vendredi 30 novembre 2012

La célibataire d'India Desjardins et illustré par Magalie Foutrier

Date de parution : 08/11/12
Éditeur : Michel Lafon
ISBN : 978-2-7499-1751-1
Nb. de pages : 64 pages
Dimensions : 18,2 cm × 24,7 cm × 1,4 cm
Prix: 12.95€

Note: 3.5/5

Quatrième de couverture:

Après une énième rupture douloureuse, la Célibataire est bien décidée à ne plus se morfondre. Tant pis si l'Ex est difficile à oublier, tout est prétexte à rebondir sur ses erreurs ! Elle devient donc experte dans l'art de repérer si le mâle est libre au contenu de son Caddie tirer profit de chaque situation pour montrer à son Ex qu'elle est beaucoup mieux sans lui ; foncer sur tous les bons plans qui se présentent (sans se prendre les pieds dans le tapis)...Et surtout, elle refuse de devenir ce genre de fille qui passe son temps en pyjama à manger de la glace devant une comédie romantique.
Mais la vie de célibataire est-elle aussi palpitante qu'elle en a l'air ? Quand l'homme qui vous voit nue le plus souvent est votre médecin, il y a de quoi en douter... Qu'à cela ne tienne, elle tente de profiter de chaque moment, tout en gardant en tête la quête de l'âme soeur. Ce livre constitue un excellent substitut de glace.
 
Après l'excellente série du Journal d'Aurélie Laflamme, India Desjardins se lance dans la BD...
 
J'adore Aurélie Laflamme dont j'ai chroniqué plusieurs tomes. Lorsque j'ai vu que l'auteure se lançait dans un BD plus adulte, j'ai aussitôt été intriguée.
 
 
Si certaines séquences sont un peu convenues, je trouve l'écriture d'India Desjardins toujours aussi rafraîchissante et pétillante. On est loin de la célibataire qui se morfond dans son coin, ici elle nous est présentée différemment. La célibataire doit s'affranchir du souvenir de son ex car elle va bien (si, si c'est vrai!!! Elle ne cesse de le dire alors croyez la^^), elle se met au sport, fait parfois rêver ses copines. La célibataire peut être objet de fantasme, peut faire preuve de beaucoup d'humour. La célibataire a de multiples facettes et c'est un plaisir de les (re) découvrir toutes.
 

 
 
Il y a quelques planches assez savoureuses comme celle où elle croit que son médecin la drague et qu'elle se ridiculise ou bien encore quand les hommes se retournent sur son passage pour... une raison autre que celle qu'elle croit :)
En attendant, pour vous mettre l'eau à la bouche voici le trailer^^:
 
 
Si comme moi vous aimez les illustrations de Magalie Foutrier, vous pouvez vous rendre sur son site :)
 
 

mercredi 28 novembre 2012

Un dîner entre amis? de Valérie Giuliani illustré par Claire Chavenaud

Date de parution : 31/10/12
Éditeur : Eponymes
ISBN : 978-2-36516-019-3 
Dimensions : 21,0 cm × 29,7 cm × 1,0 cm 
Prix: 10€

Note: 5/5 COUP DE COEUR!!! 

Quatrième de couverture:

C'est l'histoire d'un loup, Grégoire, qui en a assez de vivre seul et surtout d’être vu comme le méchant loup de la forêt ! 
Il aimerait pouvoir se faire des amis. Un jour en partant à la recherche de nourriture, parce qu’un loup pour cela ne change pas vraiment, il a toujours faim, Grégoire rencontre le Petit Chaperon Rouge qui l’invite à dîner chez sa grand-mère ! Il accepte volontiers. Sur le chemin, vers la maison de Grand-mère, d’autres personnages, d’abord surpris de les voir ensemble, se joignent à eux pour partager le repas. 
Et quel repas !
 
 
J'adore!!!
 
Bon, ce n'est pas nouveau, j'aime beaucoup l'écriture de Valérie Weishar Giuliani. Elle a un univers agréable et frais qui me touche. Ce nouvel album ne fait pas exception et je dirai même plus: il est encore meilleur que les autres.
Grégoire a faim, une faim de loup, il a l'estomac qui gronde aussi part-il à la recherche de nourriture. Sur son chemin il rencontre le petit Chaperon Rouge qui décide de l'inviter à manger chez sa grand-mère. Il est temps d'enterrer les vieilles querelles du passé. Grégoire est enchanté par cette invitation et avec sa nouvelle amie, ils se mettent en route. Ils vont alors croiser le chemin d'autres personnages incontournables (Pierre, les trois petits cochon etc.). Arriveront-ils à dîner tous ensemble? Le loup va-t-il les croquer?
 

Mais ce que j'ai apprécié plus que tout ce sont les illustrations: juste superbes!!! C'est tout ce que j'aime: délicat et doux. Les couleurs sont à mon goût (j'adore les tons prunes, fushia),


L'objet est vraiment très beau: texte + illustrations = un très bon moment.
Je tiens également à ajouter que le texte est assez long et que c'est très appréciable car comme c'est un album qui fait référence à de nombreux personnages connus, il s'adresse par conséquent à des enfants un peu plus grands et c'est chouette :)



lundi 26 novembre 2012

Mon premier Atlas de la Terre de Cécile Jugla, Sandra Laboucarie et Julies Mercier




 

Date de parution : 11/10/12
Editeur : Tourbillon
ISBN : 978-2-84801-748-8 
Nb. de pages : 48 pages 
Dimensions : 23,8 cm × 31,0 cm × 1,3 cm 
Prix: 16.95€

Note: 5/5

Description du produit:

Un grand planisphère en triptyque avec un atlas pour localiser les pays et en comprendre les particularités (animaux, lieux de vie, instruments de musique, moyens de transport). De jolies images et des cartes détaillées pour voyager à travers le monde.
 
 
 
 
Un coup de cœur!!!
J'ai vraiment craqué pour cet Atlas car je l'ai trouvé ludique et instructif!
Ludique tout d'abord par sa présentation: un planisphère en triptique assez solide où l'enfant va pouvoir s'amuser à placer et déplacer à l'envie les 80 autocollants (très mignons) et en volume!
 

Instructif ensuite par l'Atlas en lui-même. L'enfants apprend denombreuses anecdotes, particularités sur les animaux, les habitants, la musique etc. de chaque pays.


La présentation est très claire, très aérée, les illustrations sont agréables. Chaque page contient deux information pour une bonne lisibilité.


De quoi "nourrir" la curiosité de nos petits sans trop en faire. Testé et approuvé par toute la famille. Mon Loulou de presque 5 ans est fan...

 

vendredi 23 novembre 2012

La berceuse des animaux de Amandine Laprun et Madeleine Deny

Date de parution : 20/09/12
Éditeur : Tourbillon
ISBN : 978-2-84801-689-4 
Dimensions : 15,0 cm × 17,0 cm × 1,5 cm 
Prix: 12.95€

LIVRE SONORE

Note: 5/5 

Un adorable livre musical tout en carton!!!




Il est l'heure d'aller se coucher, avec différents instruments les parents de la Forêt bercent leurs enfants afin que ces derniers fassent de beaux rêves...


Les illustrations sont vraiment adorables et les couleurs chaudes et réconfortante. Les sons sont assez sympathiques. J'aime beaucoup ce petit livre à la fois solide et facile à manipuler pour des petites mains. Testé et approuvé par toute la famille!



mercredi 21 novembre 2012

A la découverte de... Laurence Pérouème


Il y a quelques temps, je vous présentais plusieurs albums formidables Attention Léon, Le nez de Robin et Lola, la lapine qui ne mange pas de carottes de Laurence Pérouème. J'ai découvert cette auteure avec plaisir et les thèmes abordés trop rarement dans la littérature jeunesse (et pourtant bien utiles!) ont titillé ma curiosité. J'ai voulu en savoir plus et j'ai proposé à Laurence de répondre à quelques questions. Place à l'interview:
 
1/ Afin de mieux vous connaître, pouvez-vous nous raconter comment vos albums ont vu le jour? (Nous éclairer sur votre parcours d'auteur?)
 
Mon parcours est atypique... Je suis passée en quelque sorte de la prévention à l'édition, avec un passage par une formation de correctrice. J'ai toujours adoré les mots et la littérature. Enfant, je dévorais les livres, c'était une passion, un bonheur infini que je n'ai plus retrouvé adulte ! Ma formation, une maîtrise de Langues Étrangères Appliquées à la Sorbonne, ne m'avait pourtant pas destinée à l'édition jeunesse... Ce sont surtout les hasards de la vie.
 
J'avais depuis très longtemps le désir de parler de la mort aux jeunes enfants, mais j'écrivais des textes non aboutis. Je voulais écrire le livre qui m'avait manqué à la mort de mon fils en 1996, ouvrir une fenêtre sur l'avenir pour d'autres enfants. J'avais les mots en tête mais je ne trouvais pas le fil narratif. Mon aîné, alors âgé de 3 ans à peine, aurait eu besoin de mots justes, de mots qui apaisent et éclairent. Hélas, j'ai vite cessé de chercher, les livres sur le deuil étaient larmoyants, mièvres, ou trop éloignés du sujet. Ils ne nous étaient d'aucun secours.
 
"Où es-tu, Lulu ?"* est l'aboutissement de ce chemin personnel, mots que j'ai dédiés à mon fils aîné d'ailleurs, petit bonhomme courageux confronté trop tôt à la mort d'un proche, comme beaucoup d'enfants. Ce livre m'a demandé beaucoup de persévérance et de conviction, le sujet étant jugé trop délicat, voire tabou. Cependant j'ai été encouragée par un conseil littéraire, Caroline Triaureau (afleurdencre), des illustrateurs, et même par des éditeurs ! Enfin les Éditions Naïve ont eu un coup de coeur pour ce texte et les illustrations de Cécile Rescan... Je peux dire que c'est ce thème qui m'a vraiment incitée à écrire pour les enfants et leurs parents.

2/ Qu'est-ce qui vous a donné l'envie d'écrire pour les enfants? Et plus particulièrement sur ces sujets très peu exploités en littérature jeunesse?
 
Je voulais aussi aborder des sujets qui me semblaient essentiels, que la littérature jeunesse boudait, comme les accidents domestiques ou les allergies alimentaires. Forte de mon expérience en tant que présidente d'une association de prévention des noyades d'enfants (www.sauvequiveut.asso.fr) depuis 1999, je voulais absolument sensibiliser les jeunes enfants et leurs parents aux risques majeurs. Plusieurs maisons d'édition se sont intéressées à "Attention, Léon !" mais ce sont les Éditions Bélize qui ont accepté cette gageure. Pour faire passer des messages simples et efficaces, je voulais des illustrations colorées, pétillantes, comme celles de Véronique Hermouet qui accompagnent parfaitement le propos !
 
Quant à "Lola, la lapine qui ne mange pas de carottes", là encore, je suis partie de ma propre expérience avec ma fille, très allergique depuis tout bébé. Le blanc d'oeuf, puis l'arachide, les fruits à coque, le sésame, peut-être le gluten... La vie des enfants allergiques n'est pas toujours facile au quotidien, ils souffrent d'être différents, parfois exclus ou montrés du doigt, alors même que le phénomène explose, malheureusement, en France comme dans les pays développés...
J'aime écrire des histoires pour les enfants autour de sujets plus ou moins délicats, comme le handicap, la maladie, l'adoption ou le temps, le déménagement, la gémellité, la jalousie... Ce sont avant tout des sujets qui me touchent et que j'aborde avec ma sensibilité et mon expérience de maman de quatre enfants. C'est juste l'envie de faire entendre une voix différente.

3/ Pouvez-vous nous en dire plus sur votre association, Sauve-qui-veut (http://www.sauvequiveut.asso.fr/)?
 
Sauve-qui-Veut est un combat, une belle histoire. Après le décès de mon fils, noyé en 1996 dans une piscine, je me suis engagée pour mettre en place une véritable politique de prévention des noyades en France, notamment en créant ma propre association que je préside depuis Janvier 1999. Sauve-qui-Veut est une association qui a pour objectifs la prévention des noyades et l'assistance des familles. Je me suis donc mobilisée avec Jean-Pierre Raffarin pour faire voter une loi visant à protéger les piscines privées, votée en janvier 2003. Nous avons obtenu des normes, des statistiques, lancé des campagnes de prévention nationales. Je suis intervenue en France et aux Etats-Unis dans des colloques. Aujourd'hui, l'association a atteint ses objectifs et nous ne lançons plus de campagnes, attendant que les pouvoirs publics prennent le relais... Nous n'en avons ni les moyens ni le temps. Nous continuons de sensibiliser via notre site Internet et les médias chaque année, nous aidons les familles, nous participons à des actions ponctuelles. Sauve-qui-Veut fonctionne uniquement, depuis sa création, avec les dons et les cotisations, et mon engagement est totalement bénévole.
Bien entendu, les livres jeunesse sur le deuil, les accidents domestiques et le handicap entrent pleinement dans le champ d'action de Sauve-qui-Veut. C'est pour moi une façon de prolonger mon engagement et de faire bénéficier le grand public de l'expérience accumulée depuis plus de quinze ans, de la somme des témoignages recueillis, des interventions sur le terrain avec les professionnels de la prévention. Ce sont de beaux projets qui font avancer et pourront aussi sauver des vies, j'en suis convaincue. "Attention, Léon !"est vraiment un texte qui me tient à coeur et que j'aimerais diffuser largement !

4/ Espace de libre expression: vous parlez de ce que vous voulez (actu, souhaits, livre que vous avez aimé bref à vous de jouer^^)
 
J'espère avoir la chance de rencontrer le public, de faire partager mes livres à de nombreux lecteurs. Chaque livre est porteur d'espoir, d'émotions, de joies, de rencontres. Des illustrateurs m'ont fait confiance et c'est une grande fierté de pouvoir montrer le travail réalisé avec enthousiasme.
J'ai aussi un autre projet, cette fois pour les adultes, "Le temps d'un adieu", à la fois récit et témoignage, réflexion sur le deuil et la reconstruction, parcours de Sauve-qui-Veut. Pour Thierry, Anne, Karine, Suzie, Emmanuelle, Véronique, toutes ces voix que j'ai entendues, tous ces enfants décédés, pour d'autres parents en deuil. Parce que, comme le dit si justement Anny Duperey "tout ce qui n'est pas donné est perdu".
Mais ce texte-là, c'est encore un autre chemin...

* Où es-tu Lulu? éd. Naïve voir interview 20 Minutes
 
Un très grand MERCI à Laurence Pérouème pour sa gentillesse et ses réponses. J'espère que cette inteview vous aura donné envie de (re)découvrir ses livres.

lundi 19 novembre 2012

Déchaînés de Nancy Holder et Debbie Viguié

Date de parution : 03/10/12
Editeur : Milan (Editions)
Collection : Macadam
ISBN : 978-2-7459-5715-3 
Nb. de pages : 380 pages 
Prix: 15.20€

Note: 3,5/5

Quatrième de couverture:

A 16 ans, Katelyn doit quitter Los Angeles pour une région perdue du Middle West, condamnée à vivre avec un grand-père qu'elle connaît à peine. Dans une ville aux secrets étouffés, où légende et réalité se confondent. Où une jeune fille a été récemment sauvagement assassinée. Où les événements n'avaient l'air d'attendre que Katelyn pour se précipiter...
 
 
Premier tome d'une trilogie mouvementée...
 
Katelyn a perdu ses parents et se retrouve contrainte d'emménager chez son grand-père dans une ville perdue et étrange. Peu avant son arrivée une jeune fille a été assassinée dans d'étranges conditions et Katelyn n'est pas au bout de ses surprises. Entre une nouvelle amie très mystérieuse, un grand-père qui ne l'est pas moins et deux beaux jeunes hommes, la jeune fille va avoir fort à faire. Et quand un évènement très inquiétant la touche au plus profond de sa chair, les choses vont même se déchaîner...
 
C'est pas mal du tout. J'ai passé un bon moment de lecture dans l'ensemble. Je déplore toutefois certains éléments convenus (le village perdu et triste qui fait penser inévitablement à Twilight entre autres) et quelques longueurs sur certains passages. Cependant, l'auteure aborde les loups-garous en prenant un nouvel angle qui est assez sympathique.
 
Katelyn est une jeune fille qui a un tempérament assez fort, j'ai beaucoup apprécié (bon par contre, elle est trop belle et tous les garçons en sont fous alors pfff comment dire?....)
Toujours le triangle amoureux, les choix cornéliens et les secrets pesants... pour les inconditionnels.
Qui sera l'élu de Katelyn? Justin qui l'attire comme un aimant et auquel elle ne résiste pas? Ou bien Trick, le mystérieux? Et que va-t-elle devenir, sera-t-elle obliger de fuir? Ou bien va-t-elle finalement s'acclimater à sa nouvelle vie?
 
Les fans du genre devraient apprécier!!!

vendredi 16 novembre 2012

Alabama Blues de Maryvonne Rippet

Date de parution : 16/10/12
Éditeur : Oskar Editions
Collection: Passion
ISBN : 978-2-35000-966-7
Nb. de pages : 152 pages
Prix 13.95€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Qui est Dexter ? C’est ce que se demande Lou en écoutant, un soir, le vieux mendiant de la place jouer du saxo. Est-il un SDF égaré, un musicien usé ? Les Chics Types comprennent vite, eux, qu’ils ont beaucoup à apprendre de ce jazzman aussi mystérieux que virtuose. Grâce à Dexter, grâce à la musique et au blues, Lou va réussir à ouvrir son cœur. Alors, lis et écoute, et laisse-toi séduire aussi, lecteur.
Alabama blues est le premier livre qui permet l’écoute gratuite et intégrale, avec un smartphone, des chansons qui rythment sa lecture. La bande originale est signée par le groupe Les Chics Types (voir site internet).
 
Un livre qui groove...
 
La force de l'écriture de Maryvonne Rippert c'est sa musicalité. Si pour moi Métal Mélody reste un cran au dessus, j'ai cependant passé un très bon moment de lecture bercée par les rythmes sympathiques des Chics Types.
Un pari audacieux (mais réussi) de faire un livre "de musique" où ceux qui possèdent un smartphone peuvent vivre les chansons au même rythme que les personnages les découvrent.
Mais pour ceux qui ne possèdent pas de smartphone (ce qui est mon cas) don't panic on peut tout de même écouter les différentes chansons ici.
J'ai apprécié de me balader dans les rues de Lyon avec Lou, ce jeune collégien espiègle et attachant. Pour ceux qui ne connaissent pas cette jolie ville ^^ cliquez ici
 
Lou est un adolescent qui a le cœur en ballottage: ses parents ont divorcé, il se retrouve avec deux demi-sœurs (des jumelles) et une mère débordée. Octave (tiens-tiens), son beau-père, est peu loquace et Lou échange peu avec lui. Son père vit avec une femme plus jeune que lui et notre jeune ami n'arrive plus trop à se situer dans cette famille en pointillé. A la fois trop grand pour qu'on lui tienne la main et trop jeune pour être autonome, Lou se cherche. Alors, il fait des rencontres qui vont bouleverser sa vie: Dexter un SDF musicien qui est très mystérieux et qui va donner à la musique une dimension nouvelle pour le garçon, les Chics Types un groupe sympathique, véritable bouée d'oxygène et... Lou (loulette), son homonyme féminin. Une fille de sa classe (et nièce d'un des membres des Chics Types) un peu peste mais attachante qui va retourner le cœur de notre nigaud, euh... notre héros. Ajouter à cela deux voyous, la Nouvelle-Orléan, et de la musique, beaucoup de musique et vous obtiendrez un roman détonant.
 
Quel plaisir de retrouvez l'écriture de Maryvonne! Une écriture qui chante (sisi c'est possible), une écriture qui groove, une écriture que j'adore. Les chansons des Chics Types sont très chouettes aussi (ma préférée: Laissez-nous respirer), humoristiques et décalées, elles raviront les petits comme les grands (testé et approuvé par loulou de presque 5 ans et sa maman^^). Alors lisez et bougez, c'est bon pour la santé!
 
ALABAMA BLUES A CONSOMMER SANS MODÉRATION!!!
 
 


mercredi 14 novembre 2012

Boys don't cry de Malorie Blackman

Date de parution : 19/10/11
Éditeur : Milan (Editions)
Collection: Macadam 
ISBN : 978-2-7459-5499-2
Prix: 12.50€

Note: 5/5 ÉNORME COUP DE COEUR!!!

Quatrième de couverture:

Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Être père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...
Une grosse claque, une lecture intense!!! (Préparez les mouchoirs)
 
J'aime tellement l'écriture de Malorie Blackman... Elle sait si bien peindre les sentiments humains et les transmettre. Boys don't cry est un roman franc, violent, touchant, émouvant, révoltant, passionnant, en un mot extrêmement riche!
 
Deux voix:
 
- celle de Dante, dix-sept ans, qui voit sa vie parfaitement planifiée déraillée le jour où débarquée de nulle part son ex petite copine débarque avec Elle... Emma, sa fille de onze mois, LEUR fille. Dante tombe des nues, son ex prend la fuite et lui laisse la petite sur les bras. Que faire de "ça", cette petite chose fragile qui braille, qui salit ses couches, qui ne s'exprime pas encore, cette petite fille qui conquiert une à une toutes les personnes qu'elle croise, cette petite bouille qui va peu à peu devenir une bulle d'oxygène incongrue dans le monde de l'adolescent. Dante qui jusqu'à lors ne vivait que pour lui sans se soucier des autres. Dante qui peu à peu devient père, pas le choix...
- celle d'Adam, seize ans, le frère de Dante. Adolescent bien dans sa peau, homosexuel et fier de l'être. Il vit sa vie pleinement, accepte immédiatement Emma, Adam qui semble invincible, spur de lui. Adam qui cache ses fêlures, ses blessures. Adam, un être à part...
 
Un père aussi qui apparaît comme le roc central, celui qui fait face. Cet homme admirable qui a élevé seul ses deux fils après le décès de sa femme. Celui qui reste au second plan et qui pourtant est celui sans qui tout s'écroule. Il va faire face avec naturel à la situation et mettre son fils face à ses responsabilités. Mais c'est aussi un homme blessé, qui va peu à peu devoir baisser la garde.
Comment vont-ils vivre l'arrivée de cette petite fille dans leur quotidien si bien huilé?
 
J'ai aimé l'humanité qui se dégage de ce livre. Mettre en avant un univers masculin, montrer que les hommes sont capables de faire face à leur paternité avec autant de brio (sinon plus parfois) que les mères avec leur maternité. Montrer l'humain avec ses limites. Dante est un grand nigaud de dix-sept ans inconséquent et naïf qui m'a beaucoup touchée. Face à la petite Emma, il ne sait pas trop comment s'y prendre d'autant que ce "truc" n'a pas de mode d'emploi. Son père essaye de le faire réagir mais c'est à lui de s'ouvrir à la petite fille, à sa fille. Peu à peu, Dante grandit au fil des pages, des jours, des mois, peu à peu son cœur s'ouvre et Emma trouve sa place. Quant à Adam, il est au final peu loquace, très vite on le sent à vif, à fleur de peau. Il est sincère et touchant. Emma est le liant de cette famille, l'ingrédient magique qui manquait aux trois "garçons" pour se retrouver, s'unir vraiment. Grâce à Emma, les voiles se lèvent, la parole revient, les mots sortent en douceur parfois mais avec violence surtout.
 
Un petit bijou, un gros gros coup de cœur!

lundi 12 novembre 2012

Le roi Midas et ses oreilles d'âne de Laurent Bègue et illustré par Yann Le Bras

Date de parution : 23/05/12
Éditeur : Belize (Editions)
Collection : Il était une fois...
ISBN : 978-2-917289-60-0 
Nb. de pages : 30 pages 
Dimensions : 16,7 cm × 25,1 cm × 0,7 cm 
Prix: 8.90€

Note: 5/5  

Quatrième de couverture:

Mais d'où vient le don du roi Midas de transformer tous les objets qu'il touche en or ? Pourquoi va-t-il se baigner si vite dans le fleuve Pactole ? Et pourquoi est-ce qu'un matin il se réveille avec des oreilles d'âne ? Un coup des dieux ? Vous le saurez en découvrant cette amusante histoire empruntée à la mythologie. Une histoire dont on peut tirer bien des enseignements...
 
Un très bon album pour découvrir la mythologie autrement...
 
Je me suis régalée avec cet album. Alors toujours un grand coup de cœur pour la position du texte (à gauche) et des illustrations (à droite). Une typographie aérée très appréciable. C'est un album qui conviendra également parfaitement à des lecteurs débutants!
 
Le texte est très respectueux de la légende du roi Midas qui souvenez-vous pouvait transformer en or tout ce qu'il touchait mais qui également s'est retrouvé affublé d'une paire d'oreilles d'âne suite à une parole malheureuse...
J'ai beaucoup apprécié l'écriture de Laurent Bègue car il a su certes rendre accessible l'histoire du roi Midas aux plus jeunes mais surtout il propose un texte de qualité!
 

Les illustrations sont très colorées et festives. Complètement farfelues, elles traduisent bien l'esprit du roi Midas et se fondent parfaitement avec le texte.


Elles sont signées Yann Le Bras.
C'est un coup de cœur pour moi en tout cas et si vous ne connaissez pas encore les éditions Belize alors rendez-vous sur leur site!




vendredi 9 novembre 2012

Je reprends le travail après bébé par Marlène Schiappa et illustré par Popette

Date de parution : 13/04/12
Éditeur : Tournez la page (Editions)
ISBN : 978-2-36483-016-5
Nb. de pages : 192 pages
Prix: 14.95€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:


Vous en avez assez des biberons et des couches ? Vous voulez retrouver votre indépendance financière ? Reprenez le travail ! Du choix du meilleur mode de garde jusqu'à l'entretien avec son boss avant de retourner au travail, tous les aspects de la question sont abordés Indispensable pour tous les parents qui veulent reprendre un emploi après un congé maternité ou parental.
 
 
Un guide absolument formidable!!!
 
 
 
Simple, concis et surtout très clair, voici un guide idéal pour reprendre le travail après bébé. On y apprend nos droits, nos possibilités, on nous explique comment se préparer en douceur à la reprise du travail, les différents modes de gardes bref si on a la moindre question, ce guide a une réponse!
 
6 grands points sont abordés:
 
- prendre la décision de retravailler.
- Comment préparer sa reprise?
- Salarié(e)... et parent
- Se mettre à son compte
- On relève les manche
- Le premier jour du reste de ta vie
 
Chacun de ces chapitres est très détaillé et est ponctué de conseils de professionnels ainsi que de témoignages!
De chouettes illustrations aèrent agréablement l'ensemble, elle sont signées Popette et sont vraiment superbes!
Personnellement concernée, je vous recommande chaudement ce guide (devenu ni plus ni moins que ma bible^^). Parce que reprendre le travail sous entend: nouvelle organisation, nouvelle vie, plus de fatigue et beaucoup, beaucoup de questions. Parfois, on ne sait plus trop comment se situer après un enfant (ou plus) alors de la simple question de logistique à la plus pointue question juridique, on a besoin de (bonnes) réponses et c'est ce que ce guide propose.
Marlène Schiappa a un site très bien fait à découvrir ICI
Et pour le plaisir (parce que les papas comptent aussi énormément) une petite illustration :)
 
 
 
 


jeudi 8 novembre 2012

Pierre Bottero nous a quitté voilà 3 ans



Cela fait maintenant 3 ans que ce grand Auteur, cet Artiste de la plume, ce génie des mots, nous a quitté.
Comme chaque année, je tiens à lui rendre hommage , c'est ma façon à moi de lui dire que je ne l'oublie pas.
 
« Enfant, disait-il, je rêvais d'étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n'arrivais pas à trouver la porte d'entrée vers un monde parallèle ! J'ai fini par me convaincre qu'elle n'existait pas. J'ai grandi, vieilli, et je me suis contenté d'un monde classique... jusqu'au jour où j'ai commencé à écrire des romans. Un parfum d'aventure s'est alors glissé dans ma vie. De drôles de couleurs, d'étonnantes créatures, des villes étranges… J'avais trouvé la porte. »
 
Grâce à lui des milliers de lecteurs sont nés et ont grandi. Du pré-adolescent aux grands-parents, il savait toucher par sa mélodie et ses mondes enchanteurs.
Ses plus belles œuvres sont sans conteste la saga consacrée à Ewilan et la trilogie du pacte des Marchombres. Avec ces romans-là il s'impose comme le digne héritié de J.R.R Tolkien.
Sa collaboration avec Erik L'Homme qui malheureusement s'est interrompue trop tôt pour A comme Association, nous montre un auteur qui est drôle et qui est décomplexé dans l'écriture. Cétait un très grand Monsieur qui était généreux et humble. Il avait toujours un mot gentil pour ses lecteurs et était très attachant. C'était également un perfectionniste, un très grand bosseur et s'il dansait si bien avec les mots, si tout paraissait si fluide, évident c'était parce qu'il était très travailleur.
Cela fait 3 ans et mon cœur se serre toujours à sa pensée, parce que je ne me répéterai jamais assez: ce fut la plus belle rencontre d'auteur que j'ai faite! Je garde précieusement ses dédicaces, souvenir de ce moment si particulier où j'ai eu l'impression de discuter avec un ami de longue date. Parce que Pierre Bottero était une personne chaleureuse qui savait comment vous mettre à l'aise. Il savait comment parler des livres et de l'écriture, une personne rare que je n'oublierai jamais.
 

mercredi 7 novembre 2012

Lola, la lapine qui ne mange pas de carottes de Laurence Pérouème et illustré par Véronique Hermouet

Date de parution : 27/09/12
Éditeur : Belize (Editions)
Collection : Le fil de la vie
ISBN : 978-2-917289-67-9 
Nb. de pages : 31 pages 
Dimensions : 17,6 cm × 20,9 cm × 0,7 cm 
Prix: 9.90€

Note: 5/5
Thème: allergie alimentaire  

Quatrième de couverture:

Lola, la jeune lapine qui ne peut manger de carottes. Lola est une jeune lapine allergique aux carottes. Son allergie inquiète ses camarades de classe et l'exclut parfois (à la cantine, aux anniversaires)... Elle vit bien son problème, mais elle est triste de l'incompréhension des autres. À la fin, ses camarades finissent par l'accepter. Ouf ! La double page documentaire fait prendre conscience du nombre de plus en plus important d'enfants sujets aux allergies et des problèmes engendrés dans la vie quotidienne, en société...
Un regard rassurant et positif sur le sujet.
 
 
Un album tout en délicatesse...
 
 
Un joli album qui a tout pour plaire: un texte situé sur la page de gauche et les illustrations à droite idéal pour les enfants qui débute en lecture et plus facile pour ceux qui sont dyslexiques. Le texte est écrit gros et à une typographie très agréable!
Le texte est intelligent, parfois drôle parfois émouvant. Le thème de l'allergie alimentaire est bien connu de l'auteure et très bien traité avec à la fois les contraintes, les ressentis, les solutions...
 

Le texte est facile à comprendre pour les enfants et Lola vraiment trop mignonne. Bon je l'avoue, si le texte est très bien, ce qui est encore plus formidable ce sont... les illustrations de Véronique Hermouet. J'adoreeeeeeee vraiment vraiment vraiment. Un univers tout doux, trop mignon qui aide à bien faire passer une thématique qui n'est pas évidente.
 

Il y a de la délicatesse, de la tendresse et des détails adorables. Lola est une petite lapine attachante et il n'est vraiment pas facile pour elle de faire comprendre aux autres qu'elle ne peut pas manger de carottes comme ses petits camarades. Heureusement, il y a Victor et ce petit lapin là a de la suite dans les idées. Avec une astuce plutôt colorée, il va aider Lola à mieux s'intégrer. D'accord, Lola ne peut pas manger de carottes mais il y a plein d'autres légumes délicieux à découvrir: et si, finalement cette allergie n'était pas un plus pour une véritable ouverture d'esprit?
 
L'intelligence de ce livre réside aussi dans un petit dossier situé à la fin de l'album et à destination des parents:
 
 
 
A la fois concis et pratique, ce petit dossier contient de nombreux renseignements et un témoignage vient ponctuer le tout. Un livre précieux et rassurant (et vraiment très BEAU). Je vous le recommande chaudement!!!



lundi 5 novembre 2012

Francis Perrin raconte Barbe Bleue

Date de parution : 04/06/12
Editeur : Eponymes
ISBN : 978-2-36516-023-0 
Nb. de pages : 24 pages 
Prix: 13€

Note: 4/5 







Le conte de Barbe bleue, dont la version la plus célèbre est celle de Charles Perrault, est ici adapté pour les plus jeunes et raconté entre autres par le génial Francis Perrin. Ponctué d'intermèdes musicaux, cette version est très sympatique.


Contre cruel et effrayant, il apprend à l'enfant que parfois la curiosité est un vilain défaut...

 
Le livre est assez bien fait (seul bémol: les images qui sont un peu floues), On suit facilement l'histoire, les différentes voix sont agréables et les musiques m'ont bien plue.


Je trouve le prix de 13 euros assez correct pour l'ensemble, l'album n'est pas trop petit et la durée du conte est d'environ 23 minutes ce qui  est ni trop court ni trop long. Les parents trouveront l'ensemble agréable et les enfants passent un bon moment. Vraiment pas mal du tout!!!



vendredi 2 novembre 2012

Un bon petit diable de la comtesse de Ségur illustré par Sophie Lebot

Date de parution : 24/05/12
Éditeur : Tourbillon
Collection : Histoires universelles
ISBN : 978-2-84801-679-5
Nb. de pages : 204 pages
Dimensions : 18,2 cm × 21,1 cm × 1,7 cm
Prix: 14.15€
En découvrir plus sur l'illustratrice Sophie Lebot

Résumé:

Charles est orphelin et vit chez sa cousine, la méchante madame Mac'miche. Pour se venger de ce qu'elle lui fait subir, Charles lui joue sans cesse des tours avec l'aide de la servante Betty. Charles est devenu un vrai petit diable. La gentillesse de ses cousines Juliette, jeune fille aveugle, et Marianne va-t
-elle suffire à remettre Charles dans le droit chemin ?
 
Je suis très cliente des livres de la comtesse de Ségur. Ce côté bien propret, très politiquement correct, un peu suranné me fait rêver.
Bizarrement, je n'avais pas lu celui-ci et c'est avec un plaisir non dissimulé que je me suis délectée de ce livre.
J'adore ce fripon de Charles qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, cette "tatie Danièle" acariâtre, détestable à souhait dont notre coquin  se venge allégrement et surtout du personnage de la douce Juliette...
 
 

Les illustrations sont délicieusement cruelles et servent à merveille le texte. Je trouve que Sophie Lebot a su capter la dimension du roman et chaque illustration est comme un petit tableau parfois caricatural et délectable.


J'apprécie le confort de lecture proposé par cette collection entre le roman et l'album. Je ne peux que féliciter les éditions Tourbillon pour cette belle présentation de classiques que parents et enfants (re) découvriront et partageront avec plaisir!