lundi 31 octobre 2011

Le monde dans la main de Mikaël Ollivier


Quatrième de couverture:

Pierre est à la veille de ses 16 ans.
Avec ses parents, il achète des meubles chez Ikéa. Il vivent tous les trois, à Versailles, dans un milieu plutôt favorisé. Passionné de musique classique et de piano, Pierre est en seconde option musique. Il rêve de devenir concertiste. Pierre communique beaucoup par SMS avec sa soeur Alix (bien plus que quand elle était là, la parole n’est pas aisée dans cette famille), ils sont très complices. Sur le parking d’Ikéa, la mère s’éloigne sans un mot.
Elle disparaît. Le soir, le père reçoit un SMS : « Ne vous inquiétez pas pour moi. Je n’en peux plus, c’est tout ». À partir de ce jour, plus rien n’est pareil. La disparition de la mère est une faille dans la vie lisse de la famille, dans son équilibre, et chacun se révèle différent, avec une histoire bien plus complexe qu’il n’y paraissait. Pierre doit prendre les choses en main à la maison parce que le père baisse les bras et, en même temps, découvre la véritable histoire de sa famille qui n’est qu’une suite de hasards et d’histoires d’amour parfois belles, parfois dures, secrètes, passionnées et/ou douloureuses.
Mikaël Ollivier renoue avec le récit intimiste, roman d’amour, histoire familiale compliquée sous des aspects lisses et bien pensant. Scénariste, Mikaël ménage une surprise à la fin du roman.
    

FAN, FAAAANNNNNN   

Je suis sous le charme de ce magnifique roman de Mikaël Ollivier qui a un talent incroyable mais aussi de très bons goûts littéraires (cf. il cite les livres de Pierre Bottero^^).

J'ai suivi avec délectation les aventures de Pierre-Marie qui en pleine adolescence, se pose de nombreuses questions sur sa vie et ceux qui l'entourent.
Sa mère les plante lui et son père sur le parking d'Ikéa où ils étaient venu chercher des meubles pour la chambre du jeune homme.
Tandis que son père part à vau-l'eau, lui décide de tout contrôler. Il travaille comme jamais son piano, prend la tenue de la maison en main. Il se cherche, se pose des questions existentielles. Sa quête le pousse à se poser des questions sur ses origines, alors il va interroger sa grand-mère, ses autres grands-parents et son père sur leurs rencontres amoureuses. Il correspond en parallèle avec sa sœur avec qui il entretient des rapports de "chien et chat", sa sœur ne vit plus à la maison alors ils correspondent virtuellement. Il a besoin de comprendre l'amour, de comprendre la vie, ou plus précisément de donner un sens à sa vie.

Mikaël Ollivier nous propose là un roman intelligent, sensible et original. Son héros plus anti-héros dans la première partie, se cherche et finit par s'affirmer au fur et à mesure que le temps passe. Pourquoi la mère est-elle partie comme ça? Sans se retourner? Finalement, ce n'est pas tant le thème central du roman mais plutôt le déclancheur d'une incroyable quête identitaire. Pas d'artifice juste des personnages authentiques et profonds.
Et la fin est assez surprenante en effet...

Un pur moment de bonheur. C'est bien écrit, intelligent et on en redemanderait bien volontiers.

Paru le: 31 août 2011
ISBN: 978-2-364-74011-2
Prix: 15.50€

Les défis de Thalie: Le doudou pingouin (partie n°3, la fin)

Bonjour à tous et toutes,

Je sais que le suspense est intenable, vous voulez savoir si j'ai réussi mon défi et bien c'est parti:

Après les ailes, plutôt réussies, c'est au tour des pattes


C'est plutôt sympa à faire, je dois bien l'avouer et puis coudre est assez sympa sur des tissus comme ça, j'y prendrai (presque) goût^^
Une fois les différentes parties du corps créées, il reste à les assembler, une fois fait, je retourne l'ensemble

Je dois ensuite remplir de ouate et refermer le haut du pingouin

Le voilà au creux de ma main, ma première création. Je suis contente, il m'aura fallu un peu plus de 3 heures au total pour confectionner ce joli doudou. Oh, il n'est pas parfait mais je le trouve pas mal du tout. Là où je suis fière de moi c'est que je suis allée jusqu'au bout du projet.
Merci pour vos encouragements^^

Merci beaucoup à Inès et aux éditions Tourbillon pour l'envoi  de ce joli kit pour fabriquer des doudous

samedi 29 octobre 2011

Les défis de Thalie: Le doudou pingouin (partie n°2)

Ayant vu que vous étiez très nombreux à me suivre dans cette aventure, je me suis sentie pousser des ailes et j'ai beaucoup avancé.
Vous êtes prêts? C'est parti:

Je découvre l'étape 3 et là, je commence à prendre peur: il va falloir coudre. On commence par le ventre. Je découpe à l'aide du patron le ventre dans la matière voulue

Je le place au bon endroit, le fixe avec des épingles et je me lance dans la couture

Comment ça c'est un peu tordu???? Oh si peu^^. En fait comme j'ai commencé sur la droite, au départ j'ai trop serré mes points donc... et bien sur je ne m'en suis rendue compte qu'à la fin...
Courageuse, je m'accroche, au tour du bec

Là honnêtement, aucun problème, une vraie réussite^^, viennent les yeux et les joues:

Il se dessine mon pingouin, là encore pour ces deux éléments pas de problème.
L'étape 4 consiste à coudre les deux parties du corps ensemble. C'est plus délicat car c'est le gros morceau de cet atelier, il ne faut pas coudre les ouvertures et faire très attention. Même pas peur, je me lance

bon, c'est un peu fastidieux mais pas si mal quand même.
Étape 5 la confection des ailes: Peuhhh, fastoche, euhhhh




Bon et bien à partir de cette petite réussite, je suis partie me coucher car je n'en pouvais plus.
Vous voulez savoir si je vais y arriver? Je vous donne rendez -vous au prochain et dernier épisode pour me soutenir taper1 (^^)
Suspense suspense...

jeudi 27 octobre 2011

Les défis de Thalie: Le doudou pingouin (partie n°1)

Pseudo: Thalie
Âge: 29 ans
Mission: confectionner un joli doudou pingouin grâce à Ma petite fabrique de doudous (éditions Tourbillon)
Atout: une volonté de fer
Points faibles A deux mains gauche et un neurone (sisi, pour ce genre de choses elle a du mal^^)

Première chose, ouvrir le coffret et voici ce que je découve:


Des patrons pour réaliser les différents doudous présentés dans le joli petit livret que vous apercevez au premier plan, du fil, des tissus de différentes matières et de la ouate pour remplir le pingouin.
A cela, il me faudra rajouter du papier calque, un crayon papier, une craie, des épingles et une aiguille (oui, je n'ai pas de machine à coudre ce qui je sens va être fort sympathique pour la suite...)


Allez, c'est parti, je me lance, première étape, découper les différents éléments qui composent le patron du pingouin. Munie de mon papier calque et de mon crayon, j'attaque


Etape 1:validée, youpi!!! C'était facile et malgré deux mains gauche assez rapide.
Pour la  2ème étape, je dois me munir de la craie et du morceau de fourrure. J'y place le patron du corps et je dessine le contour à la crais, puis je marque ce qui sera l'emplacement des autres éléments.


La prochaine étape sera beaucoup plus délicate puisque je vais devoir coudre, à suivre...

mardi 25 octobre 2011

Le Trésor du Pirate et Petite Souris de Céline Lamour-Crochet illustrés par François Martin


Une collection originale à découvrir sans attendre!!!
J'aime beaucoup les Éditions Tournez la page et je compte bien vous faire découvrir les petites pépites qu'ils ont côté jeunesse.
Aujourd'hui, je vais vous présenter deux titres qui font partie d'une collection assez mignonne de livres-tiroir où l'on vous propose de très belles histoires et où vos enfants prendront plaisir à cacher leurs petits secrets.

Le trésor du Pirate vous invite à suivre Florian à travers une incroyable aventure. Il va en effet se retrouver par magie sur un bateau où un pirate nommé Clément Crocheton va l'entraîner dans une drôle de chasse au trésor... Alors, rêve ou réalité?
ISBN: 9782364730021

Petite Souris quant à elle doit relever un sacré défi. Milan a enfin perdu sa dent mais pour lui apporter la pièce de deux euros tant attendue, elle devra ruser pour ne pas tomber nez à nez avec Silane, la chatte. Va-t-elle y arriver?
ISBN:9782364730038

Je trouve cette collection adorable car non seulement les livres sont tout carton donc solides mais en plus la petite boîte incluse me plaît beaucoup car c'est super de cacher des trucs et des bidules^^. J'ai fait le test avec mon grand presque 4 ans et bien, succès immédiat: des petits trésors déjà à l'abri des regards indiscrets, avec en prime, un "c'est pour moi? Tu es une maman trop géniale".
Ensuite, les histoires sont mignonnes, Céline Lamour-Crochet a un bel univers et une plume fort sympathique et elles sont très bien illustrées ce qui ne gâche rien. Et cerise sur le gâteau, elle sont à un prix très raisonnable: 7.90€...
Moi, je trouve que ce serait vraiment un petit cadeau de table idéal ou bien à mettre dans les chaussures au pied du sapin. À noter d'urgence en tout cas!!!


Découvrez l'univers de Céline Lamour-Crochet

Merci à Séverine et aux éditions Tournez la page pour cette très belle découverte

Dans le château de la princesse de Valérie Weishar Giuliani illustré par Marie Avril



Quatrième de couverture:

Quelle belle chevelure! La princesse Isaly fait l'admiration de toutes les jeunes filles du royaume...
Mais Isaly, elle , aimerait que ses cheveux cessent de pousse car ils l'empêchent de vivre normalement. pourtant, sa magnifique et opulente chevelure cache un trésor...

Lorsque vous ouvrez le coffret, celui-ci ce transforme en un théâtre où l'enfant peut animer des marionnettes de papiers (cf. photo en bas à gauche) et vous trouvez également un très joli livre Dans le château de la princesse écrit par Valérie Weishar Giuliani et illustré par Marie Avril.
Le principe est bien trouvé, le coffret bien solide. De quoi passer de beaux moments avec les loulous. On peut jouer, imaginer, s'évader, inventer grâce au petit théâtre, et se poser un instant pour découvrir l'histoire incroyable d'Isaly, une princesse à la chevelure improbable.
J'ai beaucoup aimé le petit conte proposé par Valérie Weishar Giuliani. C'est original, très chevelu^^ et très bien écrit: imaginez donc, si vous aviez une chevelure très longue et très épaisse, bien que magnifique, combien d'heures pour vous coiffer? Ce cadeau de sa marraine est-il empoisonné ou bien une bénédiction?
Les illustrations sont très réussies, à la fois fines et douces, j'aime beaucoup et comme je suis très sympa, en voici un petit aperçu:


J'ai retrouvé mes 5 ans et je n'ai qu'un seul regret que l'histoire soit aussi courte...
C'est pour moi encore très réussi de la part des éditions Tournez la page .
Même si ce théâtre est plutôt fille, mon grand s'est tout de suite glissé derrière et m'a donné un très beau spectacle, il m'a dit qu'il trouvait le livre très beau, mon avis positif est donc confirmé.
Dans la même collection, vous pouvez trouver Dans la vallée des dinosaures de Yohann Michaud


Je pense que cela peut-être une très bonne idée cadeau car il y a plusieurs fonctions un seul coffret. À noter sans la moindre hésitation!


ISBN: 9782364730052
Prix: 19.90€
Merci à Séverine et aux éditions Tournez la page pour cette belle découverte

lundi 24 octobre 2011

À un détail près de Walter Macchi

Quatrième de couverture:

À quelques semaines du lancement mondial d'un parfum révolutionnaire, l'égérie d'une célèbre marque de cosmétique trouve une mort étrange dans son appartement de New York.
Au même moment à Bruxelles, la galerie d'art qui abrite l'exposition d'un photographe de mode Ugo Campana, est totalement détruite  par un incendie tandis qu'à Genève, la chef de marque d'une multinationale est victime d'un accident domestique aux conséquences dramatiques.
Ces évènements apparemment isolés vont entraîner Ugo dans un périple à travers les Etats-Unis et l'Europe. Au fil des découvertes, il va se retrouvé plongé bien malgré lui dans une aventure au parfum... de soufre.

Un très bon roman!

J'ai vraiment été tout de suite emportée par ce premier roman de Walter Macchi. Une écriture fluide, une enquête bien menée, des personnages sensuels et intelligents, tous les ingrédients sont réunis pour me plaire.
J'ai aimé ce livre car j'ai tout compris. Dans ce genre de roman, en général on se perd  dans des explications scientifiques, des descriptions tarabiscotées, mais là rien de tout cela et pourtant, l'auteur a du effectuer bon nombre de recherches. C'est un roman qui avance vite et qui reste très fluide. Les découvertes s'enchaînent mais on ne perd pas le fil. Les phrases sont assez courtes conférant au roman une bonne dynamique. On apprend beaucoup de choses aussi, comme la conception d'un parfum: je vous l'ai dit, ce roman est  très documenté mais cela n'est jamais pesant. Le monde des affaires est présenté comme obscur et cruel. Certains ont une ambition sans limite... et sont prêts à tout pour gravir les échelons, quitte à se débarrasser des parasites qui se trouvent sur leur chemin...
On voyage de Genève à Bruxelles, d'Annecy à Manhattan, bref on ne stagne pas! La "mafia" s'invite également dans le livre d'une façon assez sympathique.
Certaines portes sont restées ouvertes... peut-être y aura-t-il une suite? Si tel est le cas, je la lirai bien volontiers^^


Découvrez Le site de Walter Macchi
Lire l'avis de Christine Brunet et Alain Magerotte

Merci aux éditions Chloé des Lys pour cette agréable découverte.

vendredi 21 octobre 2011

La surprise du Hérisson de M. Christina Butler et Tina Macnaughton


Quatrième de couverture:

Une terrible tempête a emporté la maison de Petit Hérisson...
Il part vite se réfugier chez Théo le Blaireau. En chemin, il rencontre d'autres animaux frigorifiés. Mais comment va-t-il pouvoir les aider ?
       
Un livre vraiment adorable sur le partage et l'amitié...
Un petit hérisson qui préparait sa maison pour l'hiver se retrouve bien ennuyé quand une terrible bourrasque détruit son petit nid douillet. Heureusement, il a son écharpe, son bonnet et ses moufles pour le protéger du froid. Il se rend plein d'espoir chez son ami le blaireau.. En chemin, il va faire connaissance d'autres animaux qui souffrent de ce grand froid, il décide de partager son bonnet, ses moufle et même son écharpe afin de les aider à lutter contre le froid. Va-t-il trouver un abri avant d'avoir trop froid? Réussira-t-il à retrouver un abri bien à lui?

Un album tout carton avec des parties en relief douces au toucher en plus d'une belle histoire à partager au moment du coucher. Que demander de plus à ce très bel album?
Pour ma part je suis conquise et j'ai totalement craqué pour les superbes illustrations de Tina Macnaughton qui accompagnent à merveille le texte de M. Christina Butler

Paru le: 3 septembre 2009
Éditeur: Milan Jeunesse
ISBN: 978-2-7459-4037-7
Prix: 8.90€

Ma petite fabrique de doudou: un défi pour Thalie^^


Voilà un magnifique défi...
Vous savez que je n'aime pas la facilité. Je ne suis pas quelqu'un de manuel et pourtant, grâce à ce superbe coffret des éditions Tourbillon, je vais essayé dans les prochains jours de réaliser le magnifique doudou pingouin (ici en couverture).
Je vous propose donc ici un billet fil rouge où je vous mettrai au fur et à mesure l'avancement de ce défi...
Prometteur, n'est-ce pas?
À très vite...

mercredi 12 octobre 2011

Possession d'Elana Johnson

Quatrième de couverture:

Dans le monde de Violette, personne n'imagine transgresser les règles de Penseurs. Eux seuls décident des lois et ont le pouvoir d'influencer les esprits. Mais Violette refuse de se soumettre.
Alors qu'un soir de couvre-feu elle rend secrètement visite à Zenn, celui qu'elle aime depuis toujours, elle est envoyée en prison.
Là bas, elle fait connaissance de Jag, un membre des Rebelles. Elle va vite comprendre que ce jeune homme aussi mystérieux qu'irrésistible peut la conduire vers de nouveaux horizons affranchis de l'emprise des Penseurs.
Mais elle découvre également le prix de la liberté. Violette saura-t-elle affronter la vérité sur les siens?

Un roman en demi teinte...

Violette, Vi, est une jeune ado qui refuse le contrôle des Penseurs. Elle enfreint régulièrement les règles et notamment la principale: ne pas s'approcher trop près des garçons! Pour cette raison, elle est conduite en prison où elle partage sa cellule avec le mystérieux Jag... A partir de là, son monde va vaciller et ses certitudes aussi. Qui est-elle vraiment? Pourquoi se retrouve-t-elle avec ce jeune homme?
"Contrôler ou être contrôler" telle est la question que veut soulever le roman.
Si je n'ai pas pu lâcher ce livre, car le sujet me plaît beaucoup, il a souvent fallu que je m'accroche pour ne pas me perdre! Le sujet est bon, les personnages aussi, mais l'auteur, à force de vouloir sans cesse semer le doute finit par nous brouiller l'esprit. [Et puis, entre nous, dans une société qui ne veut pas de contact entre les garçons et les filles, enfermer Violette et Jag ensemble est bizarre, leur rencontre aurait pu se faire autrement! Mais ça, c'est mon côté trop terre à terre^^.]
Beaucoup de nouvelles technologies, beaucoup de double jeu, finalement on ne sait pas trop comment démêler le vrai du faux et ça m' a dérangée. Et la fin, est juste argggggg!
Difficile de parler de ce livre sans spoiler, sans tout dévoiler.
J'ai aimé cependant, j'ai envie de comprendre pourquoi certains méchants sont comme ça (ceux qui ont lu le livre comprendront pour les autres, je me doute que c'est assez obscure) , pourquoi certains personnages disparaissent et d'autres réapparaissent.
Je me suis vite attachée au personnage de Vi. Elle ne lâche rien et elle va de l'avant, c'est un personnage intéressant. Face à de terribles révélations, elle arrive à garder son sang froid et apprend très vite. Jag et Zenn sont également des personnages qui piquent la curiosité. Aussi insaisissables que le vent, on a parfois envie de les maintenir en place pour percer leurs secrets. Ça va vite, très (trop) vite, chaque page a le droit à un rebondissement. Comment démêler le vrai du faux?
Amour, trahison, secrets, suspense sont au rendez-vous!!! Mais l'ensemble est quand même un peu brouillon... un roman en demi-teinte pour cela.
Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour la découverte.

Les avis de Evey, Le mammouth, Karline, Mycoton

Découvrez la page Facebook :http://www.facebook.com/Possession.Elana.Johnson
Sortie prévue le: 13 octobre 2011
Editeur: Michel Lafon
ISBN: 978-2-7499-1450-3
Prix: 15.95€

dimanche 9 octobre 2011

L'amour mode d'emploi de William Nicholson


Attention: Pour public averti pas avant 15 ans!!!

Quatrième de couverture:

Maddy Fisher a décidé de tomber amoureuse. Le vrai, le grand amour, celui qui empêche de manger et de dormir. Il ne lui reste plus qu'à trouver le garçon idéal! Rich Ross, lui, craque pour la fille la plus poulaire du lycée, totalement inaccessible...
Et si l'amour se trouvait juste sous leur yeux?

Un roman drôle et tendre sur le désir, quand le sexe et amour se confondent.

"Un portrait chaleureux et intelligent du premier amour et de la première fois."
 The Observer                                                            

Un très bon roman, un délicieux moment de lecture!

Maddy est une jeune fille saine, âgée de dix sept ans, elle se sent prête à tomber amoureuse et à franchir un cap dans sa vie de jeune femme. Elle jette son dévolu sur un jeune homme énigmatique, Joe, qui ne semble pas indifférent. Elle laisse alors son cœur s'ouvrir...
Richard, Rich, est un jeune garçon qui est très bohème. Il vit un peu en marge des autres, aime les poèmes, est fasciné par l'un de ses professeur qu'il respecte et admire. Il passe un peu pour un extraterrestre pourtant quand on prend la peine de l'écouter, il est sensible et sensé. Lui craque pour Grace, la fille la plus belle et la plus convoitée. Il est prêt également à franchir une nouvelle étape dans sa vie de jeune homme...
Un jour, les chemins de Rich et Maddy se croisent...

J'ai retrouvé mes dix-sept ans à la lecture de ce roman. J'aurais adoré avoir un livre comme ça plus jeune. Si il n'y a rien de bien original dans le sujet, c'est très bien écrit et les personnages sont irrésistibles. C'est simple, cruel, parfois cru mais toujours sincère et c'est ce qui m'a plu. J'ai adoré avoir le ressenti des deux parties: garçon et fille. J'ai adoré qu'ils ne soient pas les plus beaux et parfaits du monde.
William Nicholson parle de sexe sans tabou. La première fois y est abordée de façon naturelle sans chichi sans mots mal placé. C'est présenté d'une belle façon sans exagération et avec beaucoup d'amour. Un bon roman qui devrait plaire aux ados d'aujourd'hui! (et même aux garçons^^, ce qui fait que je regrette que Gallimard ait mis "pôle fiction filles" car on n'est pas dans un roman midinette même si romantique par moments)...

ISBN: 9782070696642
Pages: 416
Prix: 7.60€

samedi 8 octobre 2011

Un peu de lecture???


AHHHHH, enfin de la lecture:

- L'amour mode d'emploi de William Nicholson
- Le monde dans la main de Mikaël Ollivier
- Fedeylins tome 2 de Nadia Coste (avec une dédicace^^)
- Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys (cadeau de ma copine Lael avec qui j'ai passé encore un très bon moment pour la dédicace avec Nadia Coste)
- La fille du marais de Franny Billingsley
- L'amour dure plus qu'une vie d'Ann Brashares ( qui ira ensuite directement à Lael dont l'anniversaire approche à grands pas...)
- Ennemis de Charlie Higson

N'a plus de sous mais est HEUREUSE (allez comprendre^^)

Un beau programme, de beaux articles à venir et mon petit doigt me dit que ce n'est pas fini: YOUUUUPIIIIII

Je mangerais bien un enfant de Sylviane Donnio illustré par Dorothée de Monfreid



Paru le: 24 janvier 2008
Éditeur: École des Loisirs (L')
Collection: Petite bibliothèque
ISBN: 978-2-211-08998-2
Prix: 5.00€ (existe aussi en grand format et en Lutin poche)



Un jeune crocodile nommé Achille en a assez de manger des bananes. Aujourd'hui c'est décidé, il veut manger un enfant. Pour sa maman, voilà une drôle d'idée! Elle essaye de lui proposer autre chose mais non, Achille ne veut pas changer d'avis: il veut manger un enfant. Même un délicieux gâteau au chocolat ne le détourne pas de son idée fixe. Ses parents s'inquiètent, ne comprennent pas. Achille décide de se rendre à la rivière. Là il découvre une fillette. Va-t-il pouvoir enfin manger un enfant?
Un excellent album!!!
Dorothée de Monfreid, aux illustrations épurées, accompagne délicieusement le texte de Sylviane Donnio. Le côté cruel de l'album est formidable et fait mouche auprès des jeunes enfants. Achille va-t-il réellement manger un enfant? Ils sont inquiets et impatients de connaître le dénouement. Toute la famille se régale à la lecture d'un tel album. Et les loulous sont complètement dedans, c'est drôle et bien vu. Un classique que j'ai re-découvert grâce à la bibliothèque de l'école de mon grand (et devinez? Lui il mangerait bien un crocodile^^).
Incontournable!!!

mercredi 5 octobre 2011

Thalie à la rencontre de ... Cate Tiernan


Vendredi 30 septembre a eu lieu une rencontre exceptionnelle entre Cate Tiernan, ma complice Lael et moi. Organisée grâce à Cécile, attachée de presse pour la collection Black Moon, c’est dans un café que nous avons pu échanger pendant une heure avec l’auteure d’Immortels et Wicca.
Ayant lu sur divers blogs que ces livres avaient fait débats, nous avons essayé d’en apprendre un peu plus auprès de Cate Tiernan.

Une rencontre en toute simplicité...
Avant de commencer à parler des livres, Cate Tiernan nous a immédiatement mises à l’aise. Aussi intimidée que nous, c’est en toute simplicité que l’échange eu lieu. C’est une femme très gentille, souriante et agréable. Nous avons beaucoup ri. Notre anglais parfois approximatif n’a pas empêché un excellent moment d’échange entre nous trois.

Immortels...
Nous avons tout d’abord parlé d’Immortels, lui demandant le message qu’elle voulait que l’on retienne de ce livre. Pour elle, malgré les épreuves qu’a vécue Nastasia, il est important que la jeune femme puisse à un moment de sa vie se poser, se ressourcer : d’où l’importance du retour à la Nature. Avant de s’ouvrir aux autres, Nasty doit se comprendre et se pardonner. L’auteure nous a expliqué que le premier volume traite du « apprendre à vivre avec soi », le deuxième « apprendre à vivre en communauté ; commencer à s’ouvrir aux autres » et le troisième « élargir encore cette ouverture d’esprit ».
À propos du "Wiccanism" ...
Cate Tiernan ne pratique pas la wicca. Elle nous a bien dit que son but n’était pas de faire de la propagande ou de convertir ses lecteurs. Elle aime simplement la philosophie de ce mouvement et il ne sert qu’à aider les personnages, plus particulièrement Morgan, dans Wicca, à grandir et à penser par elle-même. Il aide la jeune fille à s’affirmer et à devenir une adulte.

Des livres pour faire grandir...
Notre rencontre a beaucoup été centré sur cet aspect des livres. Cate Tiernan écrit des livres qu’elle-même aurait aimé lire adolescente. Avec Lael, nous avons adoré ces lectures qui offrent de vrais moments de bien être, qui permettent de réfléchir et de relativiser sur beaucoup de choses et nous avions besoin de comprendre pourquoi cet importance de la communauté, de la magie, du retour à la Nature. Si effectivement il est question de magie, de Wicca, ce n’est pas un but en soi mais un moyen pour les personnages de parvenir à s’accomplir en tant que personne. Pour Cate Tiernan, il ne s’agit en aucun cas de romans initiatiques !
Je peux vous assurer que ce fut une heure magique car Cate Tiernan est vraiment une personne humble et elle nous a parlé en toute simplicité et en générosité. Nous avons souhaité conduire cet entretien sous forme de conversation et non sous forme de question/réponse beaucoup trop agressif et informel. Cela a été beaucoup plus riche et intéressant et nous nous sommes senties à l’aise. C’est une rencontre réussie et nous en garderons un superbe souvenir.

mardi 4 octobre 2011

Pas d'école pour Ti'nours de Valérie Weishar Giuliani illustré par Laure Phelipon


UN IMMENSE COUP DE COEUR!!!
Quatrième de couverture:
Catastrophe ! Cette année, Louna doit affronter seule la rentrée...
Des petits mots pour passer une journée à l'école sans doudou !
       
Louna rentre à la grande école et pour la première fois, elle va devoir effectuer cette rentrée sans son doudou préféré. La séparation n'est pas facile mais les retrouvailles n'en seront que meilleures...
Je suis totalement sous le charme de Ti'nours , j'étais déjà fan du travail de Laure Phelipon mais alors là je le suis encore plus! Les couleurs sont superbes, les personnages juste à croquer. Louna est trop mignonne et le Ti'nours est juste parfait rond et moelleux à souhait. On n'a qu'une envie lui faire un  gros câlin. Aussi quand Louna part à l'école, on comprend aisément pourquoi la séparation est si difficile.

Mon nounours était comme ça quand j'étais petite aussi mon cœur de sensible s'est reconnu dans cet album. Chacun aura vécu cette terrible séparation à son entrée à la grande école. Un jour, on doit grandir, et ce n'est pas simple.

Le texte de Valérie Weishar Giuliani est très doux et tout en rimes. Cette amoureuse des ours nous régale une fois de plus (souvenez-vous j'avais beaucoup aimé Hugo, un héros... un peu trop gros).
Bref, vous l'aurez compris c'est un album trop mignon qui m'a complètement fait fondre.
À découvrir d'urgence!!!

Paru le: 23 septembre 2011
Éditeur: Tournez la page jeunesse
ISBN: 978-2-364-73009-0
Prix: 7.90€ (mini mini)
Merci à Séverine et aux éditions Tournez la page pour ce superbe envoi.

Rub et Ol ont peur du docteur de Christel Durantin illustré par Sébastien Gauvin


 
Quatrième de couverture:

Rub et Ol sont deux garnements qui ont peur dès qu'ils ont affaire au docteur.
Des petits mots pour faire comprendre aux enfants l'importance de prendre leurs médicaments...
      

Un petit album fort sympathique pour apprendre aux enfants à ne plus avoir peur du docteur. Si être malade permet de rester bien au chaud à la maison, en général c'est également synonyme de: Rendez-vous chez le docteur et qui dit docteur dit médicaments et là, tout se complique...
Rub est une petite fille malicieuse qui ne veut absolument pas écouter ses parents ni prendre ses médicaments, résultat des courses, elle se retrouve à l'hôpital car son état à empiré. Heureusement plus de peur que de mal mais finalement, à cause de son entêtement, elle a vu encore plus de docteurs et a même eu le droit à des piqûres. La leçon a porté ses fruits, Rub a compris que lorsqu'on est malade, il faut se soigner si on ne veut pas que ça empire, le docteur est là pour qu'elle aille mieux.

J'aime bien cet album car il va jusqu'au bout des choses. La petite ne veut pas prendre ses médiacments? Elle en subit les conséquences. Les enfants à qui l'on va lire cet album vont se dire: "oulà, finalement, un médicament ce n'est pas bien méchant, au moins on reste auprès de papa et maman". Le point de vue est intéressant.
Je le recommande pour tous les parents confrontés à ce problème.

Paru le: 23 septembre 2011
ISBN: 978-2-364-73007-6
Prix: 7.90€

Merci à Séverine et aux éditions Tournez la page pour cet envoi

Quand Tine ne veut pas manger à l'école de Bénédicte Carboneill illustré par Manola Caprini


Quatrième de couverture:
Justine, alias Tine, déteste la cantine.
On dirait qu'ils font exprès de proposer aux enfants des menus pas du tout appétissants...

Des petits mots pour inciter les petits à retrouver l'appétit !       
Chaque jour de la semaine un nouveau menu est proposé aux enfants. Mais Tine ne veux pas manger à l'école parce qu'elle a décrété que ce n'était pas bon. Toutefois, en petite fille courageuse, elle goûte à tous les plats et, parfois ce sont de bonnes surprises qui l'attendent, parfois cela confirme ses goûts.
J'ai bien apprécié cet album qui est , je trouve, assez intelligent (on reconnaît l'expérience de la maîtresse de maternelle de Bénédicte Carboneill). Cette petite fille réfractaire à la cantine est obligée d'y aller tous les jours et plutôt que de se braquer, elle goûte à tout. C'est ce que l'on explique aux enfants, avant de dire ce n'est pas bon (et combien de fois l'avons nous entendu?), on goûte et après on dit:" j'aime "ou "je n'aime pas".
Les illustrations sont très mignonnes un peu esprit BD, j'aime beaucoup le travail de Manola Carpini (affascinando^^)
À la fin de chaque menu, l'auteure pose une question:  "et toi aurais-tu tout mangé?", "et toi, quel est ton plat préféré?" etc. C'est donc un livre participatif, l'enfant se reconnaît en Tine et la discussion peut s'engager autour du livre. Une bonne idée!
J'avoue que j'ai apprécié aussi le fait que ce soit l'un des premiers livres sur la cantine, un sujet peu exploité en littérature de jeunesse.
Je le recommande donc chaudement!

Paru: 23 septembre 2011
ISBN : 978-2-364-73008-3
Prix: 7.90€ Un tout petit prix pour un excellent album, aucune raison de se priver!
Je remercie Séverine et les éditions Tournez la page pour cet envoi, je suis très heureuse de ce partenariat!

lundi 3 octobre 2011

Une belle surprise ce matin au courier...

C'est un IMMENSE plaisir pour moi de vous confirmer ce partenariat avec les éditions Tournez la page . Voici les trois albums reçus ce matin. Très prochainement, plus d'infos...

dimanche 2 octobre 2011

Nés à minuit tome1 Attirances de C.C Hunter



Paru le: 29 septembre 2011
Editeur: Michel Lafon
ISBN : 978-2-7499-1448-0
Nb. de pages: 405 pages
Prix: 15.95€
Quatrième de couverture:

L'été s'annonce mouvementé pour Kylie.
Après un enchaînement de catastrophes, ses parents l'envoient dans un centre spécialisé pour adolescents marginaux. Ou plutôt hors du commun : ici cohabitent sorciers, vampires et autres créatures de la nuit. Tous sont persuadés que Kylie n'est pas là par hasard... Aidée de ses nouveaux amis, elle tente de découvrir sa vraie nature. Aurait-elle un lien avec le rôdeur fantomatique qui la poursuit sans répit ? Sa quête est perturbée par l'arrivée de Derek et de Lucas qui semblent tous deux déterminés à la séduire.

Prisonnière de dangereuses attirances, Kylie saura-t-elle trouver sa place dans ce nouveau monde ?   
Une lecture idéale pour se détendre!!!

Avant toute chose, j'ai beaucoup aimé la couverture de ce roman, la jeune demoiselle au cœur de cet arbre à double troncs laisse sous entendre qu'elle est à la croisée d'un chemin, qu'elle sera en constante dualité et c'est exactement ce que j'ai trouvé à l'intérieur. C'est assez bien vu de la part de l'éditeur.

La jeune fille, Kylie est envoyé dans un centre pour jeunes délinquants à la suite d'un quiproquo. Sa vie est en plein chambardement: ses parents divorcent, elle vient de perdre sa grand-mère, son petit ami l'a plaquée. Et le fameux centre en question n'est en fait qu'un vaste repère de créatures en tout genre. Que vient-elle faire au milieu de métamorphes, sorcières, fées, vampires et autres loups garous? Est-elle vraiment si différente d'eux? Pourquoi cet homme en treillis la suit-il de partout? Et plus étrange encore pourquoi semble-t-elle la seule à le voir?
Même si il n'y a rien de bien innovant dans ce roman, premier tome d'une trilogie (et oui, encore),  je suis bien loin d'avoir détesté. C'est une lecture légère et agréable où l'on retrouvent les ingrédients qui font mouche: trio amoureux, pouvoirs magiques, vampires, loups garous et autres créatures.
J'ai aimé le fait que l'on ne connaisse pas le don de Kylie tout de suite: on le découvre peu à peu et tout porte à croire que ce don est plus étendu encore.
Certains passages ont un air de déjà vu mais tout de même, on arrive à se laisser convaincre par les personnages principaux: les dons sont en constante évolution, une improbable amitié voit le jour entre une sorcière et une vampire, un mystérieux et inquiétant loup garou aussi attirant que potentiellement dangereux réapparaît dans la vie de Kylie...
Les plus midinettes d'entre nous apprécieront la foison de beaux jeunes hommes et les férues de créatures seront servies.
En résumé, une lecture agréable et facile, idéale pour la détente. À vous de juger...

Merci à ma copine Lael pour la découverte du livre.
Découvrir la page facebook
Lire les avis deFrancesca, Céline, Heclea
   

samedi 1 octobre 2011

Le roi SuperSuper d'Alex Sanders



Paru le: 8 septembre 2011
Éditeur: Gallimard Jeunesse Giboulées
Collection: Les Rois Les Reines
ISBN: 978-2-07-064058-4
Nb. de pages: 24 pages
Prix: 6.00€





Le roi SuperSuper conduit un Super-Château-Fusée et a un super assistant, Super As, qui lui aussi a d'incroyables super-pouvoirs. Son ennemie de toujours la reine VilaineVilaine, vexée par une de ces super-bagues, décide de se vengée. Elle va transformer le roi CrokCrok en dragon et gare à qui croisera sa route.
Le roi SuperSuper va-t-il s'en sortir? Réussira-il a déjouer le plan machiavélique de cette reine vraiment très vilaine?

J'ai passé un très bon moment de lecture. Mon grand a rigolé du début à la fin en voyant les dessins d'Alex Sanders et le texte n'est pas mal du tout. J'ai beaucoup aimé le CrokCrokzillaaaaa qui m'a fait penser à la sorcière dans le dessin animé Merlin. (Oui, je sais cela ne date pas d'hier mais bon, que voulez-vous, on a les références qu'on peut^^) et la chute est assez mignonne.
Quel Super roi ce roi SuperSuper! Les adultes apprécieront le passage: " Et il avait, en guise de musculature abdominale, de véritables tablettes de chocolat, qui faisaient fondre la reine ChocoChoco" (Entre nous, je me demande bien pourquoi c'est toujours la reine qui est fondue de chocolat mais bon si cela fait plaisir à ces messieurs, jouons le jeu^^).
Un petit extrait qui met l'eau à la bouche, non? (waouh, j'ai un humour du tonnerre...)
Plus sérieusement, je suis FanFan des Rois et des Reines d'Alex Sanders parce que c'est drôle et qu'on passe de bons moments en famille.

Merci à ma copine Lael pour ce cadeau.