vendredi 31 mai 2013

A l'ombre de l'oubli de Mireille Disdero

Date de parution : 11/04/13
Éditeur : Seuil
ISBN : 978-2-02-110957-3
Présentation : Broché
Nb. de pages : 174 pages
Prix: 11€

Note: 5/5 ÉNORME COUP DE COEUR!!!!!!

Quatrième de couverture:

Violette est belle et intelligente.
Arnaud n'a d'yeux que pour elle. 
Mais après une rencontre organisée par des amis virtuels rencontrés sur le net, Violette devient morse et se replie sur elle-même. Que s'est-il passé lors de cette soirée ?
Elle ne se souvient de rien. Arnaud devra faire preuve de patience pour aider Violette à recouvrer la mémoire. Et elle, de beaucoup de courage pour accepter la vérité.
 
Un récit très sensible où l'amour et la parole, face au drame et à la douleur, se révèlent les plus forts de remèdes.
 
Un roman puissant et délicat à la fois...
 
Vous me suivez depuis longtemps à présent, ce n'est pas une surprise, je suis très sensible aux romans dits "de vie". Ces romans qui abordent des sujets d'actualité de façon légère ou plus rude. Je me suis donc plongée, sans attendre une minute, dans ces pages et je n'ai repris mon souffle qu'au point final.
 
Violette a dix-sept ans, la vie devant elle. Belle comme le soleil levant, intelligente, elle démontre un talent certain pour l'écriture de poèmes. Elle participe activement à un forum littéraire, Pen Touch, et publie quotidiennement sur son blog Les carnets de poésie.
A ses côtés, Arnaud, l'ami de toujours, son inséparable depuis la cinquième. Depuis quelques temps cependant, leurs sentiments évoluent. Les peaux se frôlent, les regards se cherchent...
Un jour, Violette est invitée à une rencontre sur Paris entre les membres de Pen Touch. La jeune fille est ravie et décide de s'y rendre. Ses parents, journalistes, sont constamment absents, pas besoin de permission, sa grand-mère censée "jouer les chaperons" ne posera aucune résistance.
Arnaud préfère ne pas y aller. Violette ira donc seule.
Sur place elle doit retrouver Lili (avec qui elle a sympathisé il y a quelques années et avec qui elle administre Pen Touch) et Ahriman, un autre membre du forum qui ne cesse de la complimenter sur ses écrits depuis son inscription et qu'Arnaud ne supporte pas sans s'expliquer pourquoi (jalousie? Intuition?).
Mais rien ne va se passer comme prévu. Lili absente, le temps se gâte, les choses tournent à l'orage.
La vie bascule: nous sommes en novembre.
Violette rentre chez elle le lendemain mais quelque chose s'est brisé en elle, sans qu'elle parvienne à le nommer.
Arnaud le sent, il est présent, devient omniprésent.
Et la vérité enfin se dévoile peu à peu.
 
J'ai ouvert ce roman, j'ai été happée, j'en suis sortie bouleversée.
Ce n'est pas un roman larmoyant, c'est un roman poignant, juste et honnête. L'écriture de Mireille Disdero est tout en nuances, elle guide le lecteur, prend sont temps pour poser les mots, pour lâcher LE mot.
Violette est un personnage tellement crédible. A la fois mature, devant se gérer seule la plupart du temps, elle réussit cependant à être une très bonne élève; et immature cherchant sans cesse des limites qui ne viennent pas.
Elle est candide, comme on peut l'être à dix-sept ans, confiante en la vie, accordant facilement sa confiance. Encore enfant au moment de se rendre à Paris, c'est une adulte qui rentre chez elle le lendemain. Une adulte qui va devoir affronter ses démons, qui ne sait pas où trouver de l'aide, qui se raccroche aux branches comme elle peut, qui essaye de ne pas se noyer, de ne pas sombrer.
Et Arnaud, sa moitié, son (fragile) équilibre, ce jeune homme, cet homme jeune, qui décide de la porter sur ses épaules et va l'aider à affronter l'horrible vérité.
Le message véhiculé par ce livre est très fort. Violette, un si joli prénom, qui porte en elle l'intitulé du crime dont elle a été victime. Nous la voyons sombrer peu à peu et nous espérons qu'elle va saisir la main tendue par Arnaud et se relever. Mais comment se remettre de l'indicible?
Un roman qui m'a coupé le souffle!
 
**************
 
Et un tel coup de cœur m'a donné envie d'en apprendre plus sur Mireille Disdero qui a eu la gentillesse de répondre à une petite interview:
 
 
1. Après avoir été totalement emportée, bouleversée par votre roman, j'aimerais en apprendre un peu plus sur vous. Pouvez-vous nous parler de votre parcours? Comment êtes-vous devenue auteure?
J’habite à Bangkok en Thaïlande et j’aime voyager, bouger, écrire des instantanés de vies... Le voyage s’y prête bien. Mon origine ? La Provence. J’y suis née, j’y ai fait des études de Lettres et j’y ai un tout petit peu enseigné le français.
J’aime les livres. Tous. Les lire, les écrire, les toucher, travailler avec…
Mon métier ? Écrivain et bibliothécaire avec un penchant pour la littérature jeunesse et la poésie.
 
Je suis devenue auteur petit à petit, en m’améliorant, j’imagine. Voilà un peu plus de 10 ans, j’ai voulu proposer mes textes à des éditeurs et ils ont été acceptés. C’était le bon moment.
J’écris sans distinction d’âge de lecteur. Mais mes trois derniers romans (publiés au Seuil) s’adressent tout particulièrement à des adolescents.
2. À l'ombre de l'oubli aborde un thème particulièrement difficile, celui du viol, comment avez-vous eu l'idée de ce roman?
La première idée d’écrire sur ce thème m’est venue quand j’ai été jurée dans un procès d’assises, lors d’une affaire de viol sur une enfant par son père adoptif.
Quand la victime a trouvé la force de porter plainte, de nombreuses années s’étaient écoulées, une longue période de silence où elle avait dû survivre malgré tout… mais à quel prix !
Cette expérience de jurée d’Assises m’a secouée profondément, m’a appris beaucoup et m’a poussée à réagir contre ce qui n’est pas acceptable.
De plus le viol est peu traité en littérature jeunesse. C'est un sujet dont on parle peu, à commencer par les victimes (une personne violée sur dix seulement porte plainte).
Alors avec « A l’ombre de l’oubli », j’ai eu envie de donner la parole ou de la libérer, de délier les langues (si possible) par l’intermédiaire du témoignage de mes personnages Violette et Arnaud. Ceci concerne aussi bien les garçons que les filles.
 
3. Espace libre: vous pouvez parler de ce qui vous tient à cœur: projets, parutions, ou autre.
- Un projet : écrire des romans qui se déroulent en Asie. Pour l’instant, je suis en immersion…
- Petite annonce : Je cherche un lecteur critique (littérature jeunesse et jeunes adultes) pour mes prochains romans (bénévole, mais dont le nom sera bien sûr mentionné lors de la publication)
- Partage : un petit texte écrit lors d’un voyage à Hanoï, au Viet Nam :
L’infiniment petit
 
Les sons, les pas, les terres se mélangent
Hanoï la nuit ou Bangkok
Deux fillettes assises dans la rue
Les cheveux mouillés, sombres et brillants
Cherchent la petite bête
Puis l'écrasent entre deux doigts.
Mireille Disdero
- Pour me joindre ou pour aller plus loin :
mireille.disdero@gmail.com
Page auteur de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse : http://repertoire.la-charte.fr/repertoire/i259-mireille-disdero
 
Un grand MERCI à Mireille Disdero pour son superbe roman tout d'abord et pour avoir consacré de son temps pour l'interview.


mercredi 29 mai 2013

Non nobis domine de Christine Brunet

Paru le: 26/04/2013
Éditeur: Gascogne
ISBN : 978-2-36666-012-8
Format : 12 cm x 15,6 cm
Nb. de pages : 300

Note: 4/5

Quatrième de couverture:
 

Un jeu en marge des règles, une fausse donne qui mènera les protagonistes à une fin programmée.
Un jeu banal qui tourne au cauchemar, une course poursuite effrénée entre Auvergne et Cantal, les moyens scientifiques du XXIe siècle au service d'une légende... Le trésor des Templiers est-il, enfin, à portée de main ? La piste est brûlante, les appétits se déchaînent.
Un thriller qui pousse les héros dans leurs retranchements et dévoile les travers peu reluisants de l'âme humaine.
***
Née dans le sud de la France, elle passe toute son enfance à Aubagne, patrie de Marcel Pagnol. Passionnée de langues, elle poursuit alors des études de tchèque qui l'amènent à Prague, à l'université Charles, puis au Caire pour apprivoiser la langue arabe.
Elle part en Bourgogne puis en Grande-Bretagne. C'est à Preston qu'elle commence à écrire, d'abord des récits de science-fiction puis des romans d'aventure et des thrillers. Après un détour par l’Auvergne, elle retrouve son sud natal. Grande voyageuse, elle parcourt le monde. De Madagascar au Ladakh, du delta de l'Orénoque au Gobi (...), elle exerce son esprit critique et son sens du partage.
Rédactrice en chef d’une petite revue littéraire , « Les petits papiers de Chloé » et présentatrice d’une émission culturelle mensuelle, Actu TV, elle poursuit son travail d’écriture.
Après Nid de vipères, Dégâts collatéraux, Le dragon bleu, et E16, Non Nobis Domine est son cinquième thriller.


Un cinquième opus qui sait se renouveler...

Le risque, lorsque l'on suit les "aventures" de personnages récurrents, est la lassitude. Or, ici ce n'est pas du tout le cas. Encore une fois, j'ai retrouvé ce rythme trépident et hâletant que j'affectionne tant chez Christine Brunet mais le décor, la construction du récit, la psychologie des personnages prend un autre tournant.
Je dirai que cette fois, l'auteure revient à des codes plus "classiques" (mais sans être ennuyeux pour autant). Si Axelle est toujours aussi "unbreakable", il n'y a pas de dimension surnaturelle (contrairement au troisième opus Le Dragon bleu), on a un retour de méthodes plus traditionnelles, une enquête policière bien ficelée riche en rebondissements. Un changement de style qui sied également très bien à l'auteur et qui apporte un nouveau souffle bienvenu pour le lecteur.
J'ai aimé plonger dans une chasse au trésor délirante où tous les coups sont permis. J'ai tremblé quand les choses se sont envenimées et quand une fois de plus Axelle s'est retrouvée au cœur du cyclone. J'ai été sensible au fait qu'Axelle avec le temps commence à baisser les armes. Sa relation avec le père de son fils évolue, elle est plus humaine, plus accessible.
Et puis, j'ai souris en lisant car vraiment cette héroïne est pleine de ressources et même pieds et poings liés trouve encore le moyen de nous épater...
Enfin, j'ai surtout passé un bon moment de lecture car une fois de plus les pages défilent à une vitesse folle, tout est très maîtrisé, très documenté, oui, j'ai vraiment apprécié ce roman... Qui pour arrêter Axelle? A suivre...




lundi 27 mai 2013

Peintures pressées: un musée imaginaire de Bernard Friot

Date de parution : 17/04/13
Editeur : Milan (Editions)
ISBN : 978-2-7459-6094-8
Nb. de pages : 111 pages
Prix: 11.90€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Une trentaine de fictions dans la veine du meilleur Bernard Friot. Des fictions inspirées cette fois par des tableaux ou des peintres connus et d'autres plus inattendus. Un tableau (ou plusieurs), une fiction qui en est librement inspirée, telle est l'essence de ce livre. Les peintures que Bernard Friot a aimées à l'origine de différents textes, que les collégiens, une fois de plus, se régaleront de lire.
Des tableaux mis en lumière par ces textes et que l'on n'oubliera plus. Une promenade dans un musée imaginaire qui se veut tour à tour poétique, drôle, caustique, horrifique, moderne.
 
 
Un livre original...
 
Comment faire aimer la peinture à nos pré-ados et ados? Et s'ils inventaient des histoires à partir de tableaux?
Voilà l'idée géniale de Bernard Friot! En une trentaine d'histoires courtes (ou "pressées" pour reprendre l'adjectif cher à l'auteur), nous plongeons l'espace d'un instant dans une peinture et le temps de quelques phrases, l'auteur tricote une anecdote, construit un poème, imagine un moment de vie...
 
 
 
Ce qui est assez incroyable, c'est que Bernard Friot part de quelque chose de figé et l'anime grâce à ses mots.
J'adore la peinture et ce que j'aime par dessus tout c'est tout "l'imaginaire" que le peut se créer autour  d'un tableau. Je me suis souvent demandé en observant une toile de maître ce qu'il avait en tête à ce moement là. Et que l'auteur parte d'un tableau pour imaginer une fiction autour ça me plaît beaucoup.
 

Je pense que les lecteurs de ce livre ne seront pas au bout de leurs surprises: entre histoire d'amour, prière, récit absurde, lettre etc. On voyage de tableau en tableau sans jamais savoir où l'on va attérir.



vendredi 24 mai 2013

J'apprends à lire et à écrire: méthode simple et rapide de Colette Ouzilou

Date de parution : 18/08/11
Éditeur : Belize (Editions)
ISBN : 978-2-917289-40-2
Nb. de pages : 123 pages
Prix: 12.50€

Quatrième de couverture:
 
Ce manuel d'apprentissage de la lecture, destiné au CP, peut être utilisé dès l'âge de 5 ans, aussi bien par l'école que par les parents. Il propose une méthode progressive. Chaque leçon donne à découvrir une lettre-son, ses règles de combinaison et sa mise en pratique en lecture immédiate. Cette méthode est rapide. Une année scolaire suffit pour initier le débutant aux règles alphabétiques et pour les utiliser spontanément en toute liberté.
Elle est sécurisante. Les mots n'étant donnés à lire qu'après étude de leurs lettres, l'enfant n'est jamais contraint de les reconnaître par coeur, défaut majeur des méthodes mixtes actuelles. Cette méthode est stimulante. Les textes de plus en plus fournis confrontent l'enfant à un vocabulaire plus riche que le sien, qui l'entraîne ainsi à questionner et à s'instruire. L'écriture fait l'objet d'indications détaillées afin de donner une "bonne forme" manuscrite à chaque lettre.
Cette méthode est simple à utiliser. Elle contient un guide pédagogique intégré en tête du manuel, complété à chaque leçon par des commentaires informatifs sur les points délicats pouvant poser problème.
 
 
Une méthode assez simple et bien construite...

Colette Ouzilou est orthophoniste depuis 1973 et également l'auteur du célèbre Dyslexie, une vraie fausse épidémie. Elle connaît donc parfaitement les besoins des jeunes enfants et les diverses difficultés qu'ils peuvent rencontrer.

A savoir: "Cet ouvrage s'appuie sur les toutes dernières recherches en neurophysiologie de la lecture, tout en suivant  les dernières orientations de l'éducation nationale. Il offre à l'enseignant, aux parents et à l'apprenti une voie unique et simple d'apprentissage. Cette méthode, qui s'adapte à tous les enfants scolarisés, est donc simple à utiliser et, si son cursus est respecté, très efficace pour acquérir une bonne lecture et une bonne orthographe."(Dixit l'auteur)

Au début de l'ouvrage, un guide pédagogique aide l'enseignant ou le parent à comprendre le fonctionnement du livre.
On y apprend entre autres choses que "la lettre sera donc découverte par le son qu'elle représente". Je ne sais pas pour vous mais j'ai, pour ma part, appris à lire grave à la méthode phonétique et donc cette phrase m'a rassurée car je n'ai jamais rencontré de difficulté de lecture ni d'écriture grâce à cette méthode...

 
L'ouvrage de Colette Ouzilou propose aussi une méthode d'écriture ainsi:"Une leçon d'écriture suivra la découverte de chaque lettre". On nous explique comment mettre cela en pratique de façon extrêmement claire.


A savoir: Cet ouvrage s'adresse particulièrement aux enfants en GRANDE SECTION DE MATERNELLE ou CP. Ils ont acquis une certaine aisance gestuelle indispensable à l'apprentissage de l'écriture. Je pense donc qu'il ne faut pas trop brûler les étapes avec un enfant trop "jeune".

La présentation est très claire en tout cas (oui, j'insiste sur ce point^^) et l'enseignant (ou le parent) est très bien guidé.
Mon grand de 5 ans et quelques mois a très envie d'apprendre à lire, j'ai commencé cette méthode en douceur,  pour moi: "qui va piano va sano", mais ça à l'air très prometteur.

mercredi 22 mai 2013

Petite bibliographie sur...: Les dangers domestiques.

Parce que l'on n'est jamais assez prudent, parce que les enfants ont besoin d'explications, parce qu'en tant que parents nous nous devons d'en avoir toujours conscience, je souhaite aujourd'hui vous proposer une sélection d'ouvrages autour de ce thème si important.
Si vous avez des références n'hésitez pas à me les communiquer et je les ajouterai.
 
 
Mon préféré,
Attention Léon! un accident est si vite arrivé!
De Laurence Pérouème
 

 
 

Date de parution : 27/09/12
Éditeur : Belize (Editions)
Collection : Le fil de la vie
ISBN : 978-2-917289-66-2
Nb. de pages : 31 pages
Dimensions : 17,6 cm × 20,9 cm × 0,7 cm
Prix: 9.90€

Note: 20/20

Présentation:
Léon est un jeune chat qui découvre le monde. Il va partout, touche à tout et n'a aucune conscience du danger. A chaque instant, il risque un accident, dans le jardin ou à l'intérieur de la maison. Heureusement les adultes veillent... Les péripéties de la famille chat, joliment illustrées, sont racontées avec humour et légèreté. A la fin de l'ouvrage, un court documentaire rappelle quelques conseils simples et efficaces pour prévenir les accidents domestiques
 
INFO+: Laurence Pérouème est "Engagée dans la prévention des noyades d'enfants depuis 1997, et dans la prévention des accidents domestiques depuis plus de quinze ans, [son] association (qu' [elle] préside toujours, Sauve-qui-Veut) s'est mobilisée pour une véritable politique de prévention et notamment la réglementation Raffarin sur les piscines. Forte de [son] expérience, [elle a] voulu en faire profiter les parents et le grand public à travers ce livre,"Attention, Léon !".
 
 
 
Attention ! - La maison est pleine de dangers. de Bénédicte CarboneillAttention !. La maison est pleine de dangers



Bénédicte Carboneill
Elen Lescoat (Illustrateur)
Date de parution : 09/09/10
Editeur : Auzou (Editions)
Collection : J'apprends tout seul
ISBN : 978-2-7338-1380-5
Nb. de pages : 26 pages
Dimensions : 21,7 cm × 21,7 cm × 1,5 cm
Prix: 11.80€
 
Résumé:
 
Deuxième opus de la collection J'apprends tout seul, " Attention ! La maison est pleine de dangers " est un ouvrage aussi bien destiné aux enfants qu'aux parents. Il a été relu et corrigé par le docteur Isabelle Aubier, pédiatre de profession, qui a apporté à cet ouvrage, par son expérience, un éclairage pédagogique. " Attention ! La maison est pleine de dangers " a pour objectif de faire prendre conscience aux parents des dangers au sein de la maison. Les enfants sont, par définition, inconscients du danger et incapables d'anticipation car ils sont curieux, explorateurs et inventifs. Ils veulent être autonomes et expérimenter eux-mêmes, c'est donc à vous, parents, d'anticiper les situations dangereuses et de réaliser que la prévention est très importante !
 
 
Je ne joue pas avec les allumettes - Pour éviter les accidents domestiques. de Chloé Laborde et Caroline Dall'AvaJe ne joue pas avec les allumettes. Pour éviter les accidents domestiques
Chloé Laborde
Caroline Dall'Ava
Date de parution : 16/10/08
Editeur : Elan vert (L')
Collection : Les Pieds sur Terre
ISBN : 978-2-84455-119-1
Nb. de pages : 21 pages
Dimensions : 24,5 cm × 24,5 cm × 0,8 cm
Prix:12€
 
Résumé:
 
Qui est en danger dans la maison ? Où sont les zones à risque ? Pourquoi le jardin peut-il devenir dangereux ? Un album ludique qui t'apprend les petits gestes pour mieux connaître et prévenir les accidents domestiques.
 
********************************
A destination des  parents:
 
 
Prévenir les accidents domestiques. de Isabelle LouetPrévenir les accidents domestiques
Isabelle Louet
Date de parution : 01/05/13
Editeur : Massin
Collection : 1000 idées
ISBN : 978-2-7072-0740-1
Présentation : Relié
Nb. de pages : 79 pages
Poids : 0,338 Kg
Dimensions : 19,6 cm × 22,4 cm × 1,0 cm
Prix: 9.50€
 
Accidents domestiques. - Sécuriser, anticiper, réagir. de Rosine Depoix et Michel Cymes
Accidents domestiques.. Sécuriser, anticiper, réagir
 
Rosine Depoix, Michel Cymes
Date de parution : 23/04/02
Editeur : Jacob Duvernet
Collection : Guides France Info
ISBN : 2-84724-031-4
Nb. de pages : 120 pages
Dimensions : 11,0 cm × 18,0 cm × 0,7 cm
Prix: 7.22€
Résumé:
 
Les accidents domestiques entraînent deux fois plus de décès que les accidents de la route. Les personnes âgées et les enfants en sont les principales victimes. Pourtant, ces accidents de la vie courante ne doivent pas être considérés comme une fatalité : des gestes simples peuvent les prévenir. Ce guide passe en revue les dangers auxquels vous êtes exposé dans la maison et ses alentours. Comment aménager son logement pour protéger ses enfants ou éviter les chutes qui menacent les personnes âgées ? Quels accessoires de protection acheter ? Quels gestes de secours faut-il adopter dans une situation d'urgence ? Voici toutes les clés pour assurer votre sécurité au quotidien et ne plus vous laisser surprendre.
 
Les accidents domestiques chez l'enfant de 0 à 5 ans. de Fatima Hadj-Ahmed Chelouah 
Les accidents domestiques chez l'enfant de 0 à 5 ans
Fatima Hadj-Ahmed Chelouah
 
Date de parution : 01/09/09
Editeur : Publibook/Société écrivains
Collection : Santé
ISBN: 978-2-7483-4946-6Prix: 28.40€
 
Résumé:
 
Les accidents de la vie courante comprennent les accidents domestiques qui représentent 80 % des accidents chez les enfants de moins de un an et 60 % chez les enfants âgés de un à cinq ans. La problématique est donc inévitable et des systèmes de prévention doivent être mis en place. Cette étude tend de façon didactique à définir et analyser les typologies d'accidents domestiques tout en mettant en avant le rôle du pharmacien d'officine comme professionnel de la santé pouvant recueillir et transmettre des informations précises sur les accidents pour un suivi plus efficace.
 

UN SITE INTERNET INTELLIGENT: Les experts de la prudence, à découvrir en cliquant ici

lundi 20 mai 2013

Douze minutes avant minuit de Christopher Edge

Date de parution : 02/05/13
Éditeur : Flammarion
ISBN : 978-2-08-128659-7
Nb. de pages : 331 pages
Prix: 13€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:
 
Londres, 1899
Tous les soirs, douze minutes avant minuit, un phénomène inquiétant frappe un hôpital psychiatrique : les patients se mettent à écrire frénétiquement d’étranges messages sur des papiers, des murs, et même leur peau.
Penelope Tredwell, propriétaire à treize ans du célèbre magazine Le Frisson illustré, et auteur d’histoires terrifiantes, décide d’enquêter.
Bientôt prise au piège dans une véritable toile d’araignée, Penelope regarde d’un œil angoissé les minutes s’écouler : chacune d’elles la rapproche du vénéneux complot qui se prépare…


Plongez au cœur d'une intrigue palpitante...

Penelope, du haut de ses treize ans, gère d'une main de maître le célèbre magazine Le Frisson illustré dont elle a hérité à la mort de son père [ce bien entendu dans le plus grand secret...].
Seulement voilà, non contente de ces fonctions, la demoiselle est en plus un écrivain de talent qui se cache sous le pseudonyme de Montgomery Flinch. Auteur adulé et mystérieux s'il en est, un jour va être obligé de se dévoiler un peu.
Penelope, en malicieuse qui se respecte, invente alors un statagème: se servir d'un comédien pour assouvir la curiosité des lecteurs. Cependant, de curieux évènements risquent de mettre son secret en péril.
En effet, le directeur d'une clinique psychiatrique décide de faire appel au célèbre Montgomery Flinch pour l'aider à résoudre une mystérieuse et fort inquiétante affaire: tous les soirs, douze minutes avant minuit exactement, un mal surprenant frappe les patients qui se mette à écrire frénétiquement jusqu'à l'épuisement des choses complètement incongrues (au premier abord). Une mission qui va ravir Penelope et beaucoup moins sa couverture. Mais quand Penelope veut quelque chose... Et la demoiselle n'a pas froid au yeux! Réussira-t-elle à trouver la cause de cet étrange phénomène? Qui se cache derrière tout ça? Quels dangers va-t-elle devoir affronter?

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. C'est le premier volume d'une série certes, mais ce qui est très bien c'est que le mystère est résolu à la fin et ne nous laisse donc pas sur notre faim^^
J'ai trouvé ce roman très féministe et moderne malgré l'époque où il se déroule. C'est assez intéressant de ce point de vu aussi car les femmes sont les figures fortes, ça change un peu.
L'intrigue est plutôt bien construite, des lecteurs assez jeunes y trouveront leur compte. C'est une bonne série pour initier au style "policier", le lecteur ne se perd pas dans des explications compliquées pour autant l'affaire n'est pas trop simple à résoudre.
L'écriture est fluide, le personnage de Penelope assez déroutant. J'ai beaucoup aimé son côté très affirmé et fort (j'ai souvent oublié qu'elle n'avait que treize ans tant elle est mature et intrépide).
La typographie et la qualité du papier font également que c'est une lecture confortable. C'est un livre très plaisant à manier, la couverture est assez souple et douce. L'objet est beau et réussi!
Vous l'aurez compris j'ai passé un bon moment avec ce roman! Je vous le conseille vivement!



vendredi 17 mai 2013

Les petites bêtes bizarres de ta chambre à coucher de Loes Riphagen

Date de parution : 02/05/13
Éditeur : Clochette
Collection : Le LivreAmi
ISBN : 979-10-91965-02-6
Nb. de pages : 32 pages
Prix: 12.95€

Note: 3/5

Quatrième de couverture:

Tu te réveilles parfois avec des nœuds dans les cheveux?
C'est qu'il y a un Lousticola dans ta chambre!
Tu te réveilles avec des crottes dans les yeux?
L'endormol est passé par là!
Tu n'as jamais entendu parler d'eux?
Découvre dans ce livre quelles petites bêtes bizarres vivent dans ta chambre. De A à Z!
 
Ce livre a été nominé, aux Pays-Bas, pour le Children's bookstore prize, en 2009.
Son auteure, Loes Riphagen, a reçu le prix Flag & Pennant en 2010 pour son livre Animaux seuls à la maisons
 
 
Un abécédaire... surprenant!
 
Méfiez-vous, nous ne sommes pas seuls... De curieuses bê-bêtes ont envahi la chambre à coucher de nos loulous. Vous ne me croyez pas? Alors suivez le guide...
 

Dans cet album pas comme les autres, découvrez toutes sortes de choses gluantes, poilues, rampantes, tordues, dégoutantes ou mignonnes... Chaque "espèce" est répertoriée bien comme il faut et très détaillée. Ainsi, Glaglatoès, Lousticola, Nigo et autres Tornado n'auront plus de secrets pour nos chères têtes blondes.
 
 
J'ai trouvé assez sympatique l'idée de base. La présentation qui s'inspire de certains documentaire m'a plu. C'est très décalé et devrait ravir les enfants dès 6/7 ans. Pour les loustics qui commencent à lire, cela peut être un petit cadeau bienvenu car c'est un livre qu'ils auront plaisirs à lire dans tous les sens.
Les illustrations sont très naïves parfois un peu basiques mais du coup nos enfants peuvent les refaire facilement et se créer des histoires.
Pour moi l'intérêt du livre réside dans ce qu'on peu en faire, car ce n'est pas un album à lire tout simplement, le plus chouette c'est de le rendre vivant: par des dessins, des mises en scènes, une chasse à travers la chambre bref tout ce qui vous passera par la tête...
Et pourquoi pas inventer d'autres créatures?
A vous de jouer...
 
Extrait:
Materialispoepsica
Hastalacrotta
 
Le Hastalacrota ressemble à une petite crotte de chien. Il existe dans une multitude de couleurs et de fromes.
Le Hastalacrotta adore tout ce qui pue. Il aime bien squatter les chaussures qui schlinguent et les chaussures pleine de transpiration. Parfois, on le retrouve aussi dans les paniers à linge, au milieu des chaussettes et des culottes cradingues.
Le Hastalacrotta mâche les chaussettes cracra et laisse derrière lui des petits trous. Si la chaussette pue vraiment très très fort, il peut même en manger quelques morceaux de plus en dessert.
Le Hastalacrotta pond de petites crottes sous les lits et fait de méchants prouts qui puent. C'est pour ça qu'il ne sent pas très bon lui-même. Certains Hastalacrottas puent plus que d'autres[...]
 


mercredi 15 mai 2013

Dis-moi d'où je viens d'Emily Giffin

Date de parution : 07/05/13
Éditeur : Michel Lafon
ISBN : 978-2-7499-1930-0
Nb. de pages: 416
Prix: 17.95€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Cette adolescente qui vient de sonner à sa porte, Marian Caldwell la reconnaît d’emblée. Ces traits, ce visage fin, ces oreilles légèrement décollées… Ce sont les mêmes que les siens ! Seul diffère le gris-bleu de ses yeux, gardiens d’un douloureux secret que la séduisante New-Yorkaise pensait enfoui à jamais. Celui d’un amour perdu dix-huit ans plus tôt.
Comment se découvrir et s’apprivoiser quand les liens du sang vous rattrapent ? Est-il possible de voir renaître la passion pour un homme qu’on a aimé trop jeune ? À l’heure de vérité, chacun devra trouver sa place et le chemin qui est le sien.


Un roman qui se dévore...

Marian ne pensait pas qu'un jour son passé referait surface le soir où sa relation avec Peter est à un tournant crucial.
Mais la vie nous joue parfois des tours, ou nous rend service aussi...
Kirby ne sait pas trop si elle a fait le bon choix en se pointant à l'improviste chez sa mère biologique. Le monde de cette inconnue semble si éloigné du sien. Mais elle ne peut plus reculer à présent!
Une porte s'ouvre... des vies basculent.
 
C'est un roman très délicat et très bien écrit que nous propose Emily Giffin. Je lis peu de romans dits "sentimentaux" mais celui-ci est redoutable. Ce n'est pas vraiment de la chick-litt, je dirai plutôt que c'est un beau roman facile à lire, prenant et poignant.
Je ne l'ai pas lu, je l'ai dévoré!
Les sentiments très complexes des deux personnages principaux sont très bien rendus. Marian est bouleversante. Face à Kirby, dont elle redoutait et espérait un jour la rencontre, tout son passé ressurgit. Conrad, les papillons dans le ventre, le "qu'en dira-t-on", le choix de l'abandon, tous ces "non-dits" qui auraient pu être évités. Et puis avec le passé, viennent les questions. Et si, Marian avait avorté, et si elle l'avait gardé, et si tout avait été différent? Et Conrad... Les peut-être, les pourquoi... tant d'interrogations et si peu de réponses.
Kirby, bien que vivant dans une famille aimante et stable, se trouve à un tournant de sa vie. Le lycée bientôt terminé, le temps de l'enfance s'achève. Elle entre dans un nouveau cycle mais pour se faire, elle doit savoir qui elle est vraiment. Kirby est en quête de son identité, afin de devenir adulte, elle doit tout savoir de son passé, quitte à bouleverser tout le monde sur son passage.
Et puis il y a Conrad aussi, son père biologique dont la rencontre pourrait encore changer bien des choses...
Je me suis tellement régalée avec ce livre. Je l'ai trouvé si vraisemblable (bien que plein de bon sentiments, mais honnêtement, j'aurais détesté qu'il en soit autrement). C'est un livre positif, très rose bonbon peut-être pour certains mais on s'en moque, c'est extrêmement bien écrit et, je me répète, rudement efficace.
Une lecture touchante et belle, idéale pour se détendre... A lire absolument pour les amoureux du genre!
 


lundi 13 mai 2013

La 5ème vague de Rick Yancey

SORTIE PRÉVUE POUR
LE 16 MAI 2013 
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2-221-13425-2 
Nb. de pages: 608
Prix: 18.50€

Note: 5/5 Un livre O.V.N.I

Quatrième de couverture:

1re Vague : extinction des feux. 2e Vague : déferlante. 3e Vague : pandémie. 4e Vague : silence. La 5e Vague arrive…


Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir...

À l'aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu’il prétend...

Le meilleur roman jeunes adultes de ces deux dernières années et le digne successeur de Hunger Games d’après les libraires et blogueurs américains, à la frontière entre la série culte The Walking Dead et Les Âmes vagabondes de Stephenie Meyer.

Infos+:
Le premier tome de la trilogie phénomène, bientôt adapté au cinéma par Tobey Maguire et les producteurs de World War Z, Argo, Hugo Cabret, Aviator, Gangs of New York, Ali !

Préparez-vous au pire, "ils" sont parmi nous...

C'est "le" livre évènement de ce premier semestre (de l'année?)! Ne passez pas à côté, c'est un OVNI à plus d'un titre.
Avant de vous parler de son contenu (dans les grandes lignes car jamais je ne spoilerai ce livre afin de vous laisser les découvertes intactes^^), je tiens à préciser que d'ordinaire je n'aime pas du tout les histoires "d'extraterrestres" MAIS que ce livre là c'est du "lourd"! Extrêmement prenant, terriblement addictif et déroutant, il vous tient en haleine jusqu'à la fin.
 
Nous suivons différents personnages, dans différentes situations et bien entendu, leurs destins sont liés. Il y a Cassie tout d'abord, grâce à elle nous apprenons que la Terre est envahie et par le biais de flash back, nous comprenons tout le processus d'invasion. Il y a aussi Zombie, un personnage qui va se retrouver bien malgré lui au cœur de la vague et à travers son regard, une atroce vérité va être révélée. Autre personnage très intéressant: Evan. Qui est-il vraiment? Toujours est-il que croiser son chemin est quelque peu... déstabilisant. Certainement mon personnage préféré: tout en complexité!
 
Je ne peux décemment pas trop en révéler sur ce livre car trop de détails tue la surprise et ce roman en regorge. C'est un champ de mines, on ne sait pas vraiment où l'on met les pieds, on avance à tâtons, parfois on recule, on coure, on saute! On est captif quoiqu'il arrive.
 
J'ai été crispée une bonne partie de la lecture car il se dégage une atmosphère parfois dérangeante de ce livre. En fait, c'est presque crédible. Ce qui est absolument génial, c'est la manière dont les Humains réagissent face à l'invasion. Jusqu'où sommes nous prêts à aller pour vivre, pour... survivre?
Ce livre nous met face à nous même: aurais-je réagi comme elle? Aurais-je eu le cran de? Jusqu'où serais-je prête à aller pour sauver ma peau? Quid de notre Humanité? Finalement qui connaît la Vérité?
 
Si au tout début j'ai craint de ne rien comprendre, très vite l'auteur prend les choses en main et habilement retrace tout l'historique des différentes "vagues". Le fait que l'on suive le parcours de plusieurs protagonistes fait que ce pavé de 608 pages se lit tout de go et je n'ai qu'une envie: découvrir la suite! Le premier tome place la barre très très haut!!!
 
Découvrez les trailers et le premier chapitre en cliquant ici et le book trailer officiel

vendredi 10 mai 2013

Chien Pourri de Colas Gutman illustré par Marc Boutavant

SORTIE PRÉVUE POUR
LE 23 MAI 2013
 
Collection : Mouche
ISBN : 978-2-211-21197-0
Prix: 8€
 
Note: 5/5
 
 
Quatrième de couverture:
 
Il aimerait tant faire le beau pour quelqu’un. Il s’appelle Chien Pourri. Il sent la sardine, il est couvert de puces, et son pelage ressemble à une vieille moquette râpée. Pour ne rien arranger, il est aussi bête qu’il est moche. Un jour, il décide de courir le vaste monde à la recherche d’un maître. Hélas, les gentils maîtres ne courent pas les rues, et le vaste monde se révèle truffé de pièges...

Un roman à la fois drôle et attachant...

Ahhh je suis fan de Colas Gutman. Voilà un auteur pour enfants qui sait écrire des romans pour toute la famille.
 
Chien pourri est un chien qui n'a pas eu de chance dans la ve. Il vit dans une poubelle, son meilleur copain est un Chaplapla (un chat aussi fin qu'une crêpe) et il a l'intelligence d'un bulot. Mais Chien Pourri est aussi et surtout un chien super gentil, naïf et candide. Un jour, alors qu'il part à la chasse au maître, accompagné de ses fidèles mouches, sa route va croiser celle de gens peu recommandables... Pauvre Chien Pourri? Meuh non, ce chien là retombe toujours sur ses pattes, malgré lui certes mais tout de même, et qui s'y frotte, euh, non il pue trop; qui s'en approche de trop près... tombe! Vous en me croyez pas? Et bien lisez donc Chien Pourri et vous verrez!
 
Ahhh ce Chien Pourri, sans cervelle mais aux sentiments d'éléphant. Il a un cœur GROS COMME ÇA et il est très attachant. Chien Pourri ne demande qu'un peu d'amour et des su-sucres, hummm les su-sucres. Comment résister à cette serpillière dégoulinante d'amour? Moi je n'ai pas résisté, je l'ai adopté.
Les illustrations de Marc Boutavant sont géniales!
Chien Pourri est une lecture "doudou", un livre tendre, doux, qu'on a envie de lire, de relire et relire encore. C'est drôle, ironique, bien senti (oui, il faudrait un bon rhume pour y échapper), c'est suprenant aussi car décalé. Une lecture qui devrait ravir petits comme grands...
Et pourquoi pas le lire le soir tous ensemble avant le coucher? Nul doute que tout le monde fera de beaux rêves!!!
 
Un court extrait pour le plaisir:
 
Chien Pourri est né dans une poubelle et de nombreuses rumeurs courent à son sujet: il aurait été abandonné par ses parents, sentirait la sardine et confondrait sa droite et sa gauche. Tout cela est vrai, mais ce n'est pas tout: Chien Pourri est également recouvert de puces et ne se déplace jamais sans son fan-club de mouches.



mercredi 8 mai 2013

Glitch (tome 2 : Résurrection) d'Heather Anastasiu

Date de parution : 21/03/13
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
ISBN : 978-2-221-12762-9
Nb. de pages : 401 pages
Prix: 16.90€

Note: 3.5/5

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de Decitre en cliquant ICI

Voir chronique du tome 1

Quatrième de couverture:

Zoe est enfin libre. Elle a échappé à sa condition d’esclave au sein de la Communauté en se déconnectant du Lien qui contrôlait les moindres de ses pensées et émotions. Elle a surtout échappé aux griffes de la sinistre Chancelière qui voulait sa mort. Mais cette liberté est bien loin de rimer avec sérénité… Zoe et Adrien se cachent désormais à la Fondation, une académie préparant les jeunes glitchers à grossir les rangs de la Résistance.
Ensemble, Zoe et son équipe de combattants aux pouvoirs surhumains vont risquer leur vie pour tenter d’affranchir les membres de la Communauté du terrible contrôle mental exercé par la Chancellerie. Mais à chaque menace écartée, un nouvel obstacle se dresse. Et Adrien, tourmenté par ses visions du futur, a peu à peu tendance à s’éloigner de Zoe et à se réfugier dans le silence. Ce qui rend la défaite finale de plus en plus inéluctable.
Pire encore, alors que l’équipe de Zoe se bat contre des ennemis toujours plus nombreux, méfiance et trahisons lui font craindre que le plus grand danger se cache au cœur même de la Fondation…


Un second tome nettement supérieur au premier...

Une bonne surprise pour cette lecture.
Je suis encore loin du coup de cœur mais il faut souligner que l'auteure a su cette foi-ci tenir en haleine son lectorat. Ce que je déplorais au premier tome c'est amélioré. L'action prend plus son temps, l'ensemble est par conséquent moins confus.

Zoe a rejoint la Résistance et si son intégration n'est pas toujours facile: elle a développé une très grave réaction allergique à l'air ambiant, ce qui la contraint a porter une combinaison fort gênante et à manger une bouillie infâme; peu à peu elle trouve ses marques. Elle va participer à une opération de grande envergure qui va s'avérer... éprouvante à plus d'un titre. Zoe va devoir affronter de lourdes pertes, apprendre à contrôler son pouvoir de télékinésie et surtout apprendre à s'affirmer. Zoe est-elle prête à faire face à son destin?

Un deuxième opus beaucoup moins léger et convenu que le premier. Mieux construit, plus solide, j'ai davantage apprécié cette lecture et un final pour le moins surprenant me donnent envie de connaître le dénouement final (sortie prévue en novembre 2013).
Le personnage de Zoe est beaucoup moins agaçant, celui d'Adrien encore plus mystérieux et des personnages secondaires sont bienvenus. L'ensemble est agréable et nous fait passer un bon moment de lecture. Le troisième tome confirmera-t-il cette impression? Tiendra-t-il ses promesses?
A suivre...

lundi 6 mai 2013

Ploc Ploc la grenouille aux yeux d'or de Laurence Puidebois illustré par Nicolas Lacombe

Date de parution : 30/03/13
Éditeur : Balivernes (Éditions)
ISBN : 978-2-35067-082-9
Nb. de pages : 30 pages
Dimensions : 20,0 cm × 15,0 cm × 1,0 cm
Prix: 9€

Note: 4/5

Quatrième de couverture:

Près d'un étang vit Ploc Ploc, la grenouille aux yeux d'or. Mais les autres animaux prennent ses yeux magnifiques pour des billes, des médailles, des lunettes...
Ploc Ploc va se mettre vraiment en colère!
Mais elle se rendra compte que tout le monde peut se tromper...
 
Un album original...
 
J'ai été séduite par les illustrations.qui m'ont fait penser à celles d'Eric Carle*. Si elles peuvent paraître un peu sombres, j'ai pour ma part trouvé que c'était un plus, selon la façon dont vous tenez l'album, les différents animaux prennent du "relief", c'est assez surprenant. Elles sont signées Nicolas Lacombe, pour découvrir son univers il suffit de cliquer^^. Sa technique avec du scotch est aussi surprenante que moderne.
 
 
L'histoire est assez mignonne pour les plus jeunes, la chute m'a bien plue sans être des plus surprenantes. J'aime bien l'idée que l'erreur est "humaine", que tout le monde peut se tromper.
 


Un album qui ne vous laissera pas de marbre. En tout cas, chez nous il a fait l'unanimité du plus jeune (2 ans) au plus grand (un peu plus :)).
Encore une fois, j'aime le format à la fois pratique et suffisant.
Je suis admirative de l'intelligence au niveau de la conception que l'on trouve chez Balivernes: on n'adapte pas un contenu à un format, non le format se met au service du contenu et... ça change tout!
A découvrir au plus vite...
 
*La chenille qui fait des trous ou encore La souris qui cherche un ami aux éditions Mijade


vendredi 3 mai 2013

Je déteste le sport de Bernard Friot

Date de parution : 17/04/13
Editeur : Milan (Editions)
Collection : Milan Poche Cadet
ISBN : 978-2-7459-5776-4
Nb. de pages : 78 pages
Prix: 5.50€

Note: 5/5

Quatrième de couverture:

Romain a un problème: il n'aime pas le sport.
A tel point que le cours de gym est le pire moment de la semaine. Alors, quand sa mère est convoquée par le prof d'EPS, Romain panique et imagine le stratagème du siècle pour s'en sortir.
C'est là que les choses se compliquent...

Un roman frais et drôle...

Romain déteste le sport et son imagination n'a aucune limite lorsqu'il s'agit d'y échapper. Avec quelques copains, dont la très "décalée" et pétillante Katia, il n'a qu'une obsession: faire tourner en bourique M. Lanvin le nouveau prof de sport.
Seulement voilà, à force d'acharnement, les choses vont finir par se retourner contre Romain d'une façon à la fois inattendue et très drôle...

Un très bon moment de lecture qui ravira les jeunes lecteurs. L'illustratrice qui accompagne l'excellent Bernard Friot, Zelda Zonk, ponctue le roman de dessins forts agréables dans l'esprit de ceux que l'on retrouvent dans les aventures du petit Nicolas* en plus coloré et plus moderne. C'est donc un livre que j'ai trouvé rafraîchissant et distrayant. J'ai ri comme lorsque j'avais 8 ans, pari gagné, non?

NB: Une première version de ce roman est parue dans le magazine Je bouquine sous le titre Sport, amour et tiramisu.

(*de Sempé et Goscinny, éd. Gallimard)



mercredi 1 mai 2013

Les orphelines d'Abbey Road (tome 2: Le monde d'Alvénir) d'Audren

Date de parution : 05/04/13
Éditeur : École des Loisirs (L')
ISBN : 978-2-211-21347-9
Nb. de pages : 299 pages
Prix: 15.50€

Note: 5/5 LE COUP DE COEUR SE CONFIRME!!!

Voir chronique du tome 1

Quatrième de couverture:
 
Dans le parc de l'orphelinat d'Abbey Road, au fond du petit bois, se trouve l'entrée du pays d'Alvénir. C'est une entrée invisible. Seuls ceux à qui il manque quelque chose ou quelqu'un parviennent à la franchir. Joy a le coeur qui bat en passant la porte secrète, elle espère retrouver ses parents. Elle a le sentiment qu'ils sont toujours en vie. Lady Bartropp, à la recherche de sa soeur kidnappée, l'accompagne dans ce voyage.
Il paraît que dans le monde magique d'Alvénir toute chose a sa raison d'être. Mais pourquoi cette expédition se révèle-t-elle si difficile et angoissante ? Pourquoi faut-il passer des épreuves ? Pourquoi Lady Bartropp semble-t-elle soudain frappée d'amnésie ? Et qu'est-ce qui pousse Alonn, l'étrange et beau garçon aux yeux violets, à faire tout le contraire de ce qu'il a promis à Joy ?
 
Encore meilleur que le premier...
 
J'amoure toujours autant cet univers complètement inattendu où la folie et l'imprévu s'unissent pour le meilleur et uniquement le meilleur.
Car cette série est un nectar qui se savoure avec bonheur, dont la saveur explose à mesure que les pages défilent et qui se termine sur une envie d'encore.
Pour moi Audren est une auteure OVNI, elle est toutes les époques à la fois: baroque, romantique, contemporaine. Elle nous surprend à chaque nouvelle parution.
Cette fois-ci, j'ai retrouvé du Lewis Caroll dans cet opus. Toujours cette impression de plonger en plein cœur d'une autre époque avec cette pointe de modernité bienvenue. Point de poussière et d'ennui, que de magie et de surprises.
 
Nous retrouvons Joy en Alvénir, le pays où l'on retrouve ce que l'on a perdu. Elle est accompagnée de Ginger, la seule capable d'ouvrir la porte entre les deux mondes, et de Lady Bartropp. Mais cette dernière va curieusement être frappée d'amnésie et la quête initiale se transforme en véritable expédition. D'autres personnages plus ou moins imprévus viennent se joindre à la fine équipe et ensemble, ils devront relever des défis tous plus improbables les uns que les autres. Parviendront-ils à aller jusqu'au bout de leur aventure? Vont-ils enfin avoir des réponses à leurs questions? Retrouveront-ils ce qu'ils ont perdu? Quid de ces surprenantes révélations? Quelle surprise les attendra à leur retour?
Ce qui est sûr c'est que cette visite en Alvénir ne sera pas sans conséquence...
 
Du bonheur à l'état pur, une écriture juste incroyable, des personnages "fous", je suis impatiente de lire la suite. Vite...^^