enseignants, la terreur des cours de récré est de retour pour jouer de nouveaux tours. Jade, Ajax et les autres n'ont qu'à bien se tenir.
 
Un neuvième opus toujours aussi réussi.
Beaucoup d'imagination dans le scénario, des illustrations réussies.
 
C'est LA série BD pour toute la famille. Drôle et politiquement incorrecte.
 
Vivement la suite... 
 
                        

De si beaux cheveux de Gwladys Constant

Date de parution : 25/01/2016
Éditeur : Oskar
Collection : Court-métrage
ISBN : 979-10-214-0428-1
EAN : 9791021404281
Format : Poche
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 38 pages
Poids : 0.05 Kg
Dimensions : 11,5 cm × 17,0 cm × 0,5 cm
Prix: 6€

Note:3/5

Quatrième de couverture:

« Vous m'avez demandé de vous raconter mon histoire, comment et pourquoi j'en suis arrivée là. Ce n'est pas facile. Vous m'avez dit que je ne devais pas chercher a` maîtriser mon discours, ni me censurer, que je pouvais parler librement. » C'est par ces mots que commence la confession de Jeanne, jeune lycéenne dont l'histoire a été relayée dans la presse locale. Au travers d'une interview, la jeune fille explique, entre douleur et colère, les raisons de son acte et pourquoi être une jolie jeune fille en 2015 lui est devenu insupportable.

Un roman témoignage où "Jeanne" explique pourquoi elle a sacrifié sa chevelure.
Jeune fille bien dans sa peau et dans son époque, elle raconte la violence du quotidien, l'agressivité latente des jeunes de son entourage, plus particulièrement des garçons. Elle explique la façon dont ils la reluquent et l'accostent sans respect, comme si elle n'était rien d'autre qu'un bout de viande, qu'un objet de consommation. Elle s'exprime avec son langage de jeune, compare sa situation avec celle des jeunes femmes d'autres époques, d'autres cultures. Jeanne se livre, tête nue mais tête haute.
 
Un court roman mais qui s'inscrit dans une époque décidément bien compliqué pour les femmes.
Acte de rébellion, de désespoir ou de résistance, peut-être un peu des trois, Jeanne s'affirme, affiche son exaspération. Être une jolie jeune femme, moderne, à la pointe de la mode, bien dans son corps, serait perçu comme une provocation, un appel à la violence? Avec beaucoup d'intelligence, inspiré d'un fait réel, Gwladys Constant propose un texte qui appel surtout à la réflexion. Comment à notre époque de telles choses peuvent avoir lieu? Ici Jeanne sacrifie ce symbole de la féminité par excellence mais elle aurait pu commettre un acte irréparable, avec des conséquences bien plus lourdes.
Pas seulement un cri féministe, mais un appel à l'intelligence, au respect de la liberté féminine et aux droits des femmes. Parce qu'on a le droit d'être qui on veut, de s'habiller comme on l'entend, sans pour autant qu'on se fasse insulter, que l'on se sente en danger. parce qu'il n'y a pas de connotation dans tout. Parce que femme ou homme, on est humain avant tout.

La nébuleuse Alma de Luc Blanvillain

Date de parution : 09/03/2016
Éditeur : École des Loisirs (L')
Collection : Médium GF
ISBN : 978-2-211-22818-3
EAN : 9782211228183
Format : Grand Format
Présentation : Dos carré collé
Nb. de pages : 253 pages
Poids : 0.345 Kg
Dimensions : 14,8 cm × 21,7 cm × 2,0 cm
Prix: 15.80€

Note: 5/5   COUP DE COEUR!!!

Quatrième de couverture:

Le jour où Alma a embrassé Robin pour la première fois devant le lycée, après huit semaines de patience, de faux espoirs, de SMS, et près de vingt-six nuits passées à dormir le téléphone contre l'oreille au risque de griller ses neurones déjà bien endommagés par le coup de foudre, ce jour-là, elle a perdu sa meilleure amie. Comment aurait-elle pu deviner que, en venant partager avec Jade son bonheur tout neuf, cette dernière lui annoncerait que tout était fini entre elles ? Et pour quelle raison ? L'ennui ! Jade s'est lassée d'Alma qu'elle trouve trop gamine, égoïste et superficielle.
Certes, contrairement à son amie Jade, Alma ne s'est jamais souciée des sans-papiers ni des SDF ; elle ne milite dans aucune association et n'a jamais pris la peine de lire un seul article sur la guerre en Syrie. Mais est-ce une raison pour la chasser comme une malpropre ? Il y a autre chose. Forcément.
   
 
C'est le plus beau jour de la vie d'Alma. Après de longues semaines de patience, elle a enfin embrassé Robin! Folle de joie et parée de ses plus belles chaussures, elle se rend chez sa meilleure amie Jade pour lui faire un compte rendu. Mais arrivée sur place, Jade n'est pas du tout réceptive, pire que ça: elle met un terme à leur amitié. Pourquoi? Qu'a bien pu faire Alma de si terrible pour que son amie la rejette ainsi? Oui, elle est un peu frivole et superficielle mais enfin, Jade la connaît par cœur et ne peut pas la détester du jour au lendemain pour ça... si?
Alma se réfugie dans les bras de Robin pour trouver du réconfort. Son petit frère Octave (un extraterrestre?) la conseille du mieux qu'il peut. Peu à peu, Alma refait surface, essaye de s'intéresser davantage au monde qui l'entoure et à ses injustices. Et si , ce faisant, elle découvrait pourquoi Jade a mis fin à leur amitié? Et bien plus encore...
 
Un roman extrêmement riche et profond (comme tous les livres de Luc Blanvillain) qui part d'une histoire simple pour en faire un grand livre. Beaucoup de détails, de références littéraires, de poésie, de vérité, de sensibilité.
Beaucoup de talent dans ce roman qui aborde de nombreux sujets tels: l'amitié, l'amour mais également la littérature et ses bienfaits, l'illettrisme, l'homosexualité, l'écoute des autres, l'ouverture au monde, la famille et j'en oublie certainement.
Des personnages "fouillés" aux personnalités complexes: les parents d'Alma, fous d'amour depuis 20 ans (un mystère pour la jeune fille) qui sont aussi capables d'ouverture d'esprit et de complicité avec elle et son frère; la mamie, complice d'Octave, férue de séries télé dans lesquelles elle puise toutes les réponses aux questions existentielles; un prof de français, original, à l'écoute de ses élèves et de leurs maux d'adolescents, qui n'hésite pas à adapter son cours, et ses références (Camus, Verlaine, Shakespeare etc.) pour les aider l'air de rien; et tant d'autres.
C'est une lecture merveilleuse, qui m'a fait rire mais aussi réfléchir. Je me suis amusée, j'ai été interpellée bref j'ai été captivée du début à la fin.
Un auteur qui sait jouer avec la langue Molière avec brio tout en s'adaptant au public pour lequel son livre se destine: c'est puissant! L'ado en moi est ravie et l'amoureuse des Lettres que je suis aux anges.
Un coup de cœur de plus pour cet auteur incroyable dont il me tarde de lire le prochain roman.  

Retrouvez tous les romans de Luc Blanvillain que j'ai chroniqués  sur la page Index des auteurs